Voyance gratuite Spiritualité Esotérisme Paranormal Tarots Runes Amerindiens Reves Pierres Reiki Mandalas Numerologie Reflexologie Chromotherapie Légendes
 
AccueilRechercherS'enregistrerFAQCalendrierConnexion
RAPPEL UNE PRESENTATION EST OBLIGATOIRE DANS LES 15 JOURS DE L INSCRIPTION
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» pensee du jour
Aujourd'hui à 22:37 par Chipette

» Le hora dans l'astrologie hindoue
Hier à 14:42 par Admin FOX

» ma pensee
Mer 21 Juin 2017 - 23:47 par Chipette

» LA TRAME
Lun 19 Juin 2017 - 22:42 par Chipette

» Nabandonne jamais
Mar 6 Juin 2017 - 13:27 par irina

» L ORIGINE DE NOS MALADIES
Jeu 25 Mai 2017 - 6:38 par Admin FOX

» Coupe de l'Oracle de la Triade
Dim 21 Mai 2017 - 21:56 par Chipette

» PENSEE DU 21 MAI
Dim 21 Mai 2017 - 3:43 par ninette72

» priere a st michel
Ven 19 Mai 2017 - 9:06 par ninette72

» ma pensee du jour
Mer 17 Mai 2017 - 16:06 par lilly80

» auriculothérapie
Mer 17 Mai 2017 - 4:44 par Admin FOX

» nouvelle pensee
Mar 16 Mai 2017 - 22:00 par spodan

» ma pensee
Dim 14 Mai 2017 - 14:24 par lilly80

» rappel soins
Dim 14 Mai 2017 - 13:25 par lilly80

Sujets les plus vus
LA PENSEE DU JOUR
PRIERE POUR EXAUCER 1 VOEU
L'amitié même virtuel.......
NE PAS SE COMPLIQUER LA VIE
LA REFLEXOLOGIE FACIALE
Proverbes sur l'oublie
UNE PENSEE A SUIVRE
REGLEMENT DE RENARD MAGIQUE
PENSEZ Y
l amitie
FACEBOOK
Partenaires
Forum gratuit



Partagez | 
 

 influence de l esprit sur le corps

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin FOX
Admin
Admin
avatar

Masculin
Date d'inscription : 29/10/2008
Nombre de messages : 4420
Localisation : Calgary Alberta CANADA
Votre état d'esprit du moment : patient

MessageSujet: influence de l esprit sur le corps   Sam 7 Mai 2011 - 21:27

Il n'existe aucune maladie du corps qui ne soit liée à l'esprit." (Socrate )

Nous savons tous que des soins attentifs et appropriés peuvent soulager la souffrance et au moins supprimer les symptômes de la maladie, si pas la chasser.
Mais si la cause demeure, elle reviendra tôt ou tard, sous une forme ou sous une autre. La guérison véritable n'interviendra que si nous agissons sur l'esprit plutôt que sur le symptôme extérieur.
Ne perdons jamais de vue que tomber malade nous apporte des avantages que notre inconscient n'est pas prêt à abandonner.
Mais il est plus facile de dire que c'est le corps qui est malade et qu'il faut guérir. Chaque zone malade de notre corps véhicule un message qu'il convient de décrypter. Que ce soit une colère refoulée, une rancune, une peur qui s'ignore ou la honte d'une situation oubliée, enfuie dans l'inconscient, il y a probablement un "péché" à pardonner derrière chaque souffrance et chaque maladie. Par "péché" nous entendons ici toutes les pensées et actions négatives qui renforcent notre ego au détriment de la partie "divine" présente au plus profond de tout être.
Car, quelque part, c'est toujours un sentiment de culpabilité qui engendre nos symptômes physiques désagréables. "Culpabilité" faisant un peu trop judéo-chrétien, en langage "new-age" on dira plutôt que l'on "ne se sent pas OK" ou qu'on "ne se sent pas en harmonie avec soi-même ou avec les autres". Rappelons au passage que le sacrement catholique de la confession, fort critiqué aujourd'hui, avait à cet égard un puissant effet curatif. Cette perte de l'absolution ne serait pas grave si l'homme moderne n'oubliait pas si souvent de faire son examen de conscience et d'accorder ensuite ce pardon (à lui même ou aux autres) qui lui fait tellement défaut aujourd'hui.
Le monde dans lequel nous sommes incarnés est une sorte d'école qui a pour but notre perfectionnement. Chaque épreuve, chaque souffrance, chaque maladie est un apprentissage. Libre à nous d'en tirer les leçons maintenant ou d'attendre qu'elles se reproduisent jusqu'à ce qu'enfin nous comprenions.
Vouloir changer le monde pour connaître le bonheur est une croyance créée par notre ego pour nous entretenir dans l'illusion du monde. Tant que nous croirons que la cause de nos joies ou de nos souffrances est extérieure à nous, nous ne connaîtrons ni l'harmonie, ni le bonheur. C'est pourquoi, depuis l'antiquité jusqu'à nos jours, la connaissance de soi (gnôti seauton) a toujours été le commencement de la sagesse.
Chaque fois que nous nous irritons contre quelqu'un, cela signifie que nous avons rencontré un miroir nous renvoyant ce qui nous pose problème. Si un défaut nous agace chez les autres, c'est que quelque part dans notre esprit il est également présent, aussi bien caché et refoulé soit-il. Un dividende que nous attendons de la colère est que notre adversaire se sente coupable et reconnaisse qu'il est la cause de notre détresse. C'est donc à lui qu'appartient désormais le problème, plus à nous. Notre croyance est que la colère va nous permettre d'obtenir ce que nous désirons, alors qu'en réalité elle ne fait qu'agrandir la distance qui nous sépare des autres. La colère cache la source réelle du problème, qui est dans notre esprit. Elle nous renforce dans notre croyance que nous sommes une victime et que la responsabilité est en dehors de nous.
Lorsque nous tombons malade, nous trouvons toujours quelqu'un ou quelque chose à qui imputer la responsabilité de notre maladie. C'est cette même partie de nous-mêmes qui est vissée devant la TV ou qui dévore les magazines pour voir des catastrophes dans le monde, des accidents, des agressions, car ils renforcent son sentiment d'être une victime innocente. Dans certains cas extrêmes, c'est ce désir d'être une victime qui pousse certaines personnes jusqu'à mourir d'une maladie dans l'espoir que cela amène quelqu'un d'autre à se sentir coupable. Le monde ne fait que refléter notre système de croyances, c'est-à-dire les idées dominantes, les souhaits, les émotions qui se trouvent dans notre esprit. Si nous projetons notre colère, nos pulsions agressives, notre manque d'amour sous toutes ses formes, nous ne verrons qu'un monde fait de destruction, de méchanceté, d'envie et de désespoir.
Mais en apprenant à reconnaître nos erreurs de perception, nous apprenons à regarder au-delà d'elles; c'est ce que certains appellent "pardonner". Simultanément nous nous pardonnons à nous même, c'est-à-dire que nous apprenons à regarder au-delà de notre ego pour voir le Soi divin qui est en nous. Cela ne va pas toujours sans mal. Nous nous sommes tellement identifié au système de pensée de l'ego, que nous avons l'impression de sacrifier quelque chose qui nous est très cher.
Le pardon nous enseigne que nous sommes finalement tous semblables. Il nous rend la conscience de notre unité avec Dieu et avec nos semblables.
La guérison relève d'un choix. Beaucoup cherchent un refuge dans la maladie, car la guérison menace leur croyance en la différence et par là même l'existence de leur ego. Déjà du temps de Jésus, le monde des apparences était préféré au royaume de l'esprit qu'Il venait offrir.
Beaucoup demandent qu'on les guérisse, mais qu'on ne change surtout pas leur regard sur eux-mêmes et sur le monde. Ils veulent faire disparaître les symptômes, mais qu'on ne les oblige surtout pas à réfléchir sur eux-mêmes et encore moins à changer leur comportement et leurs habitudes négatives.
Il faut que nous voulions changer et que nous cessions d'être une sorte de machine à propagande qui répète tous les vieux concepts stéréotypés, les idées, les croyances implantées dans notre esprit subconscient depuis notre naissance.
"Changez votre pensée et vous changerez votre destinée".
Il n'y a ni bien ni mal, ni vrai ni faux, ni mieux ni pire. Il n'y a que le progrès, l'apprentissage et l'épanouissement de la conscience. Il n'y a pas de problèmes, il n'y a que des défis. Il n'y a ni erreurs, ni fautes, ni échecs, il n'y a que des leçons apprises sur le chemin du devenir. Plus nous voyons de situations, plus nous mûrissons et plus nous reprenons confiance. Et plus nous serons confiants, plus nous serons heureux. "Tel un homme pense en son coeur, tel il est".
La pensée est la seule puissance créatrice. Si nous voulons nous élever spirituellement, il faut cesser une fois pour toutes de donner pouvoir aux conditions, aux circonstances, aux personnes ou aux choses extérieures.
La seule puissance c'est Dieu, et nous lui sommes unis lorsque nous disons: "Mes pensées sont les pensées de Dieu et la puissance de Dieu accompagne mes pensées constructives".
Revenir en haut Aller en bas
http://renardmagique.1fr1.net
Admin FOX
Admin
Admin
avatar

Masculin
Date d'inscription : 29/10/2008
Nombre de messages : 4420
Localisation : Calgary Alberta CANADA
Votre état d'esprit du moment : patient

MessageSujet: Re: influence de l esprit sur le corps   Sam 7 Mai 2011 - 23:35

la méditation, ou la prière, peuvent nous guérir physiquement, ou en tout cas avoir une grande influence sur la guérison.
Et ce n’est pas seulement là une façon de parler, mais bien une certitude dans la tradition du bouddhisme tibétain où la guérison par l’esprit fait partie de notre façon de vivre.
Ainsi, lorsque quelqu’un est malade, au Tibet, il va d’abord consulter un lama, afin qu’il lui indique une pratique de méditation. Et ce n’est qu’ensuite qu’il ira voir son médecin.
Dans d’autres cas, lorsque les médicaments se sont avérés inefficaces contre la maladie, une méditation ou des mantras spécifiques peuvent inverser le processus pathologique et avoir des effets tout à fait positifs.

Comment expliquer certaines guérisons ?

Il y a deux raisons.

La première est facile à comprendre : lorsqu’on médite, l’esprit s’apaise, se calme... et entraîne très vite une relaxation physique et énergétique. Une telle détente crée, en quelque sorte, un espace dans lequel les énergies circulent plus facilement. Rappelons, en effet, que s’il nous arrive d’être malade, c’est parce qu’un blocage est apparu au niveau énergétique. Le corps et l’esprit sont évidemment liés ; et toute déconnexion entre eux, même partielle, toute dysharmonie, même temporaire, perturbe le courant énergétique et favorise l’apparition de maladies.
Grâce à la méditation, on peut donc recréer l’harmonie entre le corps et l’esprit.
Mais, au-delà de cette relaxation de base - et c’est la seconde raison de ces guérisons -, il existe des techniques spécifiques, telles que la visualisation, qui permettent de stimuler positivement les forces de guérison.
Revenir en haut Aller en bas
http://renardmagique.1fr1.net
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: le regrd interieur   Dim 8 Mai 2011 - 4:02


Le regard intérieur

Cette technique de méditation vous permet de vous découvrir de l'intérieur, dans votre monde intime et d'observer le corps et le mental jusqu'à que vous soyez un pur témoin. Se pratique assis sur votre chaise

Fermez les yeux. Inspirez et expirez profondément par le nez en visualisant votre colonne de lumière qui vous traverse à la verticale. A chaque expiration, votre souffle descend de plus en plus dans votre corps physique jusqu'à prendre contact avec vos racines de lumière qui partent des chakras des pieds.

Puis, vous prenez contact avec chaque partie de votre corps physique, membre par membre, organe par organe. Allez d'abord dans un orteil, oubliez le reste. Regardez bien dans tous les détails. Observez chaque partie en envoyant votre souffle afin d'intensifier l'énergie qui y circule.

Ensuite, lorsque tout le corps a été observé, prenez contact avec votre tête. Devenez observateur de votre mental, de votre l'intellect et de vos pensées qui ne s'arrêtent jamais.

Observez les, simplement, en gardant les yeux fermés sans juger... laissez venir et partir ces pensées... alors vous comprendrez que vous n'êtes plus dépendant de votre mental puisque vous pouvez l'observer.

Faites cet exercice pendant quelques minutes, vous ne serez plus ni le corps ni le mental.

Vous devenez, ainsi, juste un témoin dans l'amour de ce que vous êtes.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: influence de l esprit sur le corps   Dim 8 Mai 2011 - 4:35

Merci Fox et Lapariss de nous rappeler que la santé résulte à chaque instant de l'interaction entre corps et esprit. Il n’y a pas de santé corporelle isolée de la santé mentale, elles sont liées .
Un merci tout particulier à Lapariss pour ta méthode de méditation.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: influence de l esprit sur le corps   

Revenir en haut Aller en bas
 
influence de l esprit sur le corps
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un même esprit pour deux corps ?
» Esprit, âme, corps
» Guérir votre esprit et votre corps
» Qu’est-ce que l’esprit de l’homme ?
» en quittant son corps de chair

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE RENARD MAGIQUE :: SOINS SPIRITUEL/ENERGIE :: BIEN ETRE ET SOINS SPIRITUEL :: Loi d'attraction-
Sauter vers: