CONTES ET LEGENDES
 
AccueilRechercherS'enregistrerFAQCalendrierConnexion
A PARTIR DE MAINTENANT LE FORUM NE SERAS PLUS CONSACRE QU AUX CONTES ET LEGENDES
Pour nous suivre sur la spiritualite rejoignez nous sur FB Renard Magique Community et sur groupe de renard magique community
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» QUESTION
Ven 22 Sep 2017 - 7:33 par Admin FOX

» Crois-tu que le monde va changer ?
Lun 18 Sep 2017 - 12:21 par irina

» Malheur ou bonheur
Sam 16 Sep 2017 - 14:37 par Admin FOX

» L'histoire du Roi Initié ( solstice d ete)
Ven 15 Sep 2017 - 10:31 par spodan

» LES 3 SOUHAITS
Mer 13 Sep 2017 - 20:38 par spodan

» CONTE DE NOEL
Lun 19 Déc 2016 - 11:49 par spodan

» la légende des guirlandes de Noël
Mar 13 Déc 2016 - 22:26 par spodan

» LE NOEL DES ANIMAUX
Mar 13 Déc 2016 - 22:24 par spodan

» LE MIRACLE DE NOEL
Mar 13 Déc 2016 - 22:20 par spodan

» conte belge
Ven 9 Déc 2016 - 10:27 par ambrejaune

» BABOUCHKA Conte de Noël
Jeu 24 Nov 2016 - 11:32 par spodan

» l’homme qui aimait trop le café
Jeu 24 Nov 2016 - 11:29 par spodan

» HALLOWEEN EN BRETAGNE
Mer 23 Nov 2016 - 11:04 par ambrejaune

» HISTOIRE DE FANTOME
Dim 30 Oct 2016 - 2:35 par spodan

Sujets les plus vus
VOtre FÉe d'après VOtre Anniversaire De Naissance
la fee et le renard
LA FEE ET LE RENARD
LA GROTTE DES KORRIGANS
LE CERCLE DES FEES
FLEURS ET FÉES
LÉGENDE DE LA REINE ÉPINE
le pouvoir des fees
LA FÉE MARGALIDE
DES FEES BIZARRES
FACEBOOK
Partenaires
Forum gratuit



Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Partagez | 
 

 LA LEGENDE DES CAPTEURS DE REVES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin FOX
Admin
Admin
avatar

Masculin
Date d'inscription : 29/10/2008
Nombre de messages : 4438
Localisation : Calgary Alberta CANADA
Votre état d'esprit du moment : patient

MessageSujet: LA LEGENDE DES CAPTEURS DE REVES   Mer 16 Sep 2015 - 7:54

Par une belle journée de printemps, un chasseur indien nommé Eau rapide partit chercher de la viande pour sa tribu qui avait faim. En se promenant dans la forêt, il découvrit une clairière qu'il n'avait jamais vue auparavant. Il rencontra un vieux monsieur aux apparences d'un chaman et lui dit: «Que veulent dire les signes dans le sable?»

Le vieillard lui dit: «Ce sont des signes aux pouvoirs magiques, ils me serviront à conquérir la planète! Je t'avertis, si tu touches à un seul de ces dessins, tu seras poursuivi par une terrible malédiction.» Eau Rapide, terrifié, effaça les signaux et s'enfuit en courant le plus loin possible. Rendu à une très grande distance, il se remit à chasser.

Le soir même, le guerrier fit un épouvantable mauvais rêve; ce cauchemar se répétait tous les soirs. Puisqu'il n'arrivait plus à dormir, il ne pouvait plus aller à la chasse. Alors, il dut trouver solution à son problème. Le chaman de sa tribu avait eu beau préparer des potions à base de plantes, faites des envoûtements et des invocations, mais rien ne fonctionnait. Puis un jour, alors qu' il essayait de chasser avec les forces qui lui restaient, il rencontra Mère Araignée. Eau Rapide, surpris, demanda à la déesse: «Connaissez-vous un moyen pour me guérir de tous ces cauchemars?»


Mère Araignée lui répondit: «Oui, c'est pour cela que je suis ici! Va me chercher une branche de frêne et tords-la pour en faire un cercle. Ensuite, donne-moi le cercle.» Dame Araignée se mit à tisser une toile puis à la décorer de plumes et de perles. Quand elle eut fini, elle lui dit: «Accroche ce capteur de rêves sur le bord de ta fenêtre, il filtrera les beaux rêves des cauchemars, les mauvais rêves s'évaporeront à la chaleur du soleil. Les rêves resteront emprisonnés dans les perles. Chaque nuit, un rêve sera relâché pour que tu puisses le rêver.»

Le chasseur remercia la déesse puis retourna chez lui. Sur le chemin du retour, il chassa trois perdrix et un chevreuil, de quoi nourrir toute la tribu. Sa femme l'accueillit les bras ouverts et lui dit: «Va te coucher mon chéri, tu dois être mort de fatigue.» Ce qu'il fit très rapidement. Depuis ce temps, cette tradition se transmet de génération en génération!
Revenir en haut Aller en bas
http://renardmagique.1fr1.net
spodan
Guide
Guide
avatar

Masculin
Date d'inscription : 15/12/2008
Nombre de messages : 3389
Age : 55
Localisation : trivieres
Votre état d'esprit du moment : super joyeux

MessageSujet: Re: LA LEGENDE DES CAPTEURS DE REVES   Mer 16 Sep 2015 - 12:17

whoua beau comte mon ami merci .....
Revenir en haut Aller en bas
http://spodan.skyrock.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: LA LEGENDE DES CAPTEURS DE REVES   Mar 22 Sep 2015 - 3:05

Comme dirait "Christina Cordula" :" MAGNIFÏÏÏÏÏÏÏQUE" !
Revenir en haut Aller en bas
Chipette
Guide
Guide
avatar

Féminin
Date d'inscription : 09/11/2014
Nombre de messages : 2747
Age : 68
Localisation : région Midi-Pyrénées
Votre état d'esprit du moment : Tout Près des Etoiles !

MessageSujet: Re: LA LEGENDE DES CAPTEURS DE REVES   Mar 22 Sep 2015 - 14:56

Je veux bien la recette "Fox" elle me serait d'une grande utilité !
Merci si tu peux, me la passer !
@Chipette...
Revenir en haut Aller en bas
moymoy
En chemin
En chemin
avatar

Féminin
Date d'inscription : 29/01/2015
Nombre de messages : 153
Age : 42
Localisation : Nord
Votre état d'esprit du moment : pensive

MessageSujet: Re: LA LEGENDE DES CAPTEURS DE REVES   Jeu 1 Oct 2015 - 12:36

suis fan de capteurs de rêves.....en plus
Revenir en haut Aller en bas
Chipette
Guide
Guide
avatar

Féminin
Date d'inscription : 09/11/2014
Nombre de messages : 2747
Age : 68
Localisation : région Midi-Pyrénées
Votre état d'esprit du moment : Tout Près des Etoiles !

MessageSujet: Re: LA LEGENDE DES CAPTEURS DE REVES   Jeu 1 Oct 2015 - 14:34

Toile d'araignée - Le capteur de rêves
Il semblerait que le capteur de rêves trouve son origine chez les indiens Ojibway et Chippewa. Les indiens suspendaient un capteur de rêves au berceau des enfants pour retenir dans ses fils tout ce qui pouvait être mauvais, tout comme la toile de l'araignée retient tout ce qui entre en contact avec elle.

Voici donc la légende du capteur de rêves
C'est l'histoire de Asibikaashi (l' araignée) qui aida Wanabozhoo à ramener Güzis (le Soleil) à son peuple. Asibikaashi construisait sa toile chaque nuit avant l'aube de façon à pouvoir capturer les premiers rayons du soleil. Si vous êtes debout à l'aube, regardez sa toile et vous verrez les rayons du soleil scintillant sur la rosée du matin. Asibikaashi prenait aussi soin des enfants des hommes, tissant sa toile pour les protéger des mauvais rêves comme elle le fait encore aujourd'hui. Quand le peuple Ojibway se dispersera, Asibikaashi eut beaucoup de mal à tisser sa toile au-dessus de tous les berceaux, alors mères, soeurs et grands-mères apprirent elles aussi à tisser des toiles magiques pour protéger leurs enfants.. Elles confectionnèrent les cerceaux avec des baguettes de saule rouge et utilisèrent du tendon de cerf pour tisser la toile. Les capteurs de rêves avaient toujours une forme ronde qui représentait Güzis, le soleil. Sa toile pouvait retenir les cauchemars (ou bawedjigewin) ne laissant passer que les rêves. Vous remarquerez qu'il y a un petit trou au centre de la toile car c'est par là que les bons rêves passent. Les cauchemars quant à eux restent accrochés à la toile et disparaissent avec les premiers rayons du soleil. Les capteurs de rêves avaient alors 8 points de contact avec le cerceau en référence aux 8 pattes de l'araignée. Traditionnellement aussi, on place une petite plume pour que celle-ci bouge dans l'air. Un bébé qui peut observer la danse de cette plume apprendra ainsi les mouvements de l'air.
Si jamais vous rencontrez Asibikaashi, l'araignée, n'en ayez pas peur, au contraire protégez et respectez ce petit insecte...
Revenir en haut Aller en bas
moymoy
En chemin
En chemin
avatar

Féminin
Date d'inscription : 29/01/2015
Nombre de messages : 153
Age : 42
Localisation : Nord
Votre état d'esprit du moment : pensive

MessageSujet: Re: LA LEGENDE DES CAPTEURS DE REVES   Ven 2 Oct 2015 - 0:18

merci chipette pleurt
Revenir en haut Aller en bas
Chipette
Guide
Guide
avatar

Féminin
Date d'inscription : 09/11/2014
Nombre de messages : 2747
Age : 68
Localisation : région Midi-Pyrénées
Votre état d'esprit du moment : Tout Près des Etoiles !

MessageSujet: Re: LA LEGENDE DES CAPTEURS DE REVES   Ven 2 Oct 2015 - 14:01

Pour "moymoy"

Le cirque merveilleux


Aujourd'hui, je vais vous raconter l'histoire du cirque Merveilleux. C'était le plus beau et le plus gros cirque du monde. Même le cirque Barnum, le cirque le plus célèbre au début du siècle, était jaloux du cirque Merveilleux.

La ménagerie contenait les plus beaux animaux du monde : des éléphants d'une grandeur majestueuse, des lions avec une crinière magnifique, des tigres au pelage de feu, des chevaux gris, blancs et noirs, portant fièrement leur crinière et leur queue magnifiquement tressées, des singes avec mille tours dans leur sac et des chiens savants très drôles.

Il n'y avait pas que des animaux au cirque Merveilleux. Il y avait aussi des clowns, qui mettaient de la joie dans le coeur des petits et même des grands, avec toutes leurs pitreries. Il y avait aussi des jongleurs tellement habiles dans leur art qu'on ne savait pas comment toutes ces balles, ces quilles, ces anneaux et plein d'autres objets restaient en l'air. Il y avait des acrobates, des trapézistes, des contorsionnistes, des équilibristes qui faisaient des choses incroyables, que l'on n'aurait pas cru possibles.

Tous les pays du monde voulaient voir le spectacle du cirque Merveilleux, alors le cirque voyageait beaucoup. Un jour, ils s'embarquèrent sur un immense bateau, le Tatinac, malheureusement construit par ceux qui avaient construit le Titanic... Hélas, le Tatinac n'était guère plus solide que le Titanic... En pleine mer des Caraïbes, une violente tempête, je dirais même un violent ouragan s'abattit sur eux. Le bateau coula, noyant les animaux enfermés dans leur cage et seules une vingtaine de personnes du cirque Merveilleux purent trouver refuge dans un canot de sauvetage.

Quand l'ouragan se fut calmé, les rescapés ramèrent dans la direction où ils croyaient trouver la terre ferme. La première journée se passe : rien en vue à l'horizon, et la soif commence à se faire sentir. La deuxième journée passa : encore rien, rien que le soleil qui tapait durement sur la tête et la chaleur épuisante. Enfin, le troisième jour, on commença à distinguer une fine ligne dentelée un peu plus sombre. Cela ranima leur ardeur et tous se remirent à ramer en puisant dans leur dernière énergie. Hourra! c'était bien une terre.

Tout le monde était bien heureux d'accoster sur la plage de sable fin, si doux et si ferme sous les pieds. Juste devant eux, ils virent une petite cascade d'eau bien fraîche où tout le monde put se désaltérer. Avec des branches et des larges feuilles de palmier, ils purent se construire des abris. Ils étaient bien tristes d'avoir perdu leurs animaux mais quand ils commencèrent à explorer la jungle, ils virent plein d'animaux. Pour passer le temps en attendant d'être recueillis par un bateau, ils décidèrent d'en attrapper et de les dresser.

La première sorte d'animal qu'ils attrapèrent fut un singe. Il était bien drôle avec sa longue queue et ses oreilles rondes. Ce singe apprit bien vite les tours : il savait calculer, grimacer, faire toute sorte de pitrerie, mais son tour préféré était de grimper très vite le long d'une corde faite de lianes tressées.

Pour passer le temps, les jongleurs ont aussi décidé d'apprendre à jongler aux autres personnes du cirque. Ils roulèrent des feuilles en boule, les lièrent avec des tiges de plantes, et tout le monde apprit à jongler : d'abord avec une balle, puis en ajoutant une deuxième balle, puis enfin une troisième. Il y en a eu des balles échappées, qui roulaient partout, mais avec de la pratique, tout le monde finit par savoir jongler.

Un jour que le groupe se reposait sur la plage, l'un d'entre eux aperçut un fin filet de fumée à l'horizon. "Je crois que je vois un bateau", cria-t-il tout excité! Les autres regardèrent dans la direction qu'il pointait, et oui, c'était bien un bateau. Vite, vite, ils firent un grand feu sur la plage, tellement grand qu'il fut aperçu du bateau.

Le bateau les recueillit, et leur permit même d'amener les singes qu'ils avaient dressés. Le cirque merveilleux put de nouveau faire des spectacles partout dans le monde, et pour annoncer leur spectacle, ils faisaient chaque fois une grande parade pour inviter tout le monde à y assister. Le cirque Merveilleux était de nouveau le plus beau cirque du monde.
Revenir en haut Aller en bas
spodan
Guide
Guide
avatar

Masculin
Date d'inscription : 15/12/2008
Nombre de messages : 3389
Age : 55
Localisation : trivieres
Votre état d'esprit du moment : super joyeux

MessageSujet: Re: LA LEGENDE DES CAPTEURS DE REVES   Sam 3 Oct 2015 - 0:07

dit moi es ce une vrai histoire ou juste une histoire merci ...
Revenir en haut Aller en bas
http://spodan.skyrock.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LA LEGENDE DES CAPTEURS DE REVES   

Revenir en haut Aller en bas
 
LA LEGENDE DES CAPTEURS DE REVES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bijoux chamaniques et capteurs de reves
» Signification de vos reves
» la poussette de mes reves ?
» CAPTEUR DE REVES
» LA LEGENDE DE DAME CARCAS

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
LE RENARD MAGIQUE :: CONTES ET LEGENDES :: CONTES ET LEGENDES :: CONTES ET LEGENDES-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: