CONTES ET LEGENDES
 
AccueilRechercherS'enregistrerFAQCalendrierConnexion
A PARTIR DE MAINTENANT LE FORUM NE SERAS PLUS CONSACRE QU AUX CONTES ET LEGENDES
Pour nous suivre sur la spiritualite rejoignez nous sur FB Renard Magique Community et sur groupe de renard magique community
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» QUESTION
Ven 22 Sep 2017 - 7:33 par Admin FOX

» Crois-tu que le monde va changer ?
Lun 18 Sep 2017 - 12:21 par irina

» Malheur ou bonheur
Sam 16 Sep 2017 - 14:37 par Admin FOX

» L'histoire du Roi Initié ( solstice d ete)
Ven 15 Sep 2017 - 10:31 par spodan

» LES 3 SOUHAITS
Mer 13 Sep 2017 - 20:38 par spodan

» CONTE DE NOEL
Lun 19 Déc 2016 - 11:49 par spodan

» la légende des guirlandes de Noël
Mar 13 Déc 2016 - 22:26 par spodan

» LE NOEL DES ANIMAUX
Mar 13 Déc 2016 - 22:24 par spodan

» LE MIRACLE DE NOEL
Mar 13 Déc 2016 - 22:20 par spodan

» conte belge
Ven 9 Déc 2016 - 10:27 par ambrejaune

» BABOUCHKA Conte de Noël
Jeu 24 Nov 2016 - 11:32 par spodan

» l’homme qui aimait trop le café
Jeu 24 Nov 2016 - 11:29 par spodan

» HALLOWEEN EN BRETAGNE
Mer 23 Nov 2016 - 11:04 par ambrejaune

» HISTOIRE DE FANTOME
Dim 30 Oct 2016 - 2:35 par spodan

Sujets les plus vus
VOtre FÉe d'après VOtre Anniversaire De Naissance
la fee et le renard
LA FEE ET LE RENARD
LA GROTTE DES KORRIGANS
LE CERCLE DES FEES
FLEURS ET FÉES
LÉGENDE DE LA REINE ÉPINE
le pouvoir des fees
LA FÉE MARGALIDE
DES FEES BIZARRES
FACEBOOK
Partenaires
Forum gratuit



Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Partagez | 
 

 FLEUR DE GIVRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin FOX
Admin
Admin
avatar

Masculin
Date d'inscription : 29/10/2008
Nombre de messages : 4438
Localisation : Calgary Alberta CANADA
Votre état d'esprit du moment : patient

MessageSujet: FLEUR DE GIVRE   Jeu 19 Déc 2013 - 23:41

Le merveilleux voyage d'une fleur de givre

Il était une fois
une fleur de givre, qui était très fière. Elle était si belle qu'elle croyait être la perfection même. Rien ne comptait à part elle, du moins le croyait-elle. De ce fait, elle était fort contente de la vie qu'elle menait.

Un jour, elle eut la visite d'un oiseau que l'on n'avait encore jamais vu en ces lieux. Il lui parla de pays lointains, de belles et vastes vallées, de montagnes, du murmure de cascades et d'eaux écumantes. Mais la fleur de givre refusa de le croire et dit à l'oiseau : "Va-t-en, laisse-moi tranquille, je ne veux rien savoir de tout cela. Pourquoi es-tu venu troubler ma paix ?"

L'oiseau en fut bien triste, ne comprenant pas pourquoi elle se montrait si froide envers lui. Elle n'avait pas de cœur !

Pour fuir cette froideur, il s'envola vers le soleil, au-dessus des montagnes, planant dans le ciel bleu. Enfin, il se posa sur la plus haute montagne et raconta à tous ceux qui étaient prêts à l'écouter ce qui lui était arrivé avec cette fleur qui était si fière et dont le cœur était de glace.

C'est ainsi que le soleil apprit l'existence de cette fleur. Il décida donc de partir à sa recherche. Il dut se glisser tantôt ici, tantôt là avant de trouver la fière fleur de givre. La caressant tendrement, il posa sur elle un léger baiser, et disparut.

La fleur de givre ne savait pas ce qui lui était arrivé. Un sentiment qu'elle n'avait encore jamais éprouvé l'envahit. Comme elle aurait à présent souhaité parler à l'oiseau ! Mais il était loin et elle était seule, abandonnée à sa solitude.

Les jours passèrent, et avec eux l'assurance de la petite fleur de givre, qui fondait chaque jour un peu plus lorsqu'un rayon de soleil l'effleurait. Elle devenait de plus en plus petite et était loin d'être aussi belle et parfaite qu'elle croyait l'être autrefois.

Un jour où le soleil avait envoyé vers elle des rayons ardents, la fleur de givre pleura de douleur. Elle ne comprenait toujours pas ce qui lui arrivait. "L'heure est venue pour toi d'abandonner ta rigidité", lui cria un rayon de soleil, "oublie-toi et tu vivras miracle sur miracle."

Une si grande chaleur l'envahit qu'elle se mit à fondre. Une grosse larme coula et s'effondra. Tout à coup, elle s'aperçut qu'elle n'était plus aussi seule qu'elle le croyait. De tous les côtés des gouttes et des gouttelettes se joignaient à elle, et en leur compagnie elle descendait des pentes abruptes, culbutait par-dessus des pierres moussues jusqu'en bas dans la vallée verdoyante.

La première petite source qu'elles rencontrèrent les salua avec joie : "Venez avec moi, venez avec moi", leur cria-t-elle. Toutes les gouttes et gouttelettes firent alors un voyage qui les conduisit encore plus loin dans la vallée.

Là-bas, le printemps avait fait son entrée depuis longtemps. Entourée de merveilleuses senteurs, la fleur de givre était comme enivrée. Elle n'avait qu'un seul désir : "Que tout cela ne passe pas si vite !" Elle aurait tant souhaité s'attarder un peu ici ou là.

Mais le voyage se poursuivait à travers de vertes forêts sombres, des prairies en fleurs, jusqu'à ce que le ruisseau se ralentisse avant d'être accueilli par un petit lac.

Le ruisseau dit alors à la fleur de givre : "Si tu ne veux plus m'accompagner plus loin, tu peux rester ici. Mais moi, je dois partir au plus vite. Si tu veux rester, il faut que tu t'accroches". "M'accrocher ?" demanda la fleur de givre, "mais comment ? Je ne suis plus rien." Elle entendit alors une voix lui dire : "Si maintenant tu t'abandonnes entièrement pour te donner à moi, je te garderai auprès de moi à jamais."

C'est ainsi que notre fleur de givre rencontra l'amour pour la première fois de sa vie.

Son seul désir était celui de se fondre entièrement dans ce petit lac et de faire un avec lui. Elle resta donc.

Des jours s'écoulèrent. La fleur de givre se sentait chez elle dans le petit lac. Un beau ciel bleu se reflétait dans l'eau, la lumière du soleil l'effleurait et caressait tout ce qui se trouvait à portée de ses rayons : les fleurs de toutes couleurs, les milliers de brins d'herbe dans leur diversité et les sapins majestueux, où les oiseaux saluaient la venue du jour en jubilant. Emerveillée par tant de beauté, elle se souvint de l'oiseau qui lui avait un jour raconté toutes ces merveilles. Elle ressentait alors le désir de le revoir, elle aurait tant voulu lui parler de son bonheur et lui dire qu'elle attendait chaque jour avec joie. La vie ne faisait que commencer et déjà elle éprouvait un si grand bonheur que le petit lac lui sembla soudain bien petit. Elle voulait fuir cet endroit paisible pour s'abandonner à la liberté, pour voyager dans l'univers.

Le soir tomba, le soleil descendait derrière les montagnes, la lune se levait et se reflétait, elle aussi, dans le petit lac. La fleur de givre l'implora : "Chère lune, laisse-moi t'accompagner sur ta route pour que je puisse tout voir et tout vivre." La lune répondit : "Je ne peux pas. Je ne suis que lumière. Mais quand la nuit viendra, elle t'emportera."

Et il en fut ainsi. La nuit envoya ses serviteurs dévoués qui, avant la levée du jour, répandaient la rosée sur les prés et les fleurs.

Lorsque le soleil illumina toute la vallée, la petite fleur de givre s'était transformée en une perle de rosée. Elle reposait dans le calice d'une gentiane et scintillait tel un diamant. Comme elle aimait cette fleur et comme cette fleur répondait à son amour !

Le soleil vit à quel point la petite fleur de givre avait changé, elle qui était si froide autrefois ! Il voyait que celle-ci se donnait à tout ce qui l'entourait : les fleurs des prés, les bourdons qui lui rendaient visite, les oiseaux qui la saluaient du haut du ciel, et avant tout à la chaleur de ses rayons et à sa lumière d'or qui éclairait le monde entier, jour après jour.

C'est ainsi que le soleil attira jusqu'à lui la petite perle de rosée, autrefois fleur de givre, et lui dit : "Je vois que tu as appris à t'oublier pour penser aux autres. Je sais que ton vœu le plus cher est de connaître le monde entier, tu voudrais tout vivre et tout voir. Je vais maintenant te déposer sur un petit nuage blanc. Tu pourras alors entreprendre avec lui un long voyage. Mais à la première pluie tu tomberas dans la vallée avec des milliers d'autres gouttes et tu seras pour tous une bénédiction."

La petite fleur de givre entreprit alors ce long voyage sur le petit nuage blanc. Elle vit le monde entier, du lever au coucher du soleil, et du coucher du soleil à son lever. Elle fit la connaissance du vent, qui devint son fidèle compagnon.

Un jour, elle aperçut dans le vent son ami d'antan, l'oiseau. Elle l'appela, mais il ne la vit pas et ne l'entendit pas davantage, tant il se réjouissait d'être porté par le vent. Au cours du voyage, le nuage blanc devenait de plus en plus sombre, de plus en plus lourd, et se déversa sur la terre à un endroit où la pluie fut saluée avec une profonde gratitude par toutes les créatures.
La fleur de givre cherchait à se souvenir. Il lui semblait reconnaître au loin le petit lac qui l'avait si gentiment accueillie au début de sa vie. Elle s'y rendit donc en toute hâte. Et c'est dans ce petit lac que vous la trouverez encore.
Revenir en haut Aller en bas
http://renardmagique.1fr1.net
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: FLEUR DE GIVRE   Ven 20 Déc 2013 - 15:11

C'est tout mignon ça! Une petite histoire que je raconterai à ma fille lorsqu'elle sera en âge de comprendre. Enfin si je m'en souviens encore.
Merci Fox.

"J'écris beaucoup, le vent soulève tant de feuilles, sur chacune il y a une de mes larmes ou un de mes sourires" Paolo Mario Buttigglieri
Revenir en haut Aller en bas
ambrejaune
Admin
Admin
avatar

Féminin
Date d'inscription : 11/02/2012
Nombre de messages : 639
Age : 49
Localisation : France
Votre état d'esprit du moment : Joyeuse

MessageSujet: Re: FLEUR DE GIVRE   Sam 21 Déc 2013 - 0:02

Merci Fox pour cette belle histoire
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: FLEUR DE GIVRE   

Revenir en haut Aller en bas
 
FLEUR DE GIVRE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Flan de chou-fleur au chèvre (from "Voici")
» velouté de chou fleur
» Le velouté de chou-fleur au roquefort- M'man
» Soupe au chou-fleur
» choux fleur

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
LE RENARD MAGIQUE :: CONTES ET LEGENDES :: CONTES ET LEGENDES :: CONTES ET LEGENDES-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: