CONTES ET LEGENDES
 
AccueilRechercherS'enregistrerFAQCalendrierConnexion
A PARTIR DE MAINTENANT LE FORUM NE SERAS PLUS CONSACRE QU AUX CONTES ET LEGENDES
Pour nous suivre sur la spiritualite rejoignez nous sur FB Renard Magique Community et sur groupe de renard magique community
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» QUESTION
Ven 22 Sep 2017 - 7:33 par Admin FOX

» Crois-tu que le monde va changer ?
Lun 18 Sep 2017 - 12:21 par irina

» Malheur ou bonheur
Sam 16 Sep 2017 - 14:37 par Admin FOX

» L'histoire du Roi Initié ( solstice d ete)
Ven 15 Sep 2017 - 10:31 par spodan

» LES 3 SOUHAITS
Mer 13 Sep 2017 - 20:38 par spodan

» CONTE DE NOEL
Lun 19 Déc 2016 - 11:49 par spodan

» la légende des guirlandes de Noël
Mar 13 Déc 2016 - 22:26 par spodan

» LE NOEL DES ANIMAUX
Mar 13 Déc 2016 - 22:24 par spodan

» LE MIRACLE DE NOEL
Mar 13 Déc 2016 - 22:20 par spodan

» conte belge
Ven 9 Déc 2016 - 10:27 par ambrejaune

» BABOUCHKA Conte de Noël
Jeu 24 Nov 2016 - 11:32 par spodan

» l’homme qui aimait trop le café
Jeu 24 Nov 2016 - 11:29 par spodan

» HALLOWEEN EN BRETAGNE
Mer 23 Nov 2016 - 11:04 par ambrejaune

» HISTOIRE DE FANTOME
Dim 30 Oct 2016 - 2:35 par spodan

Sujets les plus vus
VOtre FÉe d'après VOtre Anniversaire De Naissance
la fee et le renard
LA FEE ET LE RENARD
LA GROTTE DES KORRIGANS
LE CERCLE DES FEES
FLEURS ET FÉES
LÉGENDE DE LA REINE ÉPINE
le pouvoir des fees
LA FÉE MARGALIDE
DES FEES BIZARRES
FACEBOOK
Partenaires
Forum gratuit



Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Partagez | 
 

 LE NOEL DE PETIT PIERRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin FOX
Admin
Admin
avatar

Masculin
Date d'inscription : 29/10/2008
Nombre de messages : 4438
Localisation : Calgary Alberta CANADA
Votre état d'esprit du moment : patient

MessageSujet: LE NOEL DE PETIT PIERRE   Mer 11 Déc 2013 - 3:20

Dans les rues décorées de branchages et de banderoles, grands et petits circulent les bras chargés de paquets. Place de la Comédie, un bonhomme à barbe blanche tout habillé de rouge promet aux enfants mille joujoux merveilleux. Au coin de la rue de la Loge, une clochette essaie d’attirer l’attention des passants: "Drelin, drelin ! braves gens qui préparez la fête, n’oubliez pas les malheureux, mettez un petit sou dans mon grand chaudron!" Vous l’avez deviné, c’est bientôt Noël.



Anne-Marie n’a pas cherché de cadeaux, elle n’a pas acheté de jouets, elle n’a pas installé de sapin devant sa cheminée et les santons dorment encore dans leur lit de coton, Pierre son petit garçon est malade. Beaucoup de docteurs sont venus, ils ont mis l’oreille contre sa poitrine, ils ont regardé au fond de sa gorge avec une petite lumière, ils ont tapoté partout sur son ventre, ils sont restés longtemps autour de son lit, et ils sont repartis l’un après l’autre, sans rien dire, sur la pointe des pieds. Petit Pierre dort, on l’entend qui respire tout doucement.


De l’autre côté de la rue, il y a le jardin. Dès que la récréation sonne, il se remplit de jeux, de cris et de rires; Les petits de la maternelle courent, sautent à la corde, ou font des farandoles, ils s’en donnent à cœur joie : "Viens avec nous Constance ! Qu’est-ce que tu fais. Tu boudes ?" Mais Constance secoue la tête. D’habitude c’est elle la plus enragée pour faire la folle et pour entraîner tout le monde ...



Aujourd’hui elle est assise sur un banc, les deux bras serrés autour de ses genoux, et elle regarde quelque chose au - dessus du mur. ... "Qu’est-ce que tu as? Constance, tu as mal?" Non Constance n’a pas mal, mais tout à l’heure, en sortant de la classe pour courir jouer dans la cour, elle a levé la tête et elle a vu la maman de Pierre qui pleurait derrière sa fenêtre. Maintenant, elle regarde, et elle n’a plus envie de jouer et quand Constance n’est pas là, personne n’a plus envie de jouer. L’un après l’autre ils viennent près d’elle, ils veulent voir eux aussi ce qui la rend si triste. L’un après l’autre ils lèvent la tête et ils reconnaissent la maman de Pierre, leur camarade.

A l’école, il est si menu, si pâlot, si timide que personne ne pense à lui dire "viens jouer".

Les premiers jours, la maîtresse a bien essayé de l’entraîner avec les autres, mais on l’a vite laissé tomber parce qu’il n’est pas dégourdi, et qu’on ne rit pas tellement avec lui. Et on ne s’est même pas aperçu qu’il n’était pas là ! Est-ce qu’il manque depuis? On ne sait pas. Ils comprennent maintenant que leur camarade est bien malade, et ils cherchent dans leur tête comment ils pourraient l’aider ...

Quand la cloche sonne la fin de la récréation, ils se rangent tout de suite très sagement, et ce n’est pas leur habitude. Béatrice, la maîtresse a mis sur les tables du papier, des crayons et de la peinture: il faut faire de beaux dessins pour Noël ! Les petits s’appliquent si forts que plusieurs tirent une jolie langue rose ou poussent de gros soupirs en appuyant sur leurs pinceaux. Quand ils ont fini, ils ne veulent pas lâcher leur chef-d’œuvre et demandent tous d’emporter leur dessin.
A la sortie de quatre heures, quand les mamans viennent les chercher, elles sont bien étonnées de ne trouver personne, ils ont filé, les monstres! Où ils sont allés vous le devinez aussi bien que moi : ils ont grimpé l’escalier, Constance a appuyé sur la sonnette, un peu fort pour être sûre qu’on l’entende. Quand la maman de Pierre les a vus, elle n’a pas eu l’air tellement étonnée elle leur a fait un signe vers la chambre et ils sont passés l’un derrière l’autre, sur la pointe des pieds pour se mettre tous autour du lit. Ils ont posé leur dessin sur la couverture - et chacun, dans son cœur disait très fort "Pierre nous sommes tes amis, guéris vite, s’il te plaît!"




Alors tout doucement, Pierre a ouvert les yeux, il a reconnu ses camarades, il a compris ce qu’ils venaient lui dire, ses joues sont devenues rouges de bonheur, et il leur a souri. Il a pris les dessins, et il les a regardé tranquillement, bien appuyé sur ses oreillers. Il a tout de suite reconnu: les sapins, le Batman avec sa cape, les gugusses, les six voitures, la grosse moto rouge, les trois poupées, la maison avec la fumée, la crèche avec l’enfant Jésus et les moutons, le cœur avec des étoiles dedans.


"Maman, maman! viens voir tous mes cadeaux!" Pierre croît qu’il a crié très fort, mais il est sorti seulement une drôle de petite voix. Heureusement, les mamans entendent toujours. Anne-Marie essuie vite ses yeux. Elle ouvre la porte, et qu’est-ce qu’elle voit? Son fils, qui rit avec les autres. On commence même à faire un peu les fous;


Maintenant, il faut qu’elle se dépêche, Anne-Marie, pour préparer Noël .
Pierre, son petit garçon est guéri!
Revenir en haut Aller en bas
http://renardmagique.1fr1.net
spodan
Guide
Guide
avatar

Masculin
Date d'inscription : 15/12/2008
Nombre de messages : 3389
Age : 55
Localisation : trivieres
Votre état d'esprit du moment : super joyeux

MessageSujet: Re: LE NOEL DE PETIT PIERRE   Mer 11 Déc 2013 - 6:19

merci pour ce beau texte émouvant , fox .....
Revenir en haut Aller en bas
http://spodan.skyrock.com/
ambrejaune
Admin
Admin
avatar

Féminin
Date d'inscription : 11/02/2012
Nombre de messages : 639
Age : 49
Localisation : France
Votre état d'esprit du moment : Joyeuse

MessageSujet: Re: LE NOEL DE PETIT PIERRE   Mer 11 Déc 2013 - 7:08

Merci Fox très touchant ce conte.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LE NOEL DE PETIT PIERRE   

Revenir en haut Aller en bas
 
LE NOEL DE PETIT PIERRE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» naviguer sur la Seine à bord de bateaux solaires
» Sapin : vrai ou faux ?
» Karl Lagerfeld
» L'histoire de petit Louis
» NOEL - Champagne snow showers - Tchin-Tchin

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
LE RENARD MAGIQUE :: CONTES ET LEGENDES :: CONTES ET LEGENDES :: CONTES ET LEGENDES-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: