Voyance gratuite Spiritualité Esotérisme Paranormal Tarots Runes Amerindiens Reves Pierres Reiki Mandalas Numerologie Reflexologie Chromotherapie Légendes
 
AccueilRechercherS'enregistrerFAQCalendrierConnexion
RAPPEL UNE PRESENTATION EST OBLIGATOIRE DANS LES 15 JOURS DE L INSCRIPTION
PROFITEZ DE L ETE POUR QUESTIONNER NOTRE VOYANTE GRATUITEMENT
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» ma pensee
Hier à 22:51 par Chipette

» pensee du jour
Ven 23 Juin 2017 - 22:37 par Chipette

» Le hora dans l'astrologie hindoue
Jeu 22 Juin 2017 - 14:42 par Admin FOX

» LA TRAME
Lun 19 Juin 2017 - 22:42 par Chipette

» Nabandonne jamais
Mar 6 Juin 2017 - 13:27 par irina

» L ORIGINE DE NOS MALADIES
Jeu 25 Mai 2017 - 6:38 par Admin FOX

» Coupe de l'Oracle de la Triade
Dim 21 Mai 2017 - 21:56 par Chipette

» PENSEE DU 21 MAI
Dim 21 Mai 2017 - 3:43 par ninette72

» priere a st michel
Ven 19 Mai 2017 - 9:06 par ninette72

» ma pensee du jour
Mer 17 Mai 2017 - 16:06 par lilly80

» auriculothérapie
Mer 17 Mai 2017 - 4:44 par Admin FOX

» nouvelle pensee
Mar 16 Mai 2017 - 22:00 par spodan

» ma pensee
Dim 14 Mai 2017 - 14:24 par lilly80

» rappel soins
Dim 14 Mai 2017 - 13:25 par lilly80

Sujets les plus vus
LA PENSEE DU JOUR
PRIERE POUR EXAUCER 1 VOEU
L'amitié même virtuel.......
NE PAS SE COMPLIQUER LA VIE
LA REFLEXOLOGIE FACIALE
Proverbes sur l'oublie
UNE PENSEE A SUIVRE
REGLEMENT DE RENARD MAGIQUE
PENSEZ Y
l amitie
FACEBOOK
Partenaires
Forum gratuit



Partagez | 
 

 LA LECTURE DU VISAGE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin FOX
Admin
Admin
avatar

Masculin
Date d'inscription : 29/10/2008
Nombre de messages : 4420
Localisation : Calgary Alberta CANADA
Votre état d'esprit du moment : patient

MessageSujet: LA LECTURE DU VISAGE   Dim 4 Jan 2009 - 3:26

La lecture du visage est un art de prédire le destin d'une personne par l'analyse les différentes parties de son visage. L'art chinois de la lecture du visage prend en considération la forme des éléments suivants d'un visage : les oreilles, le front, les sourcils, les yeux, les joues, le nez, la bouche et le menton. Il peut aider à prédire votre future et vous guider vers la route de la réussite.

La technique chinoise de la lecture du visage commence par les oreilles, l'oreille gauche concerne le destin à partir de la naissance jusqu'à l'âge de 7 ans, l'oreille droite de 8 ans à 14 ans. Ensuite le visage est divisé en 3 sections : la section du haut est le front qui détermine le destin à partir de 15 ans jusqu'à 30 ans, c'est la region céleste, comme son nom l'indique, votre vie durante cette période est donnée par le ciel plutôt que par votre propre effort, vous êtes plus ou moins protégé par vos parents ou votre famille (ancêtre). La section du milieu part des sourcils jusqu'au nez, elle dicte votre destin de l'âge de 31 ans au 50 ans, c'est la région humaine, cela veut dire que durant cette période, votre succès et votre fortune vont dépendre largement de votre propre effort, et finalement la section du bas qui part sous le nez jusqu'au menton concerne le destin après 50 ans, c'est la region terrestre, c'est une période où votre accomplissement sur la terre est déjà bien établi.

Si les trois régions sont divisées en parts égales, ceci veut dire que vous aurez une vie plus équilibrée pendant votre existence, il n'y aura pas de changement radical dans votre vie, que ce soit pour le bon ou le mauvais. Si une des trois sections est plus large ou plus petite que les deux autres, ce qui veut dire que vous aurez un meilleur ou pire destin pendant cette période.
Les oreilles
Les oreilles déterminent votre chance à partir de la naissance jusqu'à l'âge de 14 ans -- l'oreille gauche de la naissance à 7 et l'oreille droite de 8 à 14. Les oreilles larges et bien-développées représentent la bonne chance pendant votre enfance. Le lobe de l'oreille large et épais est un signe de l'intelligence, de l'astuce aussi bien que de la richesse et longue vie.
Le front
Le front détermine votre destin à partir de l'âge de 15 ans jusqu'à 30 ans, c'est la region céleste, comme son nom l'indique, votre vie durante cette période est donnée par le ciel plutôt que par votre propre effort, vous êtes plus ou moins protégé par vos parents ou votre famille (ancêtre). Un bon front est large et haut, cela montre une bonne destinée dans votre jeunesse.
Les sourcils
Les sourcils peuvent révéler le destin du début de votre trentaine, spécialement l'espace entre les sourcils. Généralement les sourcils longs et épais sont considérés bons, plus l'espace entre les sourcils est large, plus c'est mieux.
Les yeux
Les yeux révèlent votre intelligence et votre attirance aux autres personnes. En général, les grands yeux sont considérés plus favorable dans la lecture du visage. Ils sont généralement associés à l'intelligence, astuce.
Les joues
Les joues déterminent votre destinée vers l'âge de la quarantaine, en général, les joues bien développées sont considérées comme les meilleures, cela montre que vous avez pleine d'énergie.
Le nez
Selon l'art de la lecture du visage chinois, le nez est où se trouve l'argent, en regardant le nez d'une personne, on peut savoir si cette personne va être bien nanti ou non. On croit aussi que le nez peut révéler le pouvoir sexuel d'un homme. Un nez droit est considéré comme d'avoir les meilleures chances de réussir dans la vie
La bouche
La bouche appartient à la région terrestre, elle détermine votre destinée après l'âge de 50 ans, c'est une période où votre accomplissement sur la terre est déjà bien établi. Elle peut révéler beaucoup en ce qui concerne votre richesse pendant cette période ainsi que votre sexualité, surtout pour les femmes.
Le menton
Le menton appartient aussi à la région terrestre, il reflète votre destinée à partir de l'âge de 60 ans et après. Généralement parlant, un menton rond et large est le meilleur, il va amener la prospérité à vos vieux jours.
Revenir en haut Aller en bas
http://renardmagique.1fr1.net
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: LA LECTURE DU VISAGE   Mer 2 Fév 2011 - 11:45

Morphologie et Morphopsychologie



La morphopsychologie part du principe que des types morphologiques correspondent à des types de personnalités.
Morphologie vient du grec: morphê (forme) et logos (science).
L'étude de la morphologie est une science qui a plus de 5000 ans d'âge. Elle ne se basait alors sur aucune recherche sérieuse, et faisait plutôt appel à l'imagination. Plus tard, d'autres sciences sont venues au secours de la morphologie, la physiologie et l'anatomie en particulier.
Les premières recherches sérieuses datent du Moyen-Age. En 1540, Lescaut nous parle de "Physionomie".
En 1533, "Physiognomia", publié par Coclès, est salué par les critiques de l'époque pour le travail rigoureux de son auteur.
Au 18ème siècle, Lavater, aidé par Goethe, s'intéresse de près aux relations existant entre le corps et l'esprit. Pour lui, l'étude de l'homme extérieur, physique doit pouvoir donner des indications sur l'homme intérieur, moral. Il entreprant un important travail de recherche et étudie même des œuvres anciennes, plus particulièrement les œuvres d'Aristote.
Il attribua un visage aux quatre types morphologiques décrits par Hippocrate, il y a 2000 ans.


Les tempéraments d'Hippocrate :


__ Le sanguin : teint coloré, tendance à l'embonpoint. Ses gestes sont brusques et excessifs. Il aime la vie et a besoin d'air, de mouvements.
__ Le lymphatique : on a l'impression qu'il mène une vie au ralenti. Prédisposé à l'obésité. Il est placide, peu émotif, compense son manque de vitesse par une bonne organisation.
__ Le bilieux : a des traits durs, un physique énergique. Il est de type coléreux. De physique plutôt maigre, il est très actif, voire impulsif.
__ Le nerveux : il a des gestes maladroits, étriqués. Physiquement, on le reconnaît à son air contracté, nez pincé, lèvres minces. Son modelé est sec, voire décharné. La zone supérieure est dominante. C'est un homme d'esprit.

L'étude du visage


La morphopsychologie est une science de la vie, qui étudie donc les choses en mouvement. Il est important de bien comprendre que cette science est dynamique et non statique. Un visage évolue avec l'âge bien sûr, mais aussi grâce au (à cause du) vécu.
Le morphopsychologue va donc devoir prendre en compte tous les critères dont il dispose. Il est indispensable de pratiquer cette science avec assiduité, régulièrement: l'expérience est un facteur important pour pouvoir comprendre la signification psychologique des visages
.

L'étude du visage doit être méthodique.

Elle comportera
1) L'étude du cadre, appelé encore "grand visage" qui en est le bâti osseux. Il donne la mesure de l'expansion vitale.
2) Les récepteurs sensoriels, lieux des échanges, (olfactif, visuel, gustatif) ont une signification importante; leur réunion constitue " le petit visage ", inclus dans le grand. Leur structure donne des indications sur la manière dont ces échanges s'effectuent.
Les rapports entre ces 2 études sont très intéressants pour l'étude de la personnalité d'un individu.



3) Le modelé, ou contour du visage. Il est révélateur du mode de relation de l'organisme avec son environnement. Exemple: un modelé rond indique une facile adaptation et une ouverture large vers le monde extérieur. Le modelé varie souvent au cours de la vie.
4) La mimique expressive. Le visage étant la partie du corps la plus mobile, son étude ne peut s'envisager sans tenir compte de cette mobilité, expression du dynamisme vital.
Ces 4 étapes de l'étude du visage, permettent de classer les individus selon 2 types de personnalité: les dilatés et les rétractés.


  • Personnalité type du dilaté :
Morphologiquement, les "dilatés" se caractérisent par un corps tout en rondeur, massif. Le visage est large, les angles en sont estompés; les récepteurs sont charnus. On peut dire qu'ils ont le "visage ouvert."
Psychologiquement, ils sont tolérants et avides de contacts, d'échanges. D'excellente humeur, ils aiment être entourés d'amis. Ils sont bien adaptés au monde…tant que tout va bien.
Par contre, ils ne peuvent comprendre que d'autres n'aient pas les mêmes visions optimistes qu'eux.

Ils sont très "terre à terre": ce sont des réalistes. Ils agissent souvent sans réfléchir, car ils savent rapidement ce qui doit être fait selon les circonstances.



" Il y a des gens qui raisonnent longuement pour reconnaître l'évidence. Edouard, lui, tourne un peu le nez dans le sens des aiguilles d'une montre, il aspire, et toc ! Il sait tout ce qu'il faut savoir. " DUHAMEL
Professionnellement, grâce à une grande souplesse d 'adaptation, les dilatés peuvent exceller dans la plupart des métiers. Ce sont des hommes d'intuition!

  • Personnalité type du rétracté:
    Morphologiquement, le visage des rétractés est plutôt allongé. Les récepteurs sont enfoncés, comme abrités derrière les surfaces osseuses. Le modelé est rétracté. On observe une dissymétrie des 2 hémifaces. Leur démarche est empreinte de raideur, image de leur raideur mentale.




" Elle marchait sans que le mouvement se distribuât également dans sa personne de manière à produire ces ondulations si gracieuses, si attrayantes chez les femmes, elle allait pour ainsi dire tout d'une pièce… " BALZAC, Le Curé de Tours
Psychologiquement : les rétractés semblent rechercher l'équilibre. Leur personnalité change selon qu'ils sont dans leur milieu d'élection ou non. En société, ils paraissent ouverts à l'image des dilatés, mais se replient sur eux-mêmes ensuite. Ils ne recherchent pas les contacts, ne se lient pas facilement. En conséquence, leur vie amoureuse est bien plus problématique que celle des dilatés.
N'ayant pas une soif insatiable de connaissances, ils compensent ce manque de diversité d'intérêts par un approfondissement de leur acquit: ce sont des hommes de réflexion.

Vouloir absolument inclure un individu dans un de ces 2 types serait bien évidemment simpliste. Il existe de nombreuses variétés de "dilatés" et de "rétractés". La tonicité doit également être prise en compte pour une interprétation morphopsychologique, ainsi que les différents "degrés" de rétractation. Les types "rétractés" et "dilatés" se retrouvent même parfois sur le même visage.
Des qualités sont également communes aux 2 types. La vitalité, par exemple, est présente aussi bien chez les dilatés que chez les rétractés, mais n'est pas de même type. Chez les dilatés, cette vitalité sera expansive, abondante, généreuse. Chez les rétractés, la vitalité sera économisée, dépensée avec mesure.
L'étude des zones


Les 3 zones du visage: supérieure, médiane et inférieure, ont des attributions précises.


  • La zone supérieure, dite cérébrale, donne des indications dans le domaine intellectuel. Elle est le siège de la raison, de l'esprit. Elle renferme tout le système nerveux, y compris le regard, significatif des mouvements de la pensée.


  • La zone médiane est celle de l'affectif. Elle comprend les récepteurs: yeux, oreilles, nez, bouche. Le degré d'ouverture ou de fermeture de ces récepteurs donne des indications sur la capacité à s'ouvrir au monde extérieur.


  • La zone inférieure, ou zone de l'instinct: Elle englobe le lobe de l'oreille, la mâchoire, le menton et le cou. La forme et l'importance de la bouche, des lèvres, témoignent des appétits matériels et sensoriels.

On apprécie l'importance de ces zones en observant leur hauteur, leur largeur et leur profondeur.
En règle générale:

  • Si les 3 zones ont sensiblement les mêmes dimensions, on a affaire à une personne équilibrée, pour laquelle il n'y a pas de domination d'un des 3 éléments: corps, cœur, esprit. Cet équilibre est présent chez ceux qui savent concevoir des projets et se donnent les moyens de les finaliser.
  • Si la zone supérieure, ou zone de la pensée est plus développée que les 2 autres, on peut supposer que le sujet est avant tout un conceptuel, plus qu'un réalisateur.
  • Si c'est la zone médiane qui est plus développée, le sujet réagit surtout selon sa sensibilité, qu'il contrôle plus ou moins. L'intérêt social est primordial chez lui.
  • Si la zone d'action prédomine, on a affaire à un sujet qui est près des réalités. Il est physiquement solide et résistant.

Descriptions anatomiques et significations psychologiques


Voici quelques signes morphologiques et leur interprétation. Bien entendu, un morphopsychologue ne se contera pas de ces quelques indications, car chaque signe morphologique doit être jugé en fonction du visage entier en regard de l'ensemble des autres signes.
Ainsi, une bouche grande et charnue sera signe de vigueur, de chaleur humaine dans un visage au cadre ferme et large; mais dénotera de la mollesse dans un visage étroit et mou.

Etude du front
Le premier aspect est son importance par rapport au reste du visage. Comme on l'a vu dans le paragraphe précédent, un front (élément prépondérant en taille de la zone supérieure) largement présent par rapport aux 2 autres zones, indique une prédominance de la pensée, qui impose son orientation aux autres activités, physique et motrice.

  • Un front droit, vertical est signe de réflexion concentrée. On le trouve plus souvent chez les femmes, dont l'attitude est plus prudente que chez les hommes.


  • Le front oblique est de type masculin. On le trouve chez les fonceurs, les hommes d'action. A l'extrême, un front très incliné est signe d'impulsivité.



  • Le front bombé est celui de l'enfant, signe de candeur puérile. Un adulte qui a gardé un front bombé a du mal à être mature.


  • Un front rond, est signe de réceptivité ou de rêve. Les sujets au front rond ont du mal à être rationnel.


  • Le front rectangulaire, est signe d'étroitesse d'esprit. Le sujet a besoin de directives, mais fait ensuite preuve de beaucoup d'objectivité et de réalisme.

Les yeux
Les yeux font partie des "récepteurs" cités plus haut. Leur degré de profondeur dans les orbites est un signe pour pouvoir "classer" le sujet dans un des 2 types déjà étudiés: "rétractés" ou "dilatés".
Leur forme donne aussi quelques indications:
Des yeux relevés du côté externe sont signe de gaieté, de dynamisme.
Des yeux "tombants" indiquent la prédominance des sentiments.

Le degré d'ouverture des yeux est également important: des yeux grands ouverts dénotent l'ouverture au monde.
La forme des sourcils est révélatrice de l'énergie du sujet:
Les sourcils courts sont signe de spontanéité.
Longs, ils sont signe de réflexion, de préméditation avant l'action.
Les sourcils désordonnés dénotent un caractère imprévisible.
Bien ordonnés, ils sont signe de constance.
S'ils sont très rapprochés l'un de l'autre, cela implique généralement un blocage affectif.
Ecartés, ils sont signes d'imagination.
Le nez
Un nez long est signe de réflexion. Il indique que le sujet fait une liaison entre le passé et le futur: il tient compte de l'expérience acquise.
A l'inverse, un nez court dénote une rapidité de réaction, de la spontanéité.
Un nez "aplati" sur le visage indique que le sujet a peu de goût pour les contacts. C'est le nez des timides.

La bouche
C'est sur la bouche que s'inscrit notre vie affective et sensorielle.
Une grande bouche est gourmande. Elle exprime l'expansivité. Si les lèvres sont charnues, elles sont un signe d'extraversion.
Une petite bouche, à l'inverse, est signe d'un repli sur soi. Elle peut indiquer une timidité.
Une bouche harmonieuse, bien proportionnée, est signe d'équilibre entre instinct et sentiment.

La mâchoire et le menton
Une mâchoire large est généralement signe de force, de résistance physique. Elle indique un réel sens pratique.
Une mâchoire étroite est plutôt signe de timidité ou de nervosité.

Un menton rond indique une grande stabilité, l'absence de tension.
Pointu, il est signe de nervosité.
Un menton projeté est signe de volonté, parfois d'arrogance, voire de brutalité.
Un menton en retrait est au contraire signe de manque de détermination, d'indécision.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: LA LECTURE DU VISAGE   Mer 2 Fév 2011 - 12:12

Morphopsychologie, le visage miroir de la personnalité par Patrice Ras

Par Patrice Ras, patricerasconseil.fr
La morpho-psychologie est à la fois une science et un art : science des relations entre la forme (morpho) du visage et la personnalité et art du portrait psychologique individuel.
C'est une discipline à la fois ancienne et moderne : prêtres égyptiens, philosophes grecs (Pythagore, Aristote, Hippocrate) et médecins européens. Le Docteur Corman au 20e siècle en fait une science : il clarifie les concepts, définit une méthode rigoureuse où la synthèse prime sur l'analyse.
La morphopsychologie est fiable mais elle est limitée par le sujet (son apparence : chevelure, lunettes, maquillage) et par le praticien (sa compétence, son expérience, sa personnalité). La morphopsychologie sert à mieux comprendre les autres et ainsi à mieux s'adapter à eux et à mieux communiquer avec eux. Les applications sont nombreuses et variées : psychothérapie, coaching, conseil (recrutement, orientation professionnelle), médecine, management, négociation...

L'utilité pour communiquer
La morphopsychologie est un outil, un appareil photo qui permet d 'accéder à la réalité de son interlocuteur : ses besoins et motivations, son mode de fonctionnement (par exemple son canal sensoriel dominant (visuel, auditif ou kinesthésique). La morphopsychologie permet de mieux comprendre son interlocuteur, ses réactions, son comportement : Cette connaissance n'est évidemment pas suffisante, mais elle permet de gagner du temps, de l'énergie et de l'efficacité ... de se tromper moins souvent et de mieux réagir. Le modèle de la pyramide La personnalité est un programme, un ensemble de réactions automatiques : telle situation provoque telle réaction. Ces réactions sont des choix ... inconscients, mais non définitifs (mise à jour). La personnalité est donc la superposition de ces choix (un "mille-feuilles"). Mais certains choix (les premiers) sont plus importants que d'autres... La pyramide à étages synthétise tout cela. Voici les 5 premiers (les plus importants).
1 Dilatation / Rétraction
La dilatation est le développement d'un volume dans toutes les directions, comme un ballon. La rétraction est le mouvement inverse de retrait qui produit presque toujours un allongement. Exemples : l'ovule et le spermatozoïde, le bébé et le vieillard, la femme et l'homme, l'Africain et le Nordique Laurel et Hardy. Ainsi, une personne dilatée a tendance à se comporter comme un enfant : gourmandise, ambivalence émotionnelle, extraversion, exagération, dépendance ... Elle a besoin de l'autre et de limites. Inversement, une personne rétractée a tendance à se contrôler davantage : méfiance, introversion, solitude, intellectualisation et rationalisation... Elle a besoin de solitude, de recul et de temps.

2 Concentration / Réactivité
Le concentré a un cadre est dilaté (large), mais ses récepteurs sensoriels (yeux, nez, bouche) sont rétractés (petits, en retrait et concentrés au milieu du visage). Au contraire, le réagissant présente un cadre rétracté (allongé, mince) avec des récepteurs sensoriels dilatés (grands, ouverts et à fleur de peau). Exemples : l'éléphant et la gazelle, le vieillard et l'adolescent, le paysan et la citadine. Concrètement, une personne concentrée a tendance à se comporter comme une "rétractée" : repli sur soi et méfiance vis à vis des autres (étrangers), tendance obsessionnelle ... Elle a besoin de sécurité et d'appartenance. Inversement, une personne réagissante a tendance à se comporter comme une "dilatée" : exubérance, dispersion, exagération, curiosité, hyper- excitabilité et tendance hystérique. Il a besoin de changement, de nouveauté, (voire de stress)...

3 Rétraction latérale / Rétraction frontale
Il s'agit du degré d'inclinaison du profil : plus il est incliné (oblique) et plus on agit et prend des risques. Inversement, plus il est redressé (vertical) et plus on prend son temps (freine ?). Exemples : le cheval et la chouette, le sportif et l'administratif, Nicolas Sarkozy et François Fillon. Concrètement, une personne rétractée latérale a tendance à bouger, s'agiter, s'impatienter... Elle a besoin de mouvement, de changement et de liberté d'espace et de projets. Elle pourra être l’élément dynamisant du groupe, prenant facilement les choses en main. Inversement, une personne rétractée frontale a tendance à réfléchir, hésiter, intellectualiser. Ce solitaire a besoin de stabilité, de temps et a horreur d'être bousculée.

4 Tonicité / atonie
La tonicité d'un visage s'exprime par des formes carrées et anguleuses avec des récepteurs sensoriels horizontaux ou montants. L'atonie à l'inverse s'exprime par des formes molles, allongées, arrondies (ovales) et des récepteurs sensoriels mous et tombants. Exemples : le spermatozoïde et l'ovule, Astérix et Obélix. Concrètement, une personne tonique a tendance à vouloir décider, contrôler ou diriger sa vie ... voire celle des autres ! Elle a besoin de contrôler les choses et les gens et elle n'a pas besoin d'être stimulée. Inversement, une personne atone a tendance à attendre, suivre, dépendre, voire se laisser porter (passivité). Elle a besoin d'être prise en charge, dirigée et rassurée.

5 Etage dominant
Le corps et le visage comportent trois parties qui se correspondent. L'étage instinctif correspond aux jambes et à la mâchoire jusque' à la base du nez. L'étage relationnel correspond au tronc et au nez jusqu'aux sourcils. L'étage cérébral correspond à la tête et au front, des sourcils à la racine des cheveux. L'étage dominant est le plus dilaté (large). Il indique la priorité consciente ou non de l'individu. Concrètement, une personne instinctive a tendance à vivre à travers son
corps (sensations). Elle a des besoins physiologiques (nourriture, sexualité...) très importants. Une personne relationnelle a tendance à vivre à travers son coeur, à rechercher la compagnie des autres et à fuir la solitude. Elle a surtout besoin de communiquer... presque tout le temps. Enfin, une personne cérébrale a tendance à vivre dans sa tête et à réfléchir, imaginer, rêver. Elle a besoin de comprendre, de se représenter les choses et les gens.

Conclusion :
Ces éléments simplifiés donnent une idée de la richesse et de l'utilité de la morphopsychologie. Elle nous apporte des clefs simples et efficaces pour comprendre et aider les autres : respectez leurs besoins et elles se sentiront bien ; niez leurs besoins et elles se sentiront mal (peur, tristesse, agressivité...). C'est aussi vrai dans
la communication : respectez leurs besoins et elles se laisseront influencer (confiance, accord, participation...) ; niez leurs besoins et elles se recroquevilleront sur elles-mêmes (méfiance, refus, fuite...). Pourquoi aller chercher des théories compliquées et des techniques de communication impraticables alors que le visage
nous rappelle à chaque instant qui est l'autre et ce qu'il attend ? Et ceci d'autant plus que nous faisons tous de la morpho-psychologie sans le savoir et sans le vouloir (même ceux qui prétendent le contraire) depuis notre plus tendre enfance. Finalement, la morpho-psychologie n'est rien d'autre que le code oublié d'un langage ... naturel.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: LA LECTURE DU VISAGE   Mer 2 Fév 2011 - 15:12

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LA LECTURE DU VISAGE   

Revenir en haut Aller en bas
 
LA LECTURE DU VISAGE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» À propos de l'expression Hr nfr ‘beau visage’ : une lecture au second degré?
» [5ème ] Roman du Moyen âge (lecture cursive)
» Lecture cursive 5e : oeuvre du Moyen Age
» contrôle sur Le seigneur sans visage de Mirande
» 4ème : Avis sur un contrôle de lecture

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE RENARD MAGIQUE :: SOINS SPIRITUEL/ENERGIE :: BIEN ETRE ET SOINS SPIRITUEL :: Sciences Psy-
Sauter vers: