Voyance gratuite Spiritualité Esotérisme Paranormal Tarots Runes Amerindiens Reves Pierres Reiki Mandalas Numerologie Reflexologie Chromotherapie Légendes
 
AccueilRechercherS'enregistrerFAQCalendrierConnexion
RAPPEL UNE PRESENTATION EST OBLIGATOIRE DANS LES 15 JOURS DE L INSCRIPTION
PROFITEZ DE L ETE POUR QUESTIONNER NOTRE VOYANTE GRATUITEMENT
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» pensee du jour
Aujourd'hui à 3:03 par ninette72

» ma pensee
Hier à 8:31 par ninette72

» Le hora dans l'astrologie hindoue
Jeu 22 Juin 2017 - 14:42 par Admin FOX

» LA TRAME
Lun 19 Juin 2017 - 22:42 par Chipette

» Nabandonne jamais
Mar 6 Juin 2017 - 13:27 par irina

» L ORIGINE DE NOS MALADIES
Jeu 25 Mai 2017 - 6:38 par Admin FOX

» Coupe de l'Oracle de la Triade
Dim 21 Mai 2017 - 21:56 par Chipette

» PENSEE DU 21 MAI
Dim 21 Mai 2017 - 3:43 par ninette72

» priere a st michel
Ven 19 Mai 2017 - 9:06 par ninette72

» ma pensee du jour
Mer 17 Mai 2017 - 16:06 par lilly80

» auriculothérapie
Mer 17 Mai 2017 - 4:44 par Admin FOX

» nouvelle pensee
Mar 16 Mai 2017 - 22:00 par spodan

» ma pensee
Dim 14 Mai 2017 - 14:24 par lilly80

» rappel soins
Dim 14 Mai 2017 - 13:25 par lilly80

Sujets les plus vus
LA PENSEE DU JOUR
PRIERE POUR EXAUCER 1 VOEU
L'amitié même virtuel.......
NE PAS SE COMPLIQUER LA VIE
LA REFLEXOLOGIE FACIALE
Proverbes sur l'oublie
UNE PENSEE A SUIVRE
REGLEMENT DE RENARD MAGIQUE
PENSEZ Y
l amitie
FACEBOOK
Partenaires
Forum gratuit



Partagez | 
 

 LES REVOLUTIONS SOLAIRES : LEUR INTERET

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: LES REVOLUTIONS SOLAIRES : LEUR INTERET   Sam 7 Mai 2011 - 7:33

Dans la rédaction du thème natal et dans son examen, on passe forcément sur des événements importants pour ne retenir qu'un profil général. Bien souvent aussi, la position du maître de I, par maisons, signes, aspects, montre des tendances multiples. A la volonté, au libre-arbitre d'amplifier ou non celles-ci.
L'examen du destin, année par année, loin d'être arbitraire, permet donc d'être renseigné sur les événements saillants qui ont des chances de se produire, en bien ou en mal, au cours du temps considéré, généralement un cycle annuel.
Cette notion de cycle est à la base même de l'astrologie ; le retour du Soleil à son lieu natal ouvre une période de 365 jours un quart qui correspond au transit du Soleil dans chaque signe du zodiaque. Ce qu'on expérimente avec le Soleil pourrait se faire avec les autres astres, la Lune, Jupiter ou Mars, pour être renseigné sur les événements signifiés dans le destin par la Lune, Jupiter ou Mars...
Mais le Soleil, le premier et le plus fort de tous les astres, offre une puissance incomparable ; c'est vraiment le coeur du thème. De là l'intérêt d'une révolution solaire.
Dresser celle-ci ne demande qu'une seule chose : la connaissance exacte de l'heure de naissance ou, dans le cas contraire, la rectification de celle-ci.
Si tous les négateurs de l'astrologie prenaient la peine de dresser un thème natal selon les indications d'un manuel (opération enfantine à la portée de qui sait faire addition ou soustraction) puis de calculer une révolution solaire pour eux-mêmes ou pour leurs proches, ils se rendraient compte très vite de la justesse de notre science ! Mais « il n'est pire sourd que celui qui ne veut pas entendre ». Fort heureusement, il est tout de même des gens sincères à qui leur destin ménage une rencontre avec l'astrologie...
L'extraordinaire précision des révolutions solaires, qui nous ramène au Soleil, c'est-à-dire à l'Unité, ne laisse pas de nous abandonner face à de prodigieuses méditations..

Il existe une hiérarchie dans la révolution solaire. En effet, on doit toujours juger selon la profession du natif, son entourage, ses projets, sa vie conjugale, etc. Il faut retenir par ailleurs que les maisons les plus agissantes sont celles où se trouvent, dans le natal, le maître de l'ascendant (on est marqué plus fréquemment par le signe où se trouve le maître de l'ASC. et par la maison considérée que par l'ascendant ou le signe solaire. Les maisons très chargées en planètes jouent également un rôle primordial).
ASC. et M. C. de la R. S., comme pour ces mêmes cuspides dans le thème natal, joueront plus fortement que les autres maisons. Et, de même que pour le thème natal, les planètes dans les angles commanderont les divers aspects et événements du thème R/Solaire. Ces indications doivent donc conférer souplesse et logique à l'interprète et non limiter ses facultés déductives.

Position des planètes dans le thème de révolution solaire
SOLEIL
Soleil en maison I dans le thème de Révolution solaire :
Tout dépend évidemment de l'angularité et de la force du Soleil dans le thème de naissance et s'il s'agit d'un thème masculin (voué à l'action) ou d'un thème féminin (voué à la complémentarité avant l'action). Sous ces réserves qui agissent évidemment pour tous les facteurs planétaires, l'action solaire se détermine comme suit, dans ses tendances propres :
Favorise une mise en vedette. Apporte une sensible activité des planètes se trouvant éventuellement dans les signes du Bélier et du Lion du thème natal. Tend à faire jouer un rôle actif et créateur.

Soleil en maison II dans la R. S. :
Joue un rôle faible, comme dans toutes les maisons succédantes. Accorde une volonté axée sur le gain ou des relations profitables dans ce domaine. Les afflictions paraissent sousentendre des dépenses de prestige ou supérieures aux rentrées.

Soleil en maison III :
Cet astre ainsi placé accorde une chance importante par l'entourage ou les écrits. Relations profitables. Accentue la popularité et les rapports avec des moyens audio-visuels (télévision, etc.). Joue un rôle heureux en ce qui concerne la parenté.

Soleil en maison IV :
Favorise les biens immobiliers et les transactions importantes dans ce secteur. Permet une plus grande indépendance ou un achat immobilier. Joue également sur les rapports avec les parents. Attaqué par Saturne ou Pluton, peut signifier un deuil de famille.

Soleil en maison V :
Accroît l'ambition, notamment dans les buts sentimentaux qu'il fait poursuivre. Dans un thème féminin, peut signaler une naissance ou la légalisation d'un amour. En général, rend créateur et donne une certaine noblesse (si le thème natal joue dans ce sens évidemment). Permet de faire naître ou d'amener à leur majorité les chances attachées aux planètes se trouvant en thème natal dans les signes solaires (Lion ou Bélier). Suggère une oeuvre.

Soleil en maison VI :
Position qui disperse les influx solaires et les fait jouer dans sens d'une subordination. Peut donner la fin d'une contrainte.

Soleil en maison VII :
Confère une action sociale et procure des forces magnétiques de par une volonté exercée sur autrui (si le thème natal est activé par une force solaire bien entendu). Les événements extérieurs bouleverseront toujours la vie du natif mais lui-même est appelé également à bouleverser la vie d'autrui. Signification essentielle : rayonnement sur autrui. Permet à une création d'influencer un public, le plus grand nombre, etc.

Soleil en maison VIII :
Métamorphose essentielle et diverses mutations de la volonté. La chose la plus importante peut être de nature secrète ou sexuelle. Pose évidemment la question du décès possible du père ou du mari (dans un thème féminin), si le Soleil l'indiquait dans le thème natal. Semble accroître impulsivement les dépenses de toute nature. Un capital de vie ou d'amour est menacé ou transcendé. Rapports magnétiques avec une foi ou un idéal.

Soleil en maison IX :
Peut permettre de réaliser un rêve. Gestation, évolution, sont mis en relief. Sous-entend la rencontre d'un idéal (qui peut être un enseignement ou un homme - dans un thème féminin). Accord du jugement et de la volonté.

Soleil en maison X :
Peut permettre de dominer un problème ou de le mettre sous les yeux d'une opinion (en pleine lumière, donc). De mauvais aspects de Saturne ou de Pluton nuiront au père (en thème féminin) ou à la mère (en thème masculin). Comme chaque fois que le Soleil est important et si le thème natal le confirme, un cycle de onze jours, de onze mois ou de onze ans peut être amorcé. Est l'indice d'une volonté forte ou d'un fait important faisant appel aux ressources profondes de l'individu. Permet souvent un
« coup d'éclat ».

Soleil en maison XI :
Fait partager un idéal. Aide à trouver des appuis. Favorise la publicité et les projets. L'amitié peut devenir le pivot d'une réalisation marquante.

Soleil en maison XII :
Marque une volonté secrète. Permet une action souterraine mais ne favorise guère l'autorité et toute manifestation publique. Dans un thème féminin, indique une rencontre sentimentale importante (si le thème natal le confirme).

Une grande importance doit toujours être attachée (comme dans le thème natal du reste) aux aspects solaires. Mais l'astre n'aura tendance à agir avec vigueur (en bien ou en mal) que s'il est en aspect (conciliateur ou violent) avec son maître. Ainsi, un Soleil en Scorpion agira surtout s'il est en aspect avec Pluton, un Soleil en Bélier s'il se trouve aspecté par Mars, etc.
Les tendances solaires sont actives, réchauffent et exaltent. Les influx lunaires représentent une passivité nourrissante, une ligne de moindre résistance, un acquiescement à l'inconscient. Les uns stimulent par une indépendance à l'égard du milieu ; les autres réconfortent par une dépendance à l'égard de ce milieu. Cette importante distinction explique du reste la différence entre les sexes (s'ils devaient être mis sur le même plan comme l'exige l'erreur moderne qui nuit à chacun, aussi bien à l'homme qu'à la femme, pourquoi existerait-il une différence ?).

LUNE
Lune en maison I :
Indique la possibilité de tirer profit d'un courant d'opinion ou d'une popularité. Une chance importante, qui relève d'autrui pourra être développée (surtout si la Lune est dignifiée). Dans un thème masculin, tend à soumettre le natif à l'opinion, au contact avec le public, à un commerce ou à une tutelle féminine. Exagère le rôle de l'imagination mais accorde des pressentiments, voire de l'intuition. Joue par ses relations avec les planètes dans des domiciles lunaires. (Taureau et Cancer), si le thème natal l'exprime.

Lune en maison II :
Est le symbole de rentrées d'argent rapides ou irrégulières. Permet de compter sur un public ou sur la famille. Cette maison peut indiquer aussi des préoccupations familiales en ce qui concerne la vie financière.
Dans le thème d'un homme politique : revendications salariales, mécontentement de la clientèle électorale, etc.

Lune en maison III :
Joue dans un sens de « retour au passé » et incline à une intelligence tournée vers la tradition. Transactions bénéfiques pour un commerçant ou multiples voyages. Indique souvent de nombreuses lettres et la possibilité d'influencer autrui, notamment les femmes. Un contact intellectuel peut s'établir entre le sujet et un public.

Lune en maison IV :
Importance d'un des parents ou de la maison familiale. Peut accorder, si le thème le permet, richesse par des pêcheries, des moulins, une brasserie, etc. Marque toutefois en général des changements de résidence.

Lune en maison V :
Désir de sécurité dans la vie sentimentale. Affecte les jeux, les sports et la popularité. Surtout dans un thème féminin ( et plus faiblement en Lion, Vierge et Gémeaux) favorise la conception ou la naissance d'un enfant. C'est l'indication possible d'une croisière, d'un voyage d'agrément. Peut indiquer également un succès diplomatique, une popularité et confère de l'importance aux signes du Taureau et du Cancer.

Lune en maison VI :
Donne en général un contact avec la foule (ou l'opinion) par le travail. Dans le thème d'un homme politique : popularité auprès des masses. Permet aussi au travail d'être connu de tous. Sur le plan de la santé, propension aux maux d'estomac. Appuie la signification de commerce et de substance. En thème masculin, le natif peut avoir une femme malade dans son entourage.

Lune en maison VII :
Incline à signer des contrats avec la foule ou à être mis en vedette de façon rapide mais instable. Dans le thème de R. S., tout dépend bien entendu de la position lunaire dans le thème radical. Permet en tout cas une popularité et un contact avec le public. Peut donner un nouveau mariage ou une liaison (en thème masculin). Généralement, la vie extérieure primera sur la vie familiale ou celle-ci connaîtra un bouleversement inattendu.

Lune en maison VIII :
Peut donner un héritage venant d'une femme. Pose la question de la mort de la mère si des aspects violents de Saturne et de Mars interviennent (ou de la femme en thème masculin), si le thème natal et les directions le confirment.

Lune en maison IX :
Favorise les voyages et peut introduire dans un milieu nouveau. Peut (en thème masculin) faire connaître une étrangère. Rêves et projets multiples. Favorable dans le thème d'un artiste (contrats par l'étranger).

Lune en maison X :
Importante dans le thème d'un homme politique ou d'un artiste en contact avec la foule, car tend à la popularité. Dans le thème de R. S., émergence des choses signifiées par la maison où se trouvait la Lune. Ainsi, avec la Lune en VI dans le thème natal et en X dans la R. S., cela peut signifier qu'on prend une domestique à son service. Si la Lune se trouve dans un signe sexuel (Scorpion) ou en relation avec Pluton, cela pourrait sous-entendre que la domestique ou la secrétaire devient la maîtresse.
Important surtout si la Lune est déjà angulaire (en I, IV, VII, ou X) dans le thème natal.

Lune en maison XI :
Indique l'importance de la politique, des projets ou de la vie amicale. Généralement vie familiale restreinte sous cette position ; le natif se trouve au centre d'un mouvement qui le sollicite.

Lune en maison XII :
Peut indiquer un adultère ou des soucis par une femme. Dans certains cas et bien aspectée, recherches secrètes et popularité par des travaux féconds. En cas de guerre et sous mauvais aspect de Saturne, risque de captivité.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: LES REVOLUTIONS SOLAIRES : LEUR INTERET   Sam 7 Mai 2011 - 7:35

MERCURE
Dans la R. S., Mercure donnera de l'importance à ses signes, Gémeaux et Vierge. Très souvent, et comme dans le thème natal, il indiquera la venue d'un fait par le biais d'un intermédiaire.

Mercure en maison I :
Confère une vive activité mentale (si le thème natal le permet). Multiplie les projets et donne un entourage plus jeune ou de nouvelles amitiés. Favorable dans le cas d'une profession libérale. Multiplie les rapports avec autrui mais les place surtout sur le plan du commerce ou de l'intelligence.

Mercure en maison II :
Montre des gains provenant de l'exercice d'une profession libérale ou d'une création intellectuelle. Introduit le négoce. les contrats, les intermédiaires dans la vie financière.

Mercure en maison III :
Influence assez neutre, le maître du signe (si Mercure n'est pas dignifié) introduisant des modifications profondes. Apporte la notion de conseil ou d'intérêt dans les relations. En bon aspect de Vénus, favorable aux arts et aux lettres. Importance de la correspondance, des lectures ou des relations d'affaires.

Mercure en maison IV :
Peut conférer une activité intellectuelle ou commerciale au foyer. Accorde une popularité tardive. Des relations d'intérêt peuvent solliciter le concours de la famille. Secret, mémoire et magnétisme sont favorisés.

Mercure en maison V :
Fait passer les sentiments au crible de la raison. Favorise l'enseignement et les contacts avec la jeunesse (si le thème natal l'indique). Liaison possible avec une femme plus jeune (dans un thème masculin).

Mercure en maison VI :
Rencontre d'intermédiaires dans le travail ou employés plus jeunes. Indique un risque de surmenage nerveux. Tend à la mélancolie et aux soucis.

Mercure en maison VII :
Permet à l'intelligence d'atteindre le public (ou permet de comprendre les autres) si le thème natal ménage ces possibilités. Une action écrite sur autrui est possible. Peut indiquer une collaboration littéraire. Dans le thème de R. S, accorde la rencontre d'une personne marquée par Mercure. Menace de procès.

Mercure en maison VIII :
Possibilité de mort d'un frère (surtout d'un frère plus jeune) si le thème radical y incline. Evolution intellectuelle. Tend à causer un différend avec autrui par l'intermédiaire d'hommes de lois.

Mercure en maison IX :
Ménage la possibilité d'un contact intellectuel avec l'étranger (bourse d'études, traductions, voyage en groupe, etc.). Favorise l'enseignement, la dialectique, etc.

Mercure en maison X :
Donne une signification importante à tout ce que représentait (par maîtrise, etc.). Mercure dans le thème natal. Ce peut être la fondation d'un commerce (par exemple), la diffusion d'une oeuvre littéraire, une collaboration, etc. Cette position de Mercure montre des effets essentiellement fugitifs (sauf si Mercure est en signe fixe).

Mercure en maison XI :
Permet de multiples projets mais ne leur confère pas la stabilité. Bien souvent, nécessite des amitiés ou un public (des conférences, un enseignement, etc.). Permet de toucher un public intellectuellement, mais de façon fugace (journalisme, par ex.). Sympathies par lettres.

Mercure en maison XII :
Peut imposer le secret aux travaux intellectuels. Fait nuire par des collaborateurs. L'essentiel, dans la R. S., représente une difficulté (mineure) à propos de ce qui est signifié par Mercure natal et ses signes. Soucis par ou pour un frère.

VENUS
Le rôle de Vénus donnera - de même que dans le thème natal - un « tonus » particulier à la vie sentimentale et les maisons orienteront lés forces toujours magnétiques de cet astre. L'importance du signe - terre, air, feu, air - mutable, fixe ou cardinal - les aspects de Vénus, la signification dans le thème natal des signes vénusiens, Taureau et Balance, qui eux-mêmes sont des signes fixes ou cardinaux, tout cela apportera d'infinies nuances au rapprochement entre les deux Vénus, celle de la R. S. et celle du thème natal. Il faut noter que Vénus, en tant que planète magnétique attire à elle les autres. Si elle est importante dans le thème natal, elle accorde une signification essentielle à la parole, à un contact
« oral ». Avec Vénus on peut nourrir ou être nourri (Taureau), pacifier ou être pacifié (son second domicile de la Balance) etc.

Vénus en maison I :
Accorde une facilité (plaisirs de la table, parfums, ornements) ou si le thème possède un certain degré d'évolution, une action sur autrui par la parole ou une séduction. Développe essentiellement ce qui se trouvait signifié par la Vénus du thème radical.

Vénus en maison II :
Peut indiquer, si le thème natal le confirme, une liaison entre l'amour et l'intérêt. En R. S., appuie les facilités et l'agrément d'un courant financier se soldant par la prodigalité. Gains possibles par l'art ou contrats concernant ce domaine.

Vénus en maison III :
Peut indiquer un mariage basé sur une correspondance. Rencontre de l'amour dans un voyage, liaison avec quelqu'un faisant partie de l'entourage proche. Les rapports avec les frères ou soeurs sont plus recherchés sous cet aspect.

Vénus en maison IV :
Peut indiquer un achat somptuaire ou des gains immobiliers. Fait coïncider l'amour et le foyer et procure une aide possible venant des parents. Si Vénus a un rapport avec la VII ou la IX, c'est une femme entrant au foyer, un mariage, une union. En signe double (sauf la Vierge), cette position est assez ambiguë.

Vénus en maison V :
Est la position fréquente d'un nouvel amour. Bénéficie toutes les significations de la V (ainsi en bon aspect avec Uranus, les spéculations ; en bon aspect avec Jupiter, une liaison évoluant vers la légalité ; en aspect du Soleil - conjonction - un amour idéal, si le signe s'y prête. On ne peut évidemment retenir une signification passionnelle que si celle-ci préexiste dans le thème natal.
L'essentiel est une naissance de quelque chose qui nourrit ou pacifie (les aspects et maîtrises feront varier dans des proportions considérables cette première détermination).

Vénus en maison VI :
Peut incliner à des maladies rénales ou à des intoxications. Circulation veineuse à surveiller. L'essentiel paraît être néanmoins une liaison entre l'amour et le travail. Les rapports avec les subordonnés peuvent être troublés par une affection illégitime.

Vénus en maison VII :
Permet de séduire autrui ou de le gagner par la parole. Année de magnétisme tenace. Peut faire connaître une femme de la nature de Vénus (ou inversement bien entendu, dans un thème féminin). En général, les rapports avec autrui sont basés sur une conquête ou une séduction. Forte emprise sur l'entourage. La fidélité semble à peu près absente avec cette position (même avec Vénus en signe fixe). Vive activité sociale.

Vénus en maison VIII :
Marque une transformation sentimentale, une échéance, la fin d'un amour ou son renouvellement, une étape affective importante et bien souvent un cycle nouveau de la vie sentimentale. Les spéculations financières semblent favorisées sous cet aspect, mais non sans risques.

Vénus en maison IX :
Marque que l'amour sera idéalisé ou introduit une relation entre l'amour et l'étranger. « Cristallisation » ou « fixation » de l'amour (en signe fixe). Position importante dans le thème d’un artiste. En général l'évolution sera liée à la vie sentimentale.

Vénus en maison X :
Met en relief les faits signalés par Vénus dans le thème natal et sous sa dépendance. Orientation importante de la vie affective et instinctive. L'entourage féminin du natif, la mère ( le père, en nativité féminine) sont bénéficiés.

Vénus en maison XI :
Les projets concerneront la vie sentimentale. Amitié et amour peuvent se lier de façon étroite. Ceci peut influencer aussi le mariage d'un enfant. Tendance à des sympathies et des satisfactions.

Vénus en maison XII :
Peu fortuné en Vierge et dans les signes de Saturne. Tend à favoriser une introversion (sentiment défavorable en principe à la vie sentimentale) au lieu d'une extraversion. C'est souvent le signe d'un amour caché ou d'un lien entre les souvenirs et l'amour. Dans le cas d'une réalisation de la vie sentimentale (par une liaison), celle-ci échappe à la légalité.


Mars, bien souvent, doit être rendu à sa véritable signification - un torrent de feu et un désir d'action. Il a tendance à entraîner une attitude passionnelle et irréfléchie. Dans le cas d'une conjonction, et comme Mars représente la tête, il entraîne toutes les autres planètes, ce qui en définitive peut être estimé comme quelque chose d'ambigu et de dangereux (sauf s'il est dignifié et en bonnes relations avec la I ou maître de I lui-même).

MARS
Mars en maison I :
Procure une activité considérable mais périlleuse, sauf s'il est dans ses lieux d'exaltation, en trigonocratie ou dans ses domiciles (là encore il est évident que la dignité de Mars dans un thème de R. S. n'est vraiment significative que si elle est présente dans le thème natal. Ainsi un Mars en débilité dans le thème natal et se trouvant en dignité dans le thème de R. S. sera dangereux).
Cette position de Mars angulaire correspond à un afflux de puissance mais aussi à la surestimation de ses possibilités. Un bon aspect de Saturne (contrôle de cette action) et de Jupiter (adhésion d'un groupe social à cette action) semble nécessaire pour mener l'action à son terme heureux. Si Mars ne remplit pas ces conditions : tendance aux conflits et aux contestations.

Mars en maison II :
Mars est mal placé dans cette position, excepté s'il est lié bénéfiquement à Jupiter. Il tend à la dissipation et aux imprudences. Les transactions financières peuvent devenir impératives ou trop céder aux impulsions.

Mars en maison III :
En cas d'afflictions, craindre un accident de la route. Ne semble favoriser, et encore sous certaines conditions (bonnes liaisons avec son maître ou avec Mercure) que l'activité mentale. Les rapports avec les frères ou soeurs peuvent être actifs ou détestables (selon les aspects en cause).

Mars en maison IV :
L'action de Mars s'effectue dans un cadre restreint ou se fait souterraine, ce qui est de nature difficile. Pose la question des rapports avec les parents (ou avec le mari, dans un thème féminin), rapports qui sont en général peu heureux. Dans un thème féminin, si Mars a une liaison quelconque avec la XII ou la V, peut marquer un amant introduit au domicile ou une longue liaison. En conjonction avec la Lune, (surtout en signe d'air) fait craindre l'incendie du domicile.

Mars en maison V :
Position généralement néfaste en thème féminin à moins que Mars ne soit maître de la VII. Montre une action qui grandit. Généralement c'est la naissance d'un fait oscillant entre la chance et le péril et les aspects de Jupiter ou du Soleil sont nécessaires à la pleine vertu de cette position. Peut provoquer des heurts avec les enfants.

Mars en maison VI :
Asservit l'action à un contrôle ou une limitation. En général, risque de maladie aiguë. Incline à des désagréments avec les subordonnés.

Mars en maison VII :
Permet à l'action de toucher le plus grand nombre. C'est une position entraînant des contestations mais aussi des conquêtes. Les projets sociaux ou l'action extérieure prennent le pas sur la vie privée. Ce qui était symbolisé par Mars dans le thème natal devient un enjeu proposé à autrui.

Mars en maison VIII :
Donne des risques par les capitaux, les dépenses. Peut provoquer une intervention chirurgicale ou un accident, par exemple au sujet d'un frère aîné. Dans un thème féminin, sexualité accrue. (ou rencontre masculine importante).

Mars en maison IX :
Peut provoquer un déplacement dû à la carrière (profession dans l'armée, l'enseignement à l'étranger, etc.). Sous cette position, l'esprit est militant, voire intolérant, et sait ce qu'il veut. Idéal de virilité.

Mars en maison X :
Liaison entre l'action et l'idéal. On doit retenir de fortes possibilités et l'émergence des faits signifiés par les maîtrises de Mars dans le thème natal. Alors que Vénus en X montre en thème masculin l'importance d'une liaison sur le destin, Mars en X agit de même dans un thème féminin.

Mars en maison XI :
La contestation risque de venir des associés ou des amis. Action politique ou projets martiaux. Hors de ses lieux d'exaltation et de domicile ou de trigonocratie, incline à la rupture avec les amis. Mars en maison « sociale », VII et XI, semble provoquer puissamment à une réalisation importante et à une action sur autrui.

Mars en maison XII :
En général, les afflictions de la maison XII seront rapides et importantes (accident d'automobile par exemple). Peut représenter l'inimitié d'une personne signée par Mars (ainsi, dans la R. S. d'une femme, Mars maître de IX en XII signifiait des ennuis avec le beau-père, et comme cette planète se trouvait en Taureau, les ennuis en question étaient financiers - dissentiments au sujet d'un héritage, etc.). Tend à faire des actions quelque chose d'imprudent, de maladroit ou de trop impulsif.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: LES REVOLUTIONS SOLAIRES : LEUR INTERET   Sam 7 Mai 2011 - 7:36

JUPITER
Jupiter représente toujours une chance, une protection ou une expansion. Toute relation favorable dans le thème natal de Jupiter avec une tierce planète entraîne une réussite de la nature de cette planète. Là encore les aspects de Jupiter dans le thème natal sont à considérer avec soin. Ne pas oublier non plus les significations générales de la planète, (enfants, médecine, etc.).

Jupiter en maison I :
Annonce une tendance générale à l'expansion. Vie professionnelle, vie sentimentale, santé (excepté si Jupiter est maître de VIII) sont favorisées.

Jupiter en maison II :
Chances financières (héritage par exemple si Jupiter était III dans le thème natal). Peut marquer une construction, acquisition, etc.

Jupiter en maison III :
Accorde une chance provenant de l'entourage. Peut marquer dans un thème d'intellectuel, des traductions, un enseignement, etc. Les rapports avec les frères ou soeurs sont facilités. Chance dans les procès. Sous de mauvais aspects, peut fort bien indiquer un contact avec la justice (par exemple, l'ouverture d'une procédure de divorce).

Jupiter en maison IV :
Très favorable en ce qui concerne les biens immobiliers. Une aide par un crédit, la vente ou l'acquisition d'un établissement, etc. peuvent être espérés. En général, cette position concerne (si le thème natal y acquiesce, par ex. si Jupiter se trouve en Cancer ou en IV) l'octroi d'un patrimoine ou l'aide des parents. Dans le thème d'un homme politique, ce peut être aussi le succès d'un parti d'opposition. Il peut y avoir également une conversation ou une réflexion philosophique, etc.

Jupiter en maison V :
Dénote l'expansion de la création ou met une puissance au service du coeur (buts idéalistes). Favorise la légalisation d'une liaison, la célébrité par les arts ou les contrats à l'étranger, les enfants et les voyages. Dans le thème des deux sexes, ce peut être une aide puissante par une liaison. Peut marquer le succès artistique d'un enfant. Joue également dans un sens honorifique très marqué.

Jupiter en maison VI :
Limite évidemment l'expansion à la vie professionnelle. Est bénéfique en ce qui concerne le commerce, les gérances, le crédit, les carrières juridiques. Marque pourtant des soucis financiers et de santé (foie).

Jupiter en maison VII :
Permet de faire reconnaître une légalité par autrui ou place dans une position mettant en avant le plan religieux, l'enseignement, le plan juridique, etc. En général, cette position permet un rôle judicieux ou profitable d'intermédiaire. Si Jupiter est dans une triplicité qui correspond bien aux chances natales, permet d'envisager une carrière artistique, politique, etc., des contrats à l'étranger, etc. Un voyage ou un séjour à l'étranger peuvent être le point de départ de l'union.

Jupiter en maison VIII :
Donne en général un capital important, mais le fait s'amoindrir pour des raisons juridiques (procès) ou légales impôts, etc.). Marque dans l'année la possibilité d'une grosse transaction financière et de mouvements de fonds importants.

En général, cette explication prédomine sur celle associant la maison VIII à la sexualité - Jupiter faisant toutefois, là aussi, croître un capital de vie et d'activité (sauf s'il se trouve en Vierge, naturellement).

Jupiter en maison IX :
Bénéficie les voyages et les procès. Peut marquer des rapports d'affaires profitables avec l'étranger, une bourse de voyage pour un enfant, un remariage, etc. A noter que dans l'importante question du remariage, Jupiter agit plus par ses aspects à Vénus (conjonction, etc.) que par sa position en maison IX (sauf dans la Balance).

Jupiter en maison X :
Peut amener le succès d'un oncle. En général, il s'agit d'un contact avec la justice (favorable ou défavorable, selon les aspects). Si le natif est engagé dans les affaires publiques ou commerciales, année de promotion, d'avancement. Permet de bénéficier d'un capital ou de l'utiliser. Favorable à l'enseignement et aux élections.

Jupiter en maison XI :
Donne de fortes ambitions mais aussi de gros moyens (si Jupiter n'est pas en chute). Cette position est préférable avec le Soleil sur l'horizon ou au M. C. Aide venant des relations. Incline à une action sociale (par exemple entraîne vers la publicité, la politique, etc.). Souvent, avec cette position le natif (ou la native) adhèrent à une société quelconque.

Jupiter en maison XII :
Marque des soucis financiers et légaux (si Jupiter est mal aspecté) ou en délivre (s'il est bien aspecté).


SATURNE

Les positions de Saturne ont une grande importance, en plus de son action propre, la planète ayant une action sur le temps, pouvant retarder, consolider ou ébranler (avec des aspects violents d'Uranus et de Mars) ou même détruire (avec des aspects violents de Pluton) une situation.

Saturne en maison I :
Représente un effort de pondération, de réflexion et un arrêt ou un affermissement. En somme, le symbole de Saturne (la montagne) exprime la difficulté d'un cheminement mais aussi des possibilités d'ascension. Toutefois ceci s'exprime davantage au zénith qu'en maison I, où cette position semble concerner le climat psychique (vécu trop souvent avec un excès de pessimisme) et la santé.

Saturne en maison II :
Peut représenter une stabilité ou un arrêt (sous de mauvais aspects) des gains, mais semble déterminer une acquisition ou une vente immobilière.

Saturne en maison III :
Incline au pessimisme, aux retards dans les relations d'affaires et à des risques dans les voyages. Sous de mauvais aspects d'Uranus, détermine à rompre un contrat.

Saturne en maison IV :
Incline à des responsabilités de famille ou à des obligations pénibles dans ce domaine. Bien aspecté, ce peut être la construction d'une résidence principale ou secondaire (maison de campagne, par exemple). Dans le thème d'un homme politique, peut marquer la fin d'un pouvoir. En débilité et si le thème le confirme, donne une sévère épreuve familiale.

Saturne en maison V :
Dans des signes mercuriens, cette position montre une tendance à l'égoïsme ou à l'insatisfaction. En signe de feu, l'ambition semble croître. Sous de bons aspects, c'est l'augmentation des responsabilités mais aussi des charges. Sous de mauvais aspects (notamment à Mercure), cette position nuit aux enfants.
Une solitude qu'on accepte ou dont on souffre rest'reint les liaisons.

Saturne en maison VI :
Position défavorable, si Saturne est en débilité ou pérégrin, à la santé. La vie professionnelle semble en revanche meilleure, notamment pour les professions médicales, juridiques et libérales. Marque une grande prudence.

Saturne en maison VII :
Les travaux scientifiques, la connaissance, peuvent mettre en vedette (avec un thème adéquat). Généralement pourtant cette position indique un obstacle extérieur à vaincre (ou un isolement). Alors que dans un thème natal cette position met en vedette dans la fin de la vie, dans le thème de R. S. nous trouvons surtout un éloignement d'autrui ou des rapports dans les sciences de Saturne (recherche, mathématiques), les arts de Saturne (philosophie, occultisme) ou les techniques de Saturne (architecture, par exemple). Bien souvent cette position concerne le conjoint.

Saturne en maison VIII :
Indique souvent un éloignement ou une crainte des valeurs saturniennes. Une transaction immobilière pourra marquer le courant de l'année. La vie du père ou d'un aïeul est menacée. Permet toutefois de thésauriser.

Saturne en maison IX :
Alors que dans le thème natal cette position permet une érudition considérable et bien souvent des dons politiques, dans le thème de R. S. elle introduit une fatalité par l'étranger (si la planète est mal aspectée) ou retarde un voyage ou une décision de justice, un visa, etc. Peut donner dans certains cas, des rapports avec des hommes politiques étrangers (ou une idéologie étrangère) un avancement dans la carrière libérale ou professorale, un litige ou tout banalement le voyage d'un beau-père ou d'une belle-mère.

Saturne en maison X :
Confère une stabilité (une instabilité s'il est en débilité) et une puissance d'action. Ses fruits sont connaissance ou pouvoir. Il met en relief la vieillesse et donne de l'importance à ses domiciles de la Balance, du Capricorne et du Verseau (et à tous les facteurs horoscopiques s'y trouvant). Toutefois il ne favorise ni la famille, ni les enfants (et la jeunesse), ni la sentimentalité. En R. S., l'événement principal peut concerner la mère (notamment avec des aspects violents de Mars) ou le père (en thème féminin). Cette position accroît l'ambition et le pouvoir sur autrui.

Saturne en maison XI :
Relations avec des Saturniens, attrait pour la politique ou une connaissance quelconque, philosophie, etc. L'astre nuit aux enfants et aux plaisirs mais donne de la solidité et de la persévérance aux projets.

Saturne en maison XII :
Tend à prolonger une épreuve ou des travaux. Les difficultés avec les pouvoirs publics, la captivité, sont du ressort de cette position qui ne semble toutefois vraiment nuire que si, dans le thème radical, Saturne se trouvait en opposition ou carré avec les luminaires (ou l'un d'eux).


URANUS
Les effets d'Uranus sont très importants, aussi bien dans la R. S. que par transit, et ils agissent selon le sens de la planète, de façon vraiment foudroyante. Il faut bien admettre qu'Uranus est une planète très violente, explosive même (et toute la vie moderne dont elle signe certains facteurs physiques apparents, notamment les avions, les autos, la foudre, - sa correspondance moderne qu'est l'électricité, - etc. ne nous démentira pas) mais dynamique dans son essence et ses buts. Uranus semble être un coursier qui emmène toujours quelque part, avec une vitesse qui laisse pantois. Alors qu'avec Neptune on risque infailliblement de s'égarer, Uranus semble avoir cette volonté consciente de toujours nous faire découvrir quelque chose. De là son importance dans les maisons intellectuelles.
Uranus, en tant qu'une des trois planètes, invisibles (avec Neptune et Pluton) montre l'irruption d'un plan nouveau - d'un lien avec le Cosmos, avec autrui - dans l'année considérée. Comme régente d'un signe fixe, ce qu'elle introduit peut changer complètement une situation et y substituer une autre. Toutefois, ceci se fera par un progrès incessant. En temps aussi que maîtresse du lieu d'exil du Soleil, à la volonté personnelle se substituera une volonté influencée par un fait collectif, un progrès ou un dynamisme extérieur à la personne.
Tout compte fait Uranus semble largement bénéfique, sauf sur le plan matériel que dédaignent les planètes invisibles (le Taureau est d'ailleurs, le lieu de sa chute et le Lion - signe financier - son exil). Uranus, si elle est importante dans le thème natal, entraîne donc quelque chose de prométhéen, d'aventureux et de bénéfique.

Uranus en maison I :
Joue le rôle d'un courant d'air entrant dans la maison (la vie du titulaire du thème) et éteignant toutes les anciennes lumières (plus exactement les faisant pâlir en leur substituant une clarté venant d'ailleurs). Renouvellement et création jailissent avec force. Dans un thème matérialiste, ce peut être le chaos. En général, il s'agit de l'apparition soudaine du fait promis par Uranus dans le thème natal.

Uranus en maison II :
Tend à bouleverser la vie financière mais peut procurer un public (surtout en liaison avec la Lune) et de nouvelles sources de gain auxquelles on n'aurait jamais songé. Peut procurer une aide par les amis.

Uranus en maison III :
Jette de la perturbation parmi les connaissances et les relations, mais peut entraîner à des curiosités intéressantes sur le plan intellectuel. Nous avons relevé cette position dans le thème de personnes s'intéressant pour la première fois à l'occultisme ou la science-fiction. Créateur pour les gens s'occupant de spectacles ou d'astrologie. Mal aspecté, doit rendre prudent dans l'utilisation des moyens de transport tels que l'avion ou l'automobile.

Uranus en maison IV :
Peut faire craindre un divorce, soit des parents soit du titulaire du thème. Confère en général une grande indépendance s'accommodant mal du foyer. Dans certains cas assez rares, ce peut être un travail créateur et novateur au domicile ou tout simplement l'ouverture d'un magasin de radio-électricité, l'achat d'un poste de télévision, etc.).

Uranus en maison V :
Bouleverse la vie affective et procure une liaison qui, en général (à moins d'indications contraires du thème natal et de bons aspects de Jupiter sur Uranus) ne sera pas légalisée. Ce peul être aussi la faveur d'un courant public, soudain et heureux, venant à la rencontre de l'oeuvre (par exemple une adaptation au cinéma, etc.) et une popularité. Cette planète peut montrer aussi le départ ou plus fréquemment le divorce d'un fils.

Uranus en maison VI :
Tend, par une chance ou des suggestions amicales, à provoquer un changement dans la vie professionnelle. Généralement, c'est une instabilité provoquée par des conditions de vie nouvelles (par exemple un enseignant à qui on propose un contrat de « coopération » dans une ancienne colonie, etc.). Pour la santé, équilibre nerveux instable.

Uranus en maison VII :
Cette position associe autrui et la création et fait souvent participer à quelque chose de neuf, de moderne et d'inédit, ou fait connaître par ces traits de caractère ou de destin. Elle peut amener aussi bien à la rencontre soudaine d'une personne ayant une grande importance dans le destin, qu'à un divorce ou à une rupture soudaine de l'union.

Uranus en maison VIII :
Peut signifier la mort d'un ami. Cette position est en général peu significative, sauf si Uranus était maître de I ou se trouvait en I à la naissance.

Uranus en maison IX :
Provoque des voyages inattendus, notamment par auto, avion, etc. Fait rencontrer des amitiés en voyage. Peut faire bénéficier d'un enseignement occulte. Généralement, c'est un courant de coopération et d'entr'aide auquel le natif peut se proposer d'adhérer. Signifie, aussi un contact intellectuel avec le monde moderne (la technique).

Uranus en maison X :
Cette position montre quelque chose d'inattendu dominant la vie. Nous avons trouvé cette position dans le thème natal, par exemple de gens ayant été mêlés malgré eux à la Résistance, le mouvement de l'Organisation armée secrète, etc. Bien souvent, c'est un emploi dans une société dépendant d'Uranus (.S.N.C.F., O.N.U., Conseil de l'Europe, Electricité de France, Air-France, etc.). Cette position dans la R.S. diminue le libre arbitre et la volonté, fait dépendre d'autrui et associe le sort du sujet à celui d'une collectivité plus vaste, â laquelle il asservit en quelque sorte ses buts, soit consciemment, soit le plus souvent inconsciemment, Uranus étant une planète invisible comme nous l'avons dit.
Les changements de position sont fréquents. Il s'agit de l’émergence - rapide - de ce qui était signifié par Uranus dans le thème natal.

Uranus en maison XI :
Cette position est évidemment bonne et développe les meilleurs côtés d'Uranus. Elle diversifie les relations et amène des aides par des amis. Ce peut être aussi - comme en V - l'interruption d'une naissance ou quelque événement brusque à ce point de vue (dans une nativité féminine) ou une adoption, etc. le tour final des choses, bon ou mauvais, dépendant des lieux et aspects uraniens dans le thème natal.

Uranus en maison XII :
Permet de créer dans le domaine de la maison XII, celui du secret et des choses cachées. En général, le natif sera placé au centre d'amitiés nouvelles. Peut provoquer aussi l'émigration ou le départ soudain d'amis ou procure des amis s'occupant de choses cachées.


Avec Neptune, il faut davantage s'attendre à la création d'un climat s'étendant sur plusieurs plans (sans délimitation bien précise) que de faits proprement dits. En somme, pour marquer l'action de cet astre, on pourrait penser à un brouillard qui monte lentement et colore la route à suivre de nuances indécises et troubles, ajoutant un attrait poétique au paysage... mais cachant le fossé.

NEPTUNE
Neptune en maison I :
Dans le thème natal, avec Neptune en I il y a tendance à se tromper soi-même, tandis qu'un Neptune en VII soumet au contraire à la trahison d'autrui. Dans la R.S., c'est le gouvernement de soi-même par quelque chose de chimérique et bien souvent d'irréalisable. Conversion, mysticisme, tromperies en amour, adultère, tout est possible. Cette position semble toutefois favorable dans certains cas où l'inspiration est nécessaire (photographie, poésie, cinéma, etc.).

Neptune en maison II :
Peut faire échafauder une combinaison (société anonyme, pétrole, etc) où l'on trompe (ou le contraire). Développe de nombreux espoirs quant aux gains, mais ne les assure qu'avec de bons aspects des significateurs financiers (Jupiter et le maître de 2).

Neptune en maison III :
Montre l'éloignement d'un frère ou d'une personne de son entourage, etc. Peut aussi signifier une inspiration et des dons poétiques.

Neptune en maison IV :
Cette position qui introduit le secret au domicile peut signifier une désagrégation du foyer, un adultère ou l'éloignement de la famille natale sous de mauvais aspects. En général, c'est l'indice d'un climat psychique et d'une inspiration qui ne jouent que sous de forts aspects aux luminaires.

Neptune en maison V :
Peut concerner l'enseignement de choses mystiques ou la naissance d'un idéal. Dans un thème féminin, ce sont des espoirs de fécondation, ou un amant au loin.

Neptune en maison VI :
Crée un danger de dépression nerveuse. Montre que le travail peut réclamer l'inspiration.

Neptune en maison VII :
Peut entraîner l'éloignement du conjoint ou son départ. En général les rapports avec autrui sont noués à l'occasion d'un idéal commun. Tromperies et trahisons sont possibles.

Neptune en maison VIII :
Joue surtout sur l'idéalisme mais aucune planète n'est forte en VIII, à l'exception de Pluton. Tend à éloigner et à séparer des faits ou personnes signifiés par Neptune dans le thème natal.

Neptune en maison IX :
Permet de vivre un idéal ou de s'en rapprocher. Dans la vie quotidienne, peut donner une croisière, un séjour au bord de la mer, etc.

Neptune en maison X :
Cette position angulaire montre qu'on peut poursuivre avec ténacité une chimère. Quelquefois elle détermine l'orientation professionnelle (occultiste, chimiste, services spéciaux, romancier, etc.). Dans d'autres cas, c'est l'influence d'une mystique ou une conversion (par exemple l'adhésion à un parti d'extrême-gauche).

Neptune en maison XI :
Donne des amis neptuniens. Peut signifier la fuite ou le départ d'un ami. Inconsistance des projets ou idéal longtemps poursuivi.

Neptune en maison XII :
Familiarité entre la planète et la maison. Action secrète et bonne influence en ce qui concerne l'idéalisme. Grande émotivité. En général, tout ce qui était signifié par Neptune dans le thème natal tend à s'évanouir.

PLUTON
Alors qu'à l'heure actuelle certains astrologues mettent encore Pluton gouverneur du Sagittaire, du Bélier, voire même des Poissons, il est irréfutable que Pluton est le vrai maître du Scorpion. Il est maître par le Scorpion de ce qui est sous la terre, des ténèbres (donc de la sexualité et de la mort) et exalté en Bélier (où sa rébellion, à côté de Mars/Bélier, serviteur de Dieu, du Soleil, ce Mars/Bélier figurant l'archange Michel, a donné le mythe que l'on sait).
C'est à Pluton, sorti du puits de l'abîme, qu'il appartient aujourd'hui - jusqu'à l'achèvement du dessein divin à ce propos - de conduire notre civilisation. Le fait que cette civilisation elle-même ignore qui est son véritable guide montre bien la puissance de cette planète invisible, dont l'action - depuis sa découverte ou plutôt sa redécouverte - est aujourd'hui universelle.
Dans les thèmes individuels, - moins dramatiques que notre Kâli-Yuga -, cette action est bonne ou mauvaise suivant les aspects et les dignités de Pluton, en particulier suivant sa soumission ou sa rébellion au Soleil (et au maître de 1).

Pluton en maison I :
Renforce la puissance passionnelle de l'être et, si la planète est puissante dans le thème natal, rend apte à une rébellion ou à une création qui s'affirme par opposition à autrui ou à une autre force. Cette position fait naître la fatalité et donne une action sur autrui (si le thème natal y consent) par magnétisme sexuel.

Pluton en maison II :
Bouleversement des gains et possibilité d'un héritage.

Pluton en maison III :
Sous de très mauvais aspects, peut faire mourir un frère ou une soeur, ou donne la mort au cours d'un déplacement. Fort heureusement, dans la majorité des cas, c'est une recherche intellectuelle et une réussite par de nouveaux moyens. Donne sagacité et subtilité. Fait mener une enquête.

Pluton en maison IV :
Accroît le côté secret de la personnalité et confère un magnétisme sexuel puissant. Bien souvent c'est la mort ou la transformation des choses régies par Pluton et une succession nouvelle s'établit, de façon secrète. Incline à des pouvoirs magiques (si les aspects s'y prêtent). Possibilité d'héritage immobilier.

Pluton en maison V :
Peut indiquer une déviation sexuelle ou une fatalité au sujet d'un amour. Puissance d'une passion. Mort possible d'une création ou d'un enfant. Joue sur la fécondité.

Pluton en maison VI :
Ne confère un contact avec les techniques plutoniennes (atome, recherche médicale spécialisée, biologie, vulcanologie, etc.) que si le thème natal a orienté dans cette voie. Ce peut être une passion secrète pour son travail ou un rapprochement sexuel au cours de celui-ci.

Pluton en maison VII :
Permet d'orienter secrètement autrui ou d'être connu par ses créations. Fort magnétisme sexuel. Tend à briser l'union. Veuvage possible.

Pluton en maison VIII :
Accroît la sexualité et le magnétisme. Tend à renouveler la situation financière.

Pluton en maison IX :
Concerne des possibilités d'évolution puissante. L'étranger peut être le cadre d'une action secrète ou amener un changement important.

Pluton en maison X :
L'action personnelle peut être à base sexuelle ou entraîner un magnétisme sur autrui. Généralement une part de la situation est appelée à disparaître ou à évoluer. Dans le thème de R.S., c'est l'émergence des faits signalés par Pluton dans le thème natal. Importance de la sexualité ou d'un décès.

Pluton en maison XI :
Fait connaître des plutoniens. Introduit un caractère de fatalité dans les relations.

Pluton en maison XII :
Peut amener une épreuve liée à la sexualité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: LES REVOLUTIONS SOLAIRES : LEUR INTERET   Sam 7 Mai 2011 - 7:40

Position de l’Ascendant et du Milieu du Ciel du thème de R. solaire
dans les signes du zodiaque
[/b
Ascendant dans le signe du Bélier :
Position qui met en relief Mars et le Soleil, augmente l'impulsivité et place avant tout sous la dépendance d'une action précipitée. Sous réserve des bons aspects dans le thème radical, elle confère de l'énergie et de l'élan. Elle sous-entend un combat.

Ascendant dans le Taureau :
Tend à maintenir sous la dépendance d'un sentiment passionnel, à donner la force physique mais aussi à accroître considérablement les appétits. Met en avant la bouche et le sexe, donc les capacités d'annexion et de jouissance. Sous-entend une réalisation et une construction.

Ascendant dans les Gémeaux :
Position qui joue dans le sens d'un éparpillement caractériel, d'une soumission de la personnalité à l'entourage ou d'une action sur celui-ci par l'intelligence, les idées, le mouvement. Les déplacements et les écrits peuvent jouer un rôle important. Voir les aspects de Mercure.

Ascendant dans le Cancer :
Place sous la dépendance d'une opinion, donne un besoin de sécurité, la recherche d'un foyer ou d'une ambiance, accorde ou refuse une popularité, procure de larges contacts. La vie publique, la démocratie, le commerce, les boissons ou la nourriture, les questions familiales, la maternité, peuvent jouer un rôle dans l'année.

Ascendant dans le Lion :
Cette position tend à jouer dans le sens d'un rayonnement, d'un éclat ou d'une faveur, voire d'un enseignement. Elle met en relief la création ou la vie sentimentale. Des distinctions honorifiques peuvent être espérées. Elle met en avant le coeur, son principe et ses élans.

Ascendant dans la Vierge :
Tend à subordonner la personnalité à une critique, un travail ou à des questions de santé. Cette position est meilleure pour les fonctionnaires que pour les personnes ayant à mener une carrière indépendante. Comme le Lion se trouve en XII, elle fait craindre des difficultés en ce qui concerne la vie sentimentale et peut marquer une insatisfaction passagère. Sous-entend une hésitation et une vie double.

Ascendant dans la Balance :
Tend à accroître l'action personnelle sur autrui et à mêler à la vie publique (avec prédominance de Saturne), artistique (influx prédominants de Vénus), etc. Cette position joue sur la vie sentimentale en donnant des possibilités d'union (ou de désunion, en cas d'influx violents). Elle met en avant la
dépendance à l'égard du milieu et de la vie sociale et la participation de la personnalité à cette action.

Ascendant dans le Scorpion :
Donne l'occasion d'un refus, d'une résistance, d'une rébellion ou d'une négation. Cette position développe des tendances irréductibles et des influx passionnels. Elle met en avant la sexualité, le pouvoir magnétique sur autrui, les décès et les capitaux. Elle confère une passion pour une justice exigeante et pour le secret.

Ascendant dans le Sagittaire :
Un contact avec l'étranger ou avec la philosophie, par l'enseignement, des relations débordant le milieu habituel, peuvent être espérés. Indication également, pour un artiste ou un écrivain, de traductions, d'expansion de l'oeuvre. Dénote plutôt une possibilité de deuxième union qu'un premier mariage. Sous-entend un désir de liberté et de voyage.

Ascendant dans le Capricorne :
Position qui confère un désir d'élévation et une forte ambition (du moins si Saturne natal se trouve angulaire). Année de réalisations lentes mais fortes. Cette position, pour une femme, peut influencer la situation du mari. Comme un Asc. Cancer et quelquefois même plus fortement, elle met en relief la situation ou le destin des parents, (notamment de la mère). Position favorable à un succès de prestige.

Ascendant dans le Verseau :
Développe les projets, la vie publique, les diverses adaptations (cinéma, télévision, journalisme, etc.) et les relations. Peut marquer le commencement d'une action politique ou une élection. Donne de l'importance à la vie amicale mais fait parfois manquer de réalisme, au contraire d'un Asc. annuel Capricorne. Sous-entend un changement et un progrès (généralement bon).

Ascendant dans les Poissons :
Cette position développe considérablement l'intuition mais aussi l'hésitation. Elle multiplie les chances sentimentales mais tout se passe souvent comme si, en provoquant un rendez-vous avec la chance, elle le faisait manquer au dernier moment. Illusions et chances forment un double courant inséparable. Si Neptune et Jupiter sont mal aspectés, il peut y avoir un adultère (du conjoint ou du natif) ou des défaillances de santé (hospitalisation, accident, etc.). Possibilité également de mystique ou de conversion. Sous-entend une dépendance à l'égard d'une illusion ou d'une drogue, mais accroît l'altruisme.

Toute planète à l'ascendant, tout signe, marquent une possibilité d'incarnation ; on épouse ces possibilités.

[b]MILIEU DU CIEL

Toute planète au M. C., tout signe au M. C., marquent la réalisation d'un fait, d'un courant ou d'une tendance. Il s'ensuit que toute planète au M. C., tout signe au M. C., jouent un rôle plus actif que passif ; aucun point dans l'horoscope ne possède une telle importance et une telle influence.
De là l'importance dans le thème de R. S. du M. C. Pour le prouver nous en donnerons des exemples.

Voici ces significations :

Milieu du Ciel dans le signe du Bélier :
Réalisation marquée par l'activité, la fougue ; une entreprise nouvelle peut débuter avec des chances de succès, mais souvent ce sont les autres qui en tireront parti. Les initiatives seront stimulantes. Mot-clé : entreprise.

Milieu du Ciel dans le Taureau :
Réalisation marquée par la stabilité, la force et le gain. Une entreprise possède des chances de réussir. Les questions sentimentales, financières, immobilières, peuvent être liées. Les initiatives seront lentes mais poursuivies jusqu'à leur terme. Mot-clé : stabilité.

Milieu du. C. dans les Gémeaux :
Aucune stabilité ne peut être espérée, deux voies seront poursuivies parallèlement. Les voyages, les écrits, les frères, le point de vue mental marqueront l'année de leur sceau. Les initiatives seront multiples mais risquent d'être débiles ou de rester dans l'enfance. Mots-clés : mouvement, dispersion.

Milieu du C. dans le Cancer :
Réalisation ondoyante, visant une fécondité, la recherche de quelque chose de fluide, qui s'évanouit ou peut s'évanouir (la popularité, par exemple). Les entreprises commerciales, politiques, la navigation, les romans, l'inspiration, pourront avoir leur mot à dire. Mot-clé : fécondité.

M. C. dans le Lion :
Réalisation d'un pouvoir et création d'une autorité. Les initiatives tendront vers un rayonnement. Les questions sentimentales ou religieuses, voire même diplomatiques, consulaires, etc. pourront marquer l'année. Mot-clé : fixité.

M. C. dans la Vierge :
Réalisation où peuvent entrer à parts égales économie, critique, suspicion, création scientifique, technique, chimie, etc. Les initiatives seront vouées à l'obscurité ou à un partage. Mot-clé : sagacité.

M. C. dans la Balance :
Réalisation où compteront les autres et qui peut les concerner. Les questions juridiques, les contrats, la vie conjugale, la politique, peuvent jouer un rôle important en cours d'année. Les initiatives seront multiples et nécessiteront le concours d'autrui. Mot-clé : sociabilité.

M. C. dans le Scorpion :
Les initiatives seront puissantes, stables et tendront à détruire une situation pour y substituer une nouvelle. Réalisation où le danger et la ténacité s'imposeront pour vaincre et bouleverser, lutter et ne pas transiger au contraire du M. C. en Balance). Mot-clé : passion.

M. C. dans le Sagittaire :
Réalisation qui prendra de l'ampleur et qui vise l'autorité ou la légalité, l'enseignement ou une quelconque dualité. Les questions morales, l'étranger, pourront avoir leur mot à dire. Mot-clé : protection.

M. C. dans le Capricorne :
Réalisation qui prendra sa source dans le pouvoir ou la connaissance. Les initiatives achemineront vers une ascension, une élévation, un effort de compréhension du plan universel. On tendra à se rapprocher d'une source effective de pouvoir ou de contrôle sur autrui. Mots-clés pouvoir, connaissance.

M. C. dans le Verseau :
Alors que la précédente position vise la tradition, celle-ci s'établit dans l'avenir. Une réalisation engage des conceptions nouvelles et peut compter sur l'amitié ou la sympathie, voire le concours effectif d'autrui. Un esprit d'avant-garde animera les initiatives. Mot-clé : progrès.

M. C. dans les Poissons :
Réalisation toute intérieure qui visera une pacification, une dilution, une retraite ou un effort spirituel. Possibilité de sacrifice, d'activités multiples ou secrètes. Les initiatives seront hésitantes. Mots-clés : multitude ou anonymat


Position de l'Ascendant et du Milieu du Ciel du thème de R. Solaire dans les différentes maisons du thème radical


Position de l'Ascendant annuel :
La position de l'ascendant annuel revêt une grande importance. On est toujours tenté d'en tirer des significations premières. Ainsi, si cet Ascendant tombe dans la Ve maison natale, ce seront les spéculations ou les amours qui primeront sur les autres faits. Toutefois, la simple position de l'ascendant dans le signe du Lion, cinquième signe, peut délivrer les mêmes faits. Il y a donc nécessité de lier positions en signes, positions en maisons natales, angularité des planètes, etc.
Toute position ne peut agir que par le canal des planètes. Ainsi, une position dans la Ve maison natale mettra en relief, comme nous l'avons dit plus haut, spéculations et amours. Encore faut-il que le maître de l'Ascendant, Vénus et Jupiter (s'ils sont distincts de ce maître) ajoutent à ces significations, qui sont seulement des indications premières.
En somme, et comme dans le thème natal, l'étudiant doit se faire détective. Avec l'aide de son jugement (la maison IX), des facultés qui lui sont propres (les planètes en bonne relation avec Mercure), il doit accumuler les indices, ne parvenant au but (la délivrance d'un fait, d'un jugement) que quand tous tes indices concorderont. En astrologie, dans un thème annuel comme dans un thème natal, un fait se trouve toujours signifié par une série de positions, d'indices, etc.
Un fait important n'est jamais signifié par une position isolée.

Prenons un exemple :
Vous pénétrez dans une maison, le maître de maison n'est pas là. Vous êtes son ami, vous prenez la liberté d'aller et venir dans toutes les pièces (exactement comme agit amicalement l'astrologue vis-à-vis de son consultant).
Imaginons que vous ne connaissez pas la profession du maître de maison, vous cherchez à la deviner. Vous voyez une machine à écrire, puis une série d'épreuves à corriger, puis un Littré grand ouvert à côté de ces épreuves. une lettre d'un éditeur, etc. Conclusion : le maître de maison est écrivain.
A chaque fois, vous vous êtes emparé d'un fait certain pour arriver à une conclusion. Les faits étant certains, cette conclusion sera impossible à attaquer ; elle sera vraie.
En astrologie, c'est chose identique. Simplement, au lieu d'indices visibles, il s'agit d'indices invisibles. (L’astrologie étant une force venant du spirituel pour influencer la matière.)
Ces indices invisibles pour autrui doivent devenir visibles pour vous (ce qui montre d'ailleurs, soit dit entre parenthèses, l'influence pour l'astrologue des planètes « invisibles », Uranus, Neptune et Pluton). Il s'agit donc de juger clairement. Le maître, en astrologie, c'est celui qui juge le mieux (tout comme en occultisme, c'est celui qui éclaire, qui aide les autres à se maîtriser). Juger, c'est donc examiner un ensemble de faits, les classer, et ne retenir que ceux pouvant concourir à votre jugement et vous aider à formuler celui-ci en termes rigoureux. Juger, c'est le mouvement allant du visible â l'invisible.
Il est nécessaire pour l'étudiant de bien se pénétrer de ces vérités, qui ont plus d'importance que la simple théorie, l'astrologie étant en fait, par l'objet de son étude, une éducation de l'intuition, de la volonté et du jugement, les trois éléments qui sont les constituants du génie.

Ascendant de la Révolution solaire dans la Ière maison natale :
Met en relief de façon particulière toutes les indications du thème natal et la vigueur du maître de l'Ascendant. Cette position marque souvent une direction qui influencera les années à venir, une fondation ou l'influence prédominante d'un tiers (par exemple la rencontre du futur mari dans un thème féminin, la première élection pour un homme politique, etc.).

Ascendant R. S. dans la 2e maison nata
le :
Annonce des tendances au gain (ou à la dilapidation, suivant les aspects), à la construction, à l'édification. Les mouvements de fonds, les capitaux, les affaires joueront un rôle prédominant.

Ascendant R. S. dans la IIIe maison :
L'entourage, les frères ou les écrits prendront le premier rôle en cours d'année. Déplacements ou activités intellectuelles se placent en avant.

Ascendant R. S. dans la IVe maison :
Peut concerner un changement de domicile ou un achat immobilier, diverses transactions, etc. Comme la IVe maison en tant que point équinoxial se confondant avec minuit (zéro heure) régit l'occultisme, les significations magiques de cette maison peuvent être mises en relief. Introversion marquée, événements concernant les parents ou le patrimoine.

Ascendant R. S. dans la Ve maison :
Possibilités d'expansion et de création (si le thème natal le confirme). Une naissance, une liaison (ou plusieurs) marqueront l'année. Les questions de bourse et de spéculations peuvent aussi prendre de l'importance. Comme la V régit l'enseignement, la diplomatie, les fonctions consulaires et les honneurs, toutes ces considérations peuvent entrer dans le cadre général de l'année, si les astres s'y prêtent.

Ascendant R. S. dans la VI° maison :Année mettant en relief la santé ou les possibilités professionnelles, la médecine, le commerce, etc., toutes les attributions de la VI. Généralement, avec des planètes solaires et uraniennes, c'est une nouvelle orientation de la vie professionnelle. Les subordonnés pourront également prendre de l'importance.

Ascendant R. S. dans la VIIe maison :
Position importante, comme pour toutes les maisons angulaires. Les autres posséderont une part du destin propre du natif, le principal événement de l'année arrivant par le canal d'autrui. Ce peut-être un mariage, une union, la conquête d'un public, un contrat important. Un sens d'inimitié, de critique, de contestation peut aussi se développer. En général, retenir une action importante sur autrui (séduction avec Vénus, enseignement avec Jupiter, politique avec la Lune ou Uranus, etc.).

Ascendant R. S. dans la VIII° maison :
Les capitaux, l'évolution, la sexualité, les rêves, etc. peuvent constituer la trame de l'année ou l'un de ses faits dominants. Année qui peut montrer aussi l'importance d'un décès.

Ascendant R. S. dans la IXe maison :
Les significations principales concerneront l'enseignement, l'étranger ou les voyages. Une telle orientation, en principe, s'avère bonne pour les religieux, les professeurs, les intellectuels. Elle peut montrer un événement important en relation avec l'étranger, par exemple des traductions pour un écrivain, un avancement dans une carrière pour un diplomate, un changement de poste ou tout simplement une croisière ou un développement de ses affaires pour un négociant. Ceci peut mettre en relief aussi (comme pour l'A. S. C. dans la VIIe natale) un procès et toutes les questions juridiques, ou le voyage d'un des beaux-parents.

Ascendant R. S. dans la Xe maison :
Peut donner de l'importance à la mère dans un thème masculin (au père dans un thème féminin) et concerne des changements heureux et des possibilités nouvelles dans la situation. Il existe un mouvement ascendant ; les actes sont mis en relief (pour le bien du natif ou un plus médiocre bonheur, selon l'état du M. C. dans le thème natal). Année où le natif peut approcher les milieux gouvernementaux ou se voir conférer de l'avancement.

Ascendant R. S. dans la XIe maison :
Les projets, la politique ou la publicité sont favorisés. Année qui marque de nouvelles amitiés et une extension de la vie amicale. Quelquefois, c'est une orientation nouvelle et l'amorce d'une carrière artistique (comme l’ASC. dans la Ve natale).

Ascendant R. S. dans la XIIe maison :
Année qui favorise surtout le travail souterrain, les activités secrètes (par exemple les recherches de laboratoire) ou l'occultisme. L'action risque d'être hésitante ou de se disperser. Comme la XII est la maison des amours secrètes, cette signification devra être l'une de celles retenues. Au point de vue santé, possibilité de maladie ou d'hospitalisation. Année qui peut voir un événement d'ordre mystique (une conversion par exemple), si le thème natal s'y prête.

Le Milieu du Ciel est le point de l'horoscope ayant la plus grande importance, puisqu'il signifie le contact avec l'universel. De là l'intérêt du bon état du maître du M. C. Voici les significations qu'on peut en tirer dans le thème de Révolution solaire :

Milieu du Ciel du thème de R. S. dans la maison I du thème natal :
Le destin propose au natif une conquête ou un but important, toujours naturellement dans sa sphère d'activité. Les dispositions à maîtriser une situation sont accrues.

M. C. de la révolution dans la maison II natale :
Donne de l'importance à la vie financière et aux acquisitions. Quelquefois c'est le signe d'une réalisation apportant de l'argent ou en demandant, l'ambition dans ce domaine étant accrue (ceci est d'ailleurs valable de façon générale pour toutes les positions du M. C., son retour dans un lieu natal favorisant un accomplissement selon la maison en cause).

M. C. de la révolution dans la maison III natale :
Met en relief une réalisation par des écrits, des déplacements ou au contraire l'activité et l'importance du frère. Peut donner une réussite par l'intelligence ou du moins accentue cette tendance.

M. C. de la révolution dans la maison IV natale :
Réalisation par l'immobilier, une succession ou un patrimoine. Orientation difficile si dans le thème natal une opposition existe entre les maisons IV et X. Dans le thème d'un homme politique, favorise davantage les partis d'opposition que le sien propre. C'est le signe d'une évolution ou d'un arrêt (momentané) de l'ambition.

M. C. de la révolution dans la maison V natale :
Réalisation et expansion peuvent se lier (surtout si le Soleil est en bon état dans la Révolution et plus encore dans le natal). Indice d'un succès obtenu par un art, un sport, un don ou - plus modestement - par un violon d'Ingres. Ceci est à adapter selon les thèmes. Par exemple, pour un occultiste, ce sera l'apparition de disciples autour de son enseignement. Dans un thème féminin, ce peut être une naissance ou l'amorce d'une carrière artistique.

M. C. de la révolution dans la maison VI natale :
Commerce et santé peuvent suivre une voie parallèle. Quelquefois c'est l'indice d'une maladie venant compromettre l'activité.

M. C. de la révolution dans la maison VII natale :
Réalisation et politique (ou contrats) se trouvent associés. C'est l'indice d'une influence des autres (et même des ennemis) sur le natif et ses actes.

M. C. de la révolution dans !a maison VIII natale :
Associe réalisations et capitaux. Quelquefois c'est l'amorce d'un changement de carrière. Un scandale sexuel ou une affaire de moeurs (avec de mauvais aspects) peuvent aussi se trouver en pleine lumière. Plus généralement, c'est l'importance des mouvements de fonds - dettes ou héritages, crédit demandé, etc. - sur la situation.

M. C. de la révolution dans la maison IX natale :
Indique que le pouvoir, la connaissance, l'étranger sont susceptibles d'extension. C'est quelquefois une aide venant de l'étranger ou l'importance d'une idéologie sur le destin. Important dans un thème à dominante intellectuelle ou spiritualiste.

M. C. de la révolution dans la maison X natale :
Le retour d'un angle à son lieu natal est toujours significatif. On doit donc accorder une particulière importance au maître du M. C. dans le thème radical. Année de décision, fait important pour le destin ou réalisation marquante.

M. C. de la révolution dans la maison XI natale :
Indique que le destin dépendra d'autrui ou de la politique. Projets qui peuvent embrasser une cause sociale, une technique scientifique, artistique, etc. Comme pour le M. C. dans la VIIe maison natale, ceci met en jeu les masses, la publicité, etc. Indique des appuis et une popularité.

M. C. de la révolution dans la maison XII natale :
Annonce en général une réalisation secrète qui éclate au grand jour ou un travail d'ordre occulte. Position montrant un accroissement des forces psychiques
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: LES REVOLUTIONS SOLAIRES : LEUR INTERET   Sam 7 Mai 2011 - 7:42

Superpositions des maisons du thème de révolution solaire

aux maisons du thème natal.

Le thème de Révolution solaire doit s'interpréter par rapport au thème natal.
Nous avons en somme l'indication de deux roses des vents se superposant. Les événements de l'année sont ainsi montrés en clair, l'habitude donnant une certaine facilité pour déchiffrer ces nouveaux points cardinaux. Ne pas oublier toutefois que le thème natal commande tout, sa familiarité est nécessaire, une R. S. ne pouvant s'interpréter sans lui.

La IIe maison annuelle dans la maison I radicale :
Met en relief les finances, suivant les bons ou les mauvais aspects, la banque et la construction. Influence en général bénéfiquement ce domaine.

La IIe en IIe radicale :
Réalise le thème natal selon les indications de la naissance, en bien ou en mal.

La IIe en IIIe radicale :
A tendance à donner des gains multiples ou à les disperser, à lier argent et activité intellectuelle (comme dans le journalisme, par exemple). Quelquefois c'est l'indication d'argent venant par la poste, les déplacements, ou tout simplement l'achat d'une nouvelle voiture, etc.

La IIe en IVe radicale :
Correspond surtout à des possibilités de transactions immobilières. Une répartition de bénéfices ou des gains ou déboires sont à attendre (plutôt des gains) de locations, ventes, etc.

La IIe en Ve radicale :
Possibilité de gains par des loteries ou des spéculations, ou par l'extension à tirer de talents dans l'ordre artistique ou de facultés enseignantes. En général, position à interpréter comme l'accroissement des gains.

La IIe en VIe radicale :
Montre de nouvelles rentrées d'argent en liaison avec la profession. Peut marquer des dépenses pour des raisons de santé.

La IIe en VIIe radicale :
Montre que l'argent dépend des contrats. Le public peut amener contestation ou profits et par suite popularité. C'est également - avec des bénéfiques - une influence heureuse du conjoint sur les finances. En cas de mauvais aspects, par exemple de Jupiter, ce peut être tout simplement le désir du conjoint d'entamer une procédure (ainsi une demande de pension alimentaire).

La Ile en VIIIe radicale :
Marque une possibilité d'héritage.

La IIe en IXe radicale :
Montre des gains par des traductions, l'enseignement, l'occulte ou la religion. Quelquefois, aide des beaux-parents (ou leur charge, avec des maléfiques).

La IIe en Xe radicale :
Expose que la situation nécessitera de nouveaux gains, point de départ d'une extension, ou de nouvelles possibilités de crédit. Marque aussi que le principal événement de l'année sera financier.

La IIe en XIe natale :
Associe les projets, les gains et les amitiés. Marque une aide sérieuse venant d'amis. Bonne possibilité de crédit.

La IIe en XIIe natale :
Possibles rentrées d'argent par l'occultisme ou une profession mettant en rapport avec la vie secrète (juge d'instruction, gynécologue, renseignements, généraux, etc.). Dans les autres cas - plus fréquents nécessairement, rentrées d'argent secrètes ou épreuve au sujet des gains ; cure ou hospitalisation coûteuse.



La IIIe en Ière natale :
Marque plus d'intérêt pour l'entourage ou l'influence des écrits et une atmosphère intellectuelle. Dans d'autres cas, c'est l'influence des déplacements ou de la vitesse, sur le natif.

La IIIe en IIe natale :
Marque une vitalité et une liaison entre les gains et l'activité intellectuelle et les déplacements ou le commerce (ainsi une carte de voyageur de commerce par exemple ou une publication).

La IIIe en IIIe natale :
Fait ressortir toutes les significations de la IIIe maison radicale, du signe des Gémeaux et de la planète Mercure.

La IIIe en IVe natale :
Marque des possibilités de voyage pour retrouver la famille, dans le lieu natal, le retour dans sa patrie pour un colonial ou un exilé, ou un travail intellectuel au foyer.

La IIIe en Ve natale :
Si des dons littéraires existent, marque une extension possible vers le théâtre ou le cinéma. Dons pour enseigner. Dénote une possibilité de liaison (et même de fécondation, en thème féminin) au cours d'un voyage d'agrément ou de vacances.

La IIIe en VIe natale :
Introduit généralement un rapport entre l'intelligence et le travail ou entre les déplacements et une obligation. Peut dénoter des dons médicaux ou de guérisseur. Possibilité pour quelqu'un de l'entourage du natif de tomber malade.

La IIIe en VIIe natale :
Marque des contrats, la possibilité d'une union débutant par des lettres, des écrits, ou encore la possibilité de toucher autrui par son intelligence et ses écrits. C'est quelquefois le mariage d'un frère (ou un procès).

La IIIe en VIIIe natale :
Peut marquer la mort d'un frère ou un risque d'accident au cours d'un déplacement. Favorable à l'étude de l'occultisme ou du droit.

La IIIe en IXe natale :
Dénote le voyage ou l'expatriation d'un frère ou le commencement d'études spécialisées (philosophie, par exemple). Des écrits sur l'étranger ou la philosophie, peuvent naître de cette position qui postule également des relations épistolaires avec l'étranger ou un stage hors de la métropole.

La IIIe en Xe natale :
Met en relief les écrits ou les déplacements. Il y a possibilité d'élévation par l'intelligence.

La IIIe en XIe natale :
Indice de projets nombreux et de nouvelles connaissances.

La IIIe en XIIe natale :
Mauvais rapports entre les frères et risque de procès ou de dommages-intérêts. Bon pour l'étude des choses cachées, pour la cryptographie, la criminologie, etc.


La IVe en Ière natale :
Met en avant le foyer et les questions immobilières. Favorable pour l'étude de l'occultisme (surtout avec les planètes lourdes).

La IVe en IIe natale :
Possibilité de transactions immobilières ou d'aide venant de la famille.

La IVe en IIIe natale :
Imprime de la mobilité au foyer et donne des changements de résidence. C'est quelquefois le voyage du père ou de la mère du natif. Fait écrire sur des sujets politiques ou patriotiques.

La IVe en IVe natale :
Accentue tout ce qui ressort, dans le thème natal, du signe du Cancer, de la quatrième maison et de la Lune.

La IVe en Ve natale :
Peut marquer dans certains thèmes l'achat d'une caravane, d'un « house-boat », etc. En général, ce sont des vacances familiales. Comme la IVe régit l'occultisme, ce peut être aussi une soudaine extension de ce domaine. Marque surtout une possibilité d'accroissement de la famille (naissance).

La IVe en VIe natale :
Montre un lien entre les questions immobilières et le travail ou entre l'occultisme et le travail. Indice de la maladie d'un des parents.

La IVe en VIIe natale :
Ce qui est caché est mis au jour, popularisé ou contesté. Indice possible de dissentiments familiaux ou de procès. Des questions immobilières peuvent être débattues devant la justice.

La IVe en VIIIe natale :
Possibilité d'un deuil familial ou de bouleversements dans les capitaux.

La IVe en IXe natale :
Possibilité d'exil ou de départ familial à l'étranger. Stimule l'enseignement et l'étude de la philosophie (dans les thèmes postulant évidemment ceci dans le natal).

La I Ve en Xe natale :
Indique un événement important concernant la famille ou l'un des parents. Pour les natifs s'occupant de politique, c'est un danger de renversement.

La IVe en XIe natale :
Indique des projets immobiliers ou une aide possible venant des parents.

La IVe en XIIe natale :
Montre des difficultés familiales ou des transactions secrètes. Tendance à l'exil ou aux persécutions pour des causes échappant bien souvent à la volonté du natif (par exemple, persécutions raciales).

La V e en Ière natale :
Possibilités de naissance. Tendances à l'expansion et aux honneurs. (Si la Ve natale est bonne.)

La Ve en IIe natale :
Montre généralement l'accroissement des finances et des risques pris de façon heureuse. C'est quelquefois de l'argent par la loterie ou l'exercice d'un don artistique.

La Ve en IIIe natale :
Liaison entre le coeur et les déplacements, ou entre le coeur et les écrits. Honneurs par l'activité mentale ou sportive.

La V° en IVe natale :
Une naissance au foyer ou des honneurs au domicile. Quelquefois, c'est l'achat d'une résidence secondaire. Ce peut être aussi la création d'un foyer par un enfant.

La Ve en Ve natale :
Accentue les dispositions natales, par la Ve natale, le signe du Lion, le Soleil et Neptune.

La Ve en VIe natale :
Peut montrer un risque de maladie cardiaque ou l'affliction de santé d'un enfant. Peut marquer aussi une entreprise qui végète.

La Ve en VIIe natale :
Peut marquer un dissentiment avec la femme aimée (ou l'homme aimé, dans un thème féminin). Généralement, avec les planètes bénéfiques, c'est l'indice d'une liaison évoluant vers le mariage. Dans des thèmes d'artistes, montre que la création est mise sous les yeux de tous, extension en conséquence. Popularise l'enseignement.

La Ve en VIIIe natale :
Marque généralement une évolution de la sexualité. Avec des planètes maléfiques, menace de mort d'un enfant.

La Ve en IXe natale :
Œuvre concernant l'étranger ou la philosophie. Conception d'un enfant à l'étranger ou liaison avec une étrangère.

La Ve en Xe natale :
Favorise l'expansion, l'enseignement, les oeuvres et permet une mise en vedette (surtout dans les thèmes d'artistes).

La Ve en XIe natale :
Montre des projets concernant la vie sentimentale ou les enfants. Bon pour la popularité et la publicité (avec des planètes bénéfiques).

La Ve en XIIe natale :
Accroît fortement les possibilités de liaison en dehors du mariage et même l'adultère ou - si le sujet est célibataire - montre une liaison qui ne sera pas légalisée. Dans un thème féminin, c'est un indice possible d'une grossesse qui, à ses débuts, reste ignorée du sujet ou prend par surprise.


La VIe en Ière natale :
Montre un certain affaiblissement de la vitalité. Bon toutefois pour le commerce et les professions médicales.

La VIe en IIe natale :
Lie la santé et les gains et dénote une restriction quant à ceux-ci en cas d'ébranlement de la santé. Peut marquer aussi une rente ou une liquidation d'une pension d'accident du travail, etc.

La VIe en IIIe natale :
Généralement, un travail concernant les déplacements (P.T.T., journalisme, etc.) ou un risque de maladie au cours d'un déplacement.

La VIe en IVe natale :
Travail auquel peut participer le conjoint ou un membre de la famille.

La VIe en Ve natale :
Travail concernant les distractions ou les amusements ; peut montrer un embarquement ou un poste de travail temporaire durant les vacances, etc.

La VIe en VIe natale :
Fait ressortir les indications du thème natal dans ce secteur, notamment la maison VI, Mercure et le signe de la Vierge.

La VIe en VIIe natale :
Montre un travail concernant autrui, généralement par une participation à ses propres problèmes (avoué, avocat, occultiste, etc.) et par un dévouement à son égard (avec des planètes bénéfiques). Extension et mise en vedette par l'obligation ou le travail. Quelquefois procès à cause d'un contrat de travail.

La VIe en VIIIe natale :
Marque quelquefois la nécessité d'un changement de travail et d'une nouvelle orientation, ou le décès d'un subordonné.

La VIe en IXe natale :
Possibilité de travail à l'étranger. Stage ou étude nouveaux.

La VIe en Xe natale :
Donne une extension concernant le travail et souvent l'agrandissement d'une entreprise ou la fin d'une sujétion.

La VIe en XIe natale :
Permet de trouver des aides et favorise (comme la VI en VIIe natale) les collaborations. Quelquefois c'est le signe de méthodes modernes (radio, publicité, etc.) qui font connaître le travail ou l'entreprise à des tiers.

La VIe en XIIe natale :
Est le signe d'une maladie devenant chronique ou nécessitant une hospitalisation ou une opération. Soucis professionnels. Quelquefois, activité professionnelle secrète.



La VIIe en Ière natale :
Peut signifier la rencontre d'une personne appelée à devenir le conjoint. C'est souvent la première manifestation d'un rôle social ou politique. Les ambitions sociales deviennent manifestes.

La VIIe en IIe natale :
Est l'indice d'un contrat pouvant modifier (en bon ou mauvais sens suivant les aspects) les finances ; de même en ce qui concerne l'éventualité d'un procès. Pose aussi le problème de la participation du conjoint à la fortune ou à la ruine.

La VIIe en IIIe natale :
Est l'indice d'un déplacement possible du conjoint, de nouvelles relations intellectuelles avec lui ou d'un contrat possible dont on sera averti par lettre. Ce peut être aussi (la VII représentant les obstacles) une collision avec une voiture, etc.

La VIIe en IVe natale :
Indice du conjoint venant chez soi, possibilité donc de fiançailles, de mariage, ou d'une liaison se légalisant. C'est aussi l'indice d'une clientèle venant à domicile. Pour un homme politique, réussite du parti d'opposition.

La VIIe en Ve natale :
Signe de relations sexuelles avec une personne destinée à transformer la vie. Quelquefois il s'agit d'un contrat ayant pour objet une adaptation cinématographique (Soleil, Uranus) ou théâtrale.

La VIIe en VIe natale :
Signe d'une maladie du conjoint et possibilité de procès avec un serviteur ou un subordonné. Procès ou rente possible au sujet d'un accident de travail.

La VIIe en VIIe natale :
Doit être jugé selon les configurations natales, le signe de la Balance, la VIIIe maison et Vénus.

La VIIe en VIIIe natale :
Peut amener la transformation du mariage (décès, divorce). Quelquefois c'est l'issue d'un long procès d'argent. Pose la question, avec des influx très violents, de la mort de l'épouse.

La VIIe en IXe natale :
Voyage à l'étranger possible du conjoint. Contact avec la justice ou procédure possible de divorce. Quelquefois, ce sont des contrats ou des adaptations mettant en contact intellectuellement avec l'étranger.

La VIIe en Xe natale :
Est plus favorable pour autrui que pour soi (à moins que le maître de I ne soit en VII). Bénéfique surtout pour ceux ayant une profession libérale ou une clientèle. Met les relations avec autrui en vedette.

La VIIe en XIe natale :
Connaissance d'amis pour le conjoint ; cette position n'est pas sans péril pour la solidité de l'union. Souvent c'est l'indication d'une naissance.

La VIIe en XIIe natale :
Affliction par ou pour le conjoint. Maladie, grossesse ou hospitalisation, suivant le sexe du natif. Dans certains cas, montre l'adultère ou la vie secrète du conjoint. Peut orienter aussi, avec de bonnes planètes, et si le natal le confirme, vers l'affiliation à un mouvement occulte, spiritualiste, etc.



La VIIIe en Ière natale :
Met évidemment en relief la VIIIe natale et surtout l'évolution, les capitaux, la sexualité, etc. L'au-delà devient une préoccupation ou une source nourrissante.

La VIIIe en IIe natale :
Joue en faveur des gains ; héritage possible.

La VIIIe en IIIe natale :
Evolution concernant les facultés intellectuelles ; quelquefois ce peut être la mort rencontrée au cours d'un déplacement, mais plutôt pour quelqu'un de l'entourage que pour soi.

La VIIIe en IVe natale :
Peut se révéler dramatique pour un parent ou pour la famille. Généralement, c'est l'indice de transformations concernant les biens immobiliers.

La VIIIe en Ve natale :
Montre une sexualité importante ainsi qu'un rayonnement ou un pouvoir occulte qui grandit (si le thème natal le confirme). Possibilité d'enseignement occulte.

La VIIIe en VIe natale :
Montre une profession pouvant avoir un rapport avec les capitaux ou un changement brutal dans ce domaine.

La VIIIe en VIIe natale :
Montre que la mort pourrait être causée par autrui ou toucher le conjoint. C'est le signe de procès et débats au sujet de capitaux.

La VIIIe en VIIIe natale :
Doit être jugée selon les indications du thème natal, notamment de la VIIIe maison, du Scorpion et de Pluton et Mars.

La VIIIe en IXe natale :
Peut marquer de nouvelles conceptions philosophiques et la mort des anciennes. Dans des thèmes privilégiés à cet égard, placement de capitaux à l'étranger.

La VIIIe en Xe maison :
Appuie fortement toutes les indications de la VIIIe natale et tend à provoquer un changement dans les actes, une nouvelle situation, etc. Quelquefois (avec mauvais influx de la Lune et de Platon) c'est un scandale compromettant la situation.

La VIIIe en XIe maison :
Annonce généralement un changement dans le milieu amical. Quelquefois c'est le signe de capitaux développés en collaboration, ou d'un prêt aux amis.

La VIIIe en XIIe maison :
Généralement c'est une sexualité ne pouvant être exercée pleinement et le signe de soucis cachés.



La IXe en Ière natale :
Influence prédominante des voyages, de l'enseignement ou de la religion sur le natif.

La IXe en IIe natale :
Rentrées possibles d'argent par l'étranger ou l'enseignement.

La IXe en IIIe natale :
Possibilité de conférences à l'étranger ou de travaux d'érudition. Voyages ou stages d'études.

La IXe en IV° natale :
Peut montrer l'influence de l'étranger sur les conceptions secrètes ou, plus fréquemment, la venue d'un étranger dans la famille.

La IXe en Ve natale :
Peut concerner une oeuvre philosophique, l'enseignement ou un stage à propos d'une langue étrangère, ou une sollicitation amoureuse à propos de l'étranger.

La IXe en VIe natale :
Relations de travail ou de commerce avec l'étranger ou des étrangers. Quelquefois il s'agit d'une maladie ayant pris sa source à l'étranger (paludisme, dysenterie, etc.) par exemple.

La IXe en VIIe natale :
Peut concerner la légalisation d'une union avec une étrangère ou un second mariage, voire un jugement de divorce ou un appel devant les tribunaux. Quelquefois c'est la diffusion d'une oeuvre philosophique ou occulte.

La IXe en VIIIe natale :
Risque de mort au cours d'un voyage ou obligation de renoncer à un voyage. Quelquefois c'est l'indice de transactions financières secrètes avec l'étranger.

La IXe en IXe natale :
Doit être jugé selon les indications du thème natal, le Sagittaire et Jupiter.

La IXe en Xe natale :
Réputation basée sur l'enseignement, la philosophie ou la science. Un jugement ou un voyage peut influer sur la situation. Ce peut être une réputation débordant les frontières (dans le thème d'un homme politique, par exemple).

La IXe en XIe natale :
Les projets peuvent concerner l'étranger, l'enseignement, etc. Quelquefois cette position est le signe d'amitiés étrangères.

La IXe en XIIe natale :
Peut amener la trahison d'un étranger ou un travail secret ou occulte à l'étranger. Dans la plupart des cas, c'est l'indice de difficultés possibles avec les beaux-parents.



La XIe maison en Ière natale :
Les projets et les voeux ont une chance de réalisation, suivant les aspects d'Uranus natal et la XIe natale. Généralement un climat d'amitié, de profit. Pour certains : irruption de la politique, de la publicité ou amitiés nouvelles.

La XIe en IIe natale :
Réalisations et projets concernant les gains ; on doit noter pourtant que la XI incline aux projets et que les réalisations sont plutôt du domaine du M. C. (à moins que Saturne ne soit par exemple en XI).
Aide financière possible d'amis.

La XIe en IIIe natale :
Les projets peuvent concerner l'intellect ou la vie sportive. Permet de participer à des rallyes, compétitions, etc. Con¬naissance d'amis par la voie épistolaire et aide de l'entou rage.

La XIe en IVe natale :
Indique que les projets concerneront le foyer.

La XIe en Ve natale :
Tendance à la réalisation du bonheur sentimental ou projets concernant le théâtre, l'enseignement, la vie artistique, etc. Une amitié peut évoluer vers un sentiment étroit (ainsi dans un thème masculin, l'amie devenir la maîtresse).

La XIe en VIe natale :
Projets concernant le travail et amélioration de la santé. Tendance aux associations professionnelles et amis syndicalistes, etc.

La XIe en VIIe natale :
Une amitié peut se changer en inimitié. Quelquefois, c'est la réalisation d'un mariage ou l'amorce d'une vie politique.

La XIe en VIIIe natale :
Peut marquer la mort d'un ami et l'échec d'ambitions politiques.

La XIe en IXe natale :
Amitiés ou projet concernant l'étranger. La réputation augmente avec cette position qui marque souvent la découverte ou l'approche d'une philosophie ou la connaissance d'un maître spirituel.

La XIe en Xe natale :
Dénote l'importance des relations pour la situation et joue en faveur d'une vie publique.

La XIe en XIe natale :
Doit être apprécié d'après la XIe natale, le signe du Ver¬seau et Uranus et Saturne, les maîtres de ce signe.

La XIe en XIIe natale :
Montre que les projets concerneront la vie secrète ou occulte ou que les amis pourront changer l'attitude inconsciente face à la vie. Connaissance d'émigrés, d'astrologues, de scientifiques, etc.



La XIIe en Ière natale :
Emergence d'un amour caché ou d'un fait concernant la vie de l'inconscient. Cette position favorise les rêves et la vie occulte ; elle montre souvent qu'un fait surgissant du passé sera l'un des événements dominants de l'année.

La XIIe en IIe, natale :
Concerne généralement des possibilités d'argent amoindries. Si Jupiter était en XII dans le natal, ce peut être un procès.

La XIIe en IIIe natale :
Donne des dissentiments avec les proches, les frères, etc. Risque d'accident sur la route. Quelquefois ce sont des écrits sur des sujets occultes.

La XIIe en IVe natale :
C'est quelquefois - en cas d'hospitalisation - le retour au domicile. Soucis concernant le domicile.

La XIIe en Ve natale :
Secret concernant les amours et enfants adultérins si la possibilité est affirmée par le thème natal). Indice possible d'adultère. Ce peut être aussi, dans un thème féminin, une grossesse prenant par surprise.

La XIIe en VIe natale :
Maladie aiguë ayant tendance à devenir chronique. Soucis au sujet du travail. Quelquefois (avec Jupiter/Vénus/Pluton) c'est l'indication de relations illégitimes dans le travail.

La XIIe en VIIIe natale :
Peut indiquer un contrat concernant une pharmacie, une clinique, une oeuvre occulte ou la participation à une société secrète, etc. En général, montre que des ennemis secrets se découvrent.

La XIIe en VIIIe natale :
Indice de difficultés au sujet de capitaux ou d'un héritage.

La XIIe en IXe natale :
Difficultés concernant l'étranger ou la loi. Ce peut être quelquefois un enseignement occulte.

La XIIe en Xe natale :
Montre l'émergence d'un fait occulte ou d'une affliction hospitalisation, prison, différend politique, etc.

La XIIe en XIe natale :
Indication de projets concernant la sphère occulte ou soumis à une certaine attente. Quelquefois : brouille avec des amis.

La XIIe en XIIe natale :
Doit faire considérer la XIIe natale, le signe des Poissons et Neptune et Jupiter, ses maître.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: LES REVOLUTIONS SOLAIRES : LEUR INTERET   Sam 7 Mai 2011 - 7:44


Aspects dans le thème de Révolution solaire
Parmi la foule des aspects se présentant dans le thème de R. S. seuls ont tendance à jouer ceux marquant une répétition du thème radical.
On doit donc accorder une importance particulière aux aspects répétant ceux du thème natal et aux planètes maîtresses (placées en particulier aux angles) de ce même thème radical.
Les aspects qui nous intéresseront seront surtout ceux du maître de l'ascendant, du maître du
M. C., etc.
Comme dans le natal, la planète ayant le plus d'aspects, étant dans les angles, en familiarité avec l'Ascendant ou le M. C., devra solliciter une attention particulière et avisée.

Les conjonctions, les plus forts de tous les aspects, mettent en présence deux forces associées ou contraires.
A noter l'importance de l'état céleste de la planète dans le thème natal, autrement dit si elle se trouve en dignité, débilité ou pérégrinité.
Ainsi, admettons un thème natal avec Uranus en Taureau et Soleil en Balance, qui dans le thème de R. S. présentera une conjonction Soleil/Uranus en Balance, et inversement un thème natal avec Uranus en Verseau et le Soleil en Bélier, qui dans le thème de R. S. présentera une conjonction Soleil/Uranus en Bélier.
On conçoit que la résultante de cette même conjonction sera entièrement différente.

Soleil conjoint à la Lune dans le thème de R. S. :

Contrairement à certains astrologues, nous pensons que la conjonction soli-lunaire est bénéfique, à condition bien sûr que dans le natal elle se produise dans de bonnes maisons.
Certains, pour déduire le « maléfice » de cette conjonction out été chercher des exemples dans la maison la plus infortunée, la XIIe ! Il serait étonnant qu'il y ait bénéfice dans « l'hôpital du Zodiaque » ! Mais on doit constater que des personnalités ayant eu une vie aussi bien remplie que Rockfeller, le magnat du pétrole (conj. Lune/Soleil en Lion) ou la Reine Victoria (en Gémeaux) possèdent cette conjonction. On ne voit guère le drame dans ces nativités mais bien au contraire une réussite remarquable.
Le Soleil est le plus grand bénéfique qui soit (puisqu'il donne la vie). Associé à la Lune, il accorde donc, tout simplement, pour le meilleur ou pour le pire, un rôle social.
Rôle social bénéfique s'il se trouve associé à la Lune dans de bonnes maisons ; rôle social désastreux s'il se trouve en maisons néfastes et en mauvais aspect au maître de cette conjonction.
Ainsi, imaginons une conjonction Soleil/Lune en Cancer au carré de Mars en Balance. Menace de dévirilisation pour un homme, cette conjonction est mauvaise. Si pourtant cet homme neutralise cette tendance, par exemple en suivant une vocation d'acteur, en jouant des rôles du ressort de cette conjonction, etc. ne doit-on pas juger qu'il y a domination sur des indications mauvaises à priori ?
Le vrai c'est qu'une telle conjonction devient un point névralgique et donne de la puissance à tous les mauvais aspects (également aux bons). Nous pensons donc que dans le thème de R. S., de même que dans les cas d'opposition des luminaires, elle montre une année importante, avec la possibilité d'un rôle social (faste ou néfaste).
De même que dans le thème natal les domiciles des luminaires (Cancer et Lion) donnent de l'importance à la maison se trouvant dans ces signes (ainsi, la IV s'étendant sur le Cancer et le Lion donne de l'importance à l'occulte, à la fin de vie ou aux activités immobilières, etc. selon le thème natal), ils jouent pareillement dans le thème de R. S.
Cette conjonction montre aussi l'importance du mari ou de l'autorité (pour une femme) et, inversement, pour un homme, l'importance d'une femme ou du public.

Soleil conjoint à Mercure :
Le rôle de Mercure est d'être un satellite (tout comme la Lune). Imagination (Lune), sensibilité (Lune) et intelligence (Mercure) doivent donc servir un idéal. De même, dans le corps social, la Lune a pour mission de nourrir l'autorité solaire et Mercure de coordonner cette même autorité et de la répercuter vers les échelons inférieurs.
Cet aspect conduit donc l'intelligence vers un idéal, une recherche ou une autorité. Dans les signes de Mercure (Gémeaux et Vierge), il semble que le rôle de communication et de liaison de Mercure soit prédominant. Dans les signes solaires (Bélier et Lion), l'action part d'un centre pour une diffusion.
Le maître du signe de cette conjonction disposant à la fois de l'autorité et de la compréhension se voit décerné un rôle important.

Soleil conjoint à Vénus :Donne une intensité à l'amour, un idéalisme marqué, un besoin de rayonner, de paraître, de dramatiser ou d'adhérer. Une telle conjonction domine dans les thèmes d'artistes, de peintres, etc. Elle montre l'adhésion à un monde de beauté ou de conciliation.

Soleil conjoint à Mars :
Adhésion à un monde de contestation, de brutalité, de combat ou d'avidité. La tête et le coeur sont à la disposition du maître du signe. Généralement, montre dans la R./S. un désir de conquête ou d'annexion. Conjonction type de la témérité, de l'impulsivité, de la « tête brûlée ». On peut être un pionnier et un novateur sur le plan de l'action ou de la performance physique.

Soleil conjoint à Jupiter :
Fait déborder l'action individuelle jusqu'aux rives - et aux ambitions - sociales. Accorde une chance, une représentativité, une élection, des disciples, un enseignement ou une légalité. Montre dans la R./S. une année d'aboutissement (à moins que dans le natal Jupiter ne soit en XII ou en VIII) et un succès social. Quelquefois c'est l'indice de difficultés juridiques éclaircies. Permet d'avancer dans une hiérarchie, un fonctionnarisme, une science reconnue, etc. et marque en fait une coïncidence entre les désirs du natif et les croyances du milieu social où il se trouve - d'où une adhésion à ce qu'on appelle « la chance ».

Soleil conjoint à Saturne :
Montre dans la R. S. que la volonté (Soleil) se trouvera aux prises avec un obstacle (Saturne) et que cet obstacle aura tendance à durer (sens de Saturne) à peser (autre sens de Saturne) ou à être difficile à déplacer (idem). C'est aussi, si ces deux planètes sont bien configurées dans le thème natal, la volonté s'attachant à des buts à longue portée, la possibilité de sacrifices, un idéal qui a des chances de « durer » et un cheminement patient vers le haut de la montagne, vers le pouvoir ou la connaissance. Pensée, méditation ou solitude sont mises en relief. Cette position semble meilleure dans l'âge mûr et la vieillesse que dans la jeunesse. Dans tous les cas (et surtout en V évidemment), elle semble peu favorable aux enfants.
Quelquefois elle agit en chargeant d'une responsabilité importante, à base de science, de prévision ou de spéculation philosophique.

Soleil conjoint à Uranus :
Position qui déplace, fait se mouvoir, explose ou foudroie. La volonté oeuvre dans le sens d'un affranchissement, d'une liberté, se fait connaître au plus grand nombre ou brise des conventions. Cet aspect tend à jouer hors de la légalité, dans le sens de l'amour libre (en amour), de « nouvelles frontières » (en politique), mais doit être considéré comme dynamique et salvateur. Il introduit de nouvelles relations et de nouveaux projets. Si toutefois les planètes étaient en mauvais aspects dans le natal, menace de troubles cardiaques ou d'opération.

Soleil conjoint à Neptune :Est essentiellement l'aspect type d'une foi, donc un aspect salvateur. En mauvais termes dans le natal, ces planètes introduisent le risque d'une illusion, d'une drogue et d'un jugement faux. Généralement ce qui est sous-entendu par ces planètes se passe dans le secret, comme masqué par un rideau de brume. Alliance de la volonté avec une donnée prométhéenne, dont on se rapproche, avec un idéal. Dans le thème d'une femme, cet aspect équivaut pratiquement à un adultère ou à une liaison avec un homme sortant de la normale (en bon ou en pire selon les aspects dans le natal). Quelquefois c'est l'indice d'une rencontre avec quelque chose qui inspire ou qui guérit.

Soleil conjoint à Pluton :Alliance de la volonté avec quelque chose qui se trouve dans les ténèbres ou dans l'abîme, quelque chose qui souille, qui pourrit, qui corrompt ou qui, au contraire, renaît et regénère. Les aspects dans le natal permettront de trancher ces nuances essentielles.
Cet aspect semble agir de façon à la fois puissante et fatale, dans le sens d'une richesse cachée mais désordonnée et qui doit être disciplinée. Fait les rebelles ou les éminences grises.
En général, dans la R. S. indique que la maison où se trouve cet aspect sera le cadre d'une profonde rénovation, que son oeuvre sera détruite pour renaître.



Lune conjointe à Mercure :

Joue dans le sens d’une relation intellectuelle (ou commerciale) avec le public, le grand nombre, la foule. Les deux satellites tendent à relier, coordonner, diffuser, etc., dans la maison où joue cet aspect. Accorde de l'entregent, de la facilité mais un succès qui reste mineur et possède un caractère quelque peu utilitaire et social (par exemple chez un avocat, un journaliste, un directeur de ministère, un magistrat, etc.). Permet néanmoins la diffusion d'une pensée mais ne préjuge en rien de sa valeur, de tels influx étant essentiellement instables et fugitifs.

Lune conjointe à Vénus :

Permet une relation artistique avec un public et les faveurs de celui-ci. Donne une certaine diffusion à une séduction. (Dans le natal c'est une des conjonctions types des professions artistiques ou para-commerciales, fleuriste, coiffeur pour dames, couturier, visagiste, etc.). Cela va de la séduction vulgaire au grand art. Quand les planètes sont en mauvais aspect dans le natal, la conjonction de la R. S. - comme nous avons pu l'observer dans de nombreux cas - maléficie fortement la vie sentimentale. Ce sont par exemple les liaisons successives d'une femme désireuse de e vivre sa vie N. Conduit alors au vagabondage affectif.
Dans des cas plus fréquents correspond à l'embellissement du foyer et aux professions en rapport. (Egalement au théâtre).

Lune conjointe à Mars :Aspect peu propice à la vie de famille. Donne les fièvres, le bouillonnement, l'instinct de l'aventure et, sur le plan du caractère, fait désirer le risque ; personnalité allant vers le combat et la contestation. La note distinctive de cette conjonction est un caprice très grand dans ses choix et ses refus. Aspect qui donne le courage sans la prudence (sauf si en sextile ou trigone à un Saturne dignifié). Sur le plan du quotidien : risque d'incendie du domicile. Sur le plan de la santé : pour les deux sexes, maux d'estomac ou opération à cet organe. Pour la femme : opération au ventre ou risque accidentel par le feu. Ainsi cette conjonction en III montre que la voiture peut brûler. Les risques d'intervention lors d'un accouchement (césarienne, etc.) ou d'avortement sont prononcés. En Scorpion : risque pour la mère ou la fille.

Lune conjointe à Jupiter :
Signe d’un accord entre soi-même et l'opinion. Aspect qui joue le rôle d’un cordon ombilical entre les désirs du natif et l’opinion de la masse, d'où une « chance » qui peut s'exercer dans l'un des multiples domaines de la vie, selon la maison et le signe en cause. Tend à mettre en vue socialement parlant et montre là où elle se trouve dans le thème l'expansion et une possibilité de contacts fructueux. Pour un artiste : accord avec un public. Pour un homme politique : accord avec une opinion. Pour un commerçant : grosses affaires ou ouverture de succursales, etc. Mot-clé : fécondité.

Lune conjointe à Saturne :Cet aspect semble meilleur dans les dignités de Saturne (Balance, Capricorne, Verseau) que dans les dignités de la Lune (Cancer, Taureau). Les significations des deux astres étant antinomiques, il faut que cet aspect soit particulièrement bien entouré pour qu'il dégage ses meilleurs influx : tendance à la méditation, à une oeuvre philosophique ou scientifique, religieuse, etc. Dans le cas contraire, affliction venant de la famille. Pour une femme, tendance à la solitude. Pour un homme : privation de la mère, du foyer, contrainte affective. Aspect favorisant pourtant certains arts : architecture, etc. Pour les deux sexes : tendance à la stérilité.

Lune conjointe à Uranus :Se trouve dans les thèmes annuels exprimant une rencontre soudaine avec l'imprévu, une technique particulière (cinéma, télévision, par exemple) ou des conditions brutales de changement (un voyage en avion désorganisant ou organisant de nouvelles conditions de vie par exemple, ou un poste dans un organisme de coopération, etc.). Généralement, comme Uranus doit être considéré comme un bénéfique, (à moins de débilité en Taureau et en Lion), c'est un coup de chance imprévu, souvent amplifié par des « coups de grosse caisse o dirons-nous (publicité, contrats, etc.). Cette influence ne semble contraire qu'au mariage qu'il remplace souvent par une vie sentimentale libre mais dont l'indépendance satisfait le sujet (même féminin).

Lune conjointe à Neptune :Indice de trouble et de désagrégation du foyer si ces astres sont en mauvais aspect dans le thème natal. Aspect type du caprice et de l'incertitude dans les rapports entre les sexes. Dans un thème féminin, c'est un risque d'adultère, généralement de la native elle-même, la vie secrète ou les relations illégitimes créant un climat de complications.
Avec les bons aspects du natal, indice d'imagination, de raffinement et de sensibilité mais aussi de vulnérabilité (par exemple, sensibilité à l'alcool). Dans des thèmes en rapport : inspiration et rêve. Dans les thèmes d'enfant : éloignement de la mère. Dans des thèmes masculins d'adultes : éloignement d'une femme. Association possible à un parti politique, au socialisme, à l'occulte, etc. Voyages sur mer ou croisières.

Lune conjointe à Pluton :

Rapprochement entre l'inconscient et la sexualité ou entre la sensibilité et le secret. Tend à faire mourir le foyer (aussi bien par le divorce que par un décès, etc.) pour en redonner un autre. (Si les planètes sont fortes dans le thème natal). Etablit un lien avec autrui par la création, la suggestion, la négation, la richesse occulte ou la séduction.



Mercure conjoint à Vénus :
Permet à l'esprit de séduire, de plaire ou de conquérir amoureusement. Les possibilités de relations sentimentales à partir de correspondances ou de voyages sont amplifiées. Aspect qui tend à une précocité sentimentale et à une jeunesse d'esprit. (Sauf dans le Capricorne).

Mercure conjoint à Mars :
Accord entre l'intelligence et un combat. Permet de choisir des buts et d'y arriver par une contestation ou un débat intellectuels. Peut introduire dans un monde martien (guerre, bureaux militaires, ingénieur du génie militaire, etc.) si le thème natal le sous-entend. Cette conjonction met en relief les frères, les deux significateurs étant ici réunis. Généralement, le sang-froid prédomine (d'où les situations citées auxquelles on peut associer la chirurgie), avec un élan intellectuel vers la discussion et le sarcasme. Montre également des réalisations importantes possibles durant la jeunesse.

Mercure conjoint à Jupiter :
Tend à l'expansion et aux projets mais dans un ordre strictement légaliste (favorise donc les professions juridiques, les élections, etc.). Cet aspect permet de recevoir de l'argent du public par ses conseils ou un formalisme quelconque, également par la médecine. Oriente l'esprit dans une direction professorale, religieuse ou légaliste. Peut marquer aussi un succès intellectuel grâce à l'étranger.

Mercure conjoint â Saturne :
Bon seulement avec une dignité de Saturne. Donne des projets à longue échéance, un esprit solide, patient et persévérant. Si Saturne se trouvait mal aspecté dans le natal, l'assurance et le réalisme sont remplacés par le doute et la démission. Tend à retarder les projets, les papiers d'affaires, et marque un certain pessimisme. Au point de vue santé, aspect qui peut entraîner une paralysie ou une sévère atteinte des nerfs, restreignant les déplacements. Mauvais pour les enfants.

Mercure conjoint d Uranus :
Autant l'aspect précédent entraînait une certaine solitude intellectuelle (pouvant du reste être une force), autant celui-ci entraîne agitation et nouveaux projets. Changement dans les amitiés, projets multiples, voyages par un moyen moderne de locomotion, approche du cinéma, de la politique, d'une mise en scène quelconque, etc.
Généralement, dans la R. S., une lettre ou un voyage entraînent un changement inattendu.

Mercure conjoint à Neptune :
Aspect qui montre un flottement des projets ou même de la pensée. On vit en compagnie d'un rêve, d'un opium, d'un narcotique, etc. L'intuition s'accompagne d'inquiétude. Favorise les dédoublements, la poésie, la photographie, et l'art. Défavorise le réel et fait accorder plus souvent confiance à de fausses données qu'au réel.

Mercure conjoint â Pluton :
Accorde un esprit créateur, permet d'être un pionnier dans un domaine secret (espionnage, sexualité, occultisme, inquisition quelconque, etc.). Menace les frères, sous-entend un élément non pas insidieux (comme la conjonction Mercure-Neptune) mais secret. Procure un fort magnétisme et permet les expériences magiques et les guérisons à base d'action personnelle (par emprise psychique)



Vénus conjoint à Mars :
Favorise la rencontre entre les sexes ou entre le natif et une opinion. Développe sensualité et emprise sur autrui. Cette conjonction montre que le natif est dirigé vers une vie sociale (surtout évidemment si pareil aspect existait dans le natal et se trouvait angulaire). Conjonction nullement néfaste, comme le croient certains, mais signifiant que la vie personnelle subit les contrecoups de la vie sociale.

Vénus conjoint à Jupiter :
Postule la légalité (ou une nouvelle légalité) dans la vie sentimentale ; raison pour laquelle l'astrologue la rencontre si fréquemment dans les années de remariage.
On doit la considérer comme un bonheur venant d'une légalité ; également comme un accord entre le natif et son entourage et comme une promesse heureuse sur le plan financier ou artistique. Ce peut être aussi une naissance. Aspect donnant fréquemment (par exemple pour un artiste) une audience à l'étranger.

Vénus conjoint à Saturne :
Marque un échec sentimental et aboutit plus souvent à la frustration qu'à la durée dans les rapports sentimentaux. La vie sentimentale du natif rencontre un obstacle impossible à soulever ou définitif (jugement qui doit être nuancé suivant les positions et aspect de Vénus dans le th. radical). C'est quelquefois la vie sentimentale sacrifiée à la routine, à la situation ou simplement son absence (thème de religieux par exemple). Ne semble bon que pour les question immobilières.

Vénus conjoint à Uranus :
Coup de foudre. Aspect promettant un désastre financier lié à la vie sentimentale, si Uranus se trouvait en chute dans le natal et influençait la maison VII. Bouleversement - en bien ou eu mal, plutôt en mal car la vie conjugale est une vie « rangée » par définition et Uranus s'oppose à la stabilité -. Prometteur toutefois pour la vie artistique ; assure des projets dans ce domaine ainsi qu'en politique, où à tout le moins des idées personnelles.

Vénus conjoint à Neptune :
Rencontre d'une illusion, idéalisation de la vie sentimentale (sans garantie de durée). Marque un amour difficile à concrétiser (à posséder) et un partenaire « non libre» ou forcé de s'éloigner. Pour une femme, séduction à base de « promesses » mais où elle se trouve consentante. Permet à un artiste de se glisser dans la « peau» d'un personnage et de se. dédoubler (essentiel du talent artistique). Introduit dans la vie conjugale un climat de doute, de tricherie et quelquefois d'adultère.

Vénus conjoint à Pluton :
Rencontre du moi avec une passion et de la personnalité avec le plus extrême de la sensation (la sexualité). Fait sombrer, mourir ou capoter une vie sentimentale et amène quelque drame ou son renouvellement. Amours secrets, fort magnétisme sexuel.




Aspects de Mars dans le thème de Révolution solaire
Mars conjoint à Jupiter :

Souci de l'action, tendance à aller de l'avant ; bénéfice dans tous les domaines signifiés par Mars (industrie, défense nationale, compétition sportive, etc.). On peut interpréter cet aspect comme la tendance à prendre des risques et à se dépasser, tendance généralement favorisée par le succès. Sur le plan financier : prodigalité. Bénéfice venant de l'étranger.

Mars conjoint à Saturne :
Marque le souci d'une action progressive et le désir de vaincre des résistances souvent insurmontables. Aspect n'étant favorable que si les planètes se trouvaient dignifiées dans le natal (par exemple en Capricorne). Si le natif a des responsabilités politiques ou sociales, c'est l'indication d'une opinion défavorable ou que celui-ci se trouve acculé à un échec ou à un parti-pris violent. Dans les autres cas, menace d'accident à la tête ou aux genoux.

Mars conjoint à Uranus :
Souci d'une action concernant le plus grand nombre scientifique, technique, etc. Mal aspectés dans le natal, ces deux astres font craindre dans la R. S. une catastrophe collective, accident de chemin de fer ou d'avion par exemple ou par imprudence (accident d'auto, etc.). Dans des conditions brusquées, le natif tend à connaître une expérience originale ou collective (nous avons vu cette conjonction par exemple chez des leaders étudiants ayant participé à la révolution avortée de mai 68, en France). Généralement le natif participe à un mouvement ou à une action ayant ses racines hors de lui-même. Conjonction qui semble annihiler le libre-arbitre, la prudence, et lui substituer goût du risque et impulsivité bouillante. Joue dans un sens révolutionnaire et met à la disposition d'Uranus des moyens sanglants ou brutaux d'affranchissement.
C'est également la conjonction de sports comme le parachutisme, l'aviation, etc.

Mars conjoint à Neptune :
Marque le souci d'une action vers un but éloigné ou l'invisible, vers un apostolat, une mystique ou une politique. Aspect puissant si Mars se trouvait maître de I ou de X dans le natal. Généralement le natif se rapproche avec les moyens de Mars d'une action encore à l'état nébuleux ou illusoire. Dans le quotidien, concerne le pétrole, la photographie, le socialisme, les sciences occultes, etc. Indice quelquefois d'une action double ou d'une duplicité (pour ou contre le natif). Au point de vue santé : accident aux pieds. Dans une nativité féminine : amant dont on peut être séparé. Marque aussi des relations sexuelles avec un homme influençant fortement le mental, oeuvrant dans l'invisible ou dévoué à une politique ou à une idéologie.
Tenir pour certain des trahisons.

Mars conjoint à Pluton :
Action révolutionnaire, négation ou rébellion. La sexualité et la force combative de la personnalité est exacerbées par cet aspect (alors que Mars/Neptune montrait le contact avec une guerre bactériologique, Mars/Pluton évoque le contact possible avec une guerre - ou plus heureusement - une technique atomique. La maison influencée par cet aspect est le cadre de changements profonds, dramatiques et irréversibles (aspect qui semble jouer surtout si le Scorpion natal était chargé en facteurs planétaires - de même pour Mars/Uranus, le Verseau, et pour Mars/Neptune, les Poissons).



Jupiter conjoint à Saturne :
Profit dans les choses de Saturne, domaine allant du pouvoir à la connaissance, de l'immobilier à la construction, etc. Indice de stabilité et de puissance à moins que ces astres ne soient en débilité dans le natal.

Jupiter conjoint à Uranus :
Enseignement scientifique, technique ou occulte, souci de l'avenir et dons prévisionnels (en cas de bons aspects dans le natal). Sous de mauvais aspects, le domaine signalé par Jupiter se trouve désagrégé par la révolution, touché par la foudre, etc. Le natif avec de tels influx a intérêt à aller de l'avant et à bouleverser ses conditions de vie.

Jupiter conjoint à Neptune :
Sens musical, esthétique, etc. mais en cas de mauvais aspects du natal, les chances incluses sur le plan spirituel dans cet aspect, se changent en la désagrégation d'un capital, en un assujettissement à une drogue quelconque (alcoolisme, etc.), en une faiblesse de la volonté ou en contacts décevants avec la justice. Si les astres se trouvaient dignifiés dans le natal, inspiration et instinct poétique.

Jupiter conjoint à Pluton :
Prophétisme, mission du destin, accès à une technique ou une foi capable de bouleverser et de révolutionner, aussi bien sur le plan mental que sur le plan physique. Permet de transformer la matière, de la manier et de s'en faire une arme. Développe le magnétisme personnel.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: LES REVOLUTIONS SOLAIRES : LEUR INTERET   Sam 7 Mai 2011 - 7:45

Retour des planètes à leur lieu natal et dans les lieux des autres planètes.

Lorsqu'une planète revient â son lieu natal, elle stimule en quelque sorte les influences natales et entraîne un nouveau cycle, bref ou long, lié à son cycle propre. On comprend ainsi pourquoi les mêmes influences astrales peuvent être bonnes pour les uns et mauvaises pour les autres. Ainsi un courant Soleil/Uranus sera quasi-indifférent pour ceux n'ayant pas ces planètes angulaires ou en aspect dans le natal, ou maîtresses de l'Ascendant ou du M. C., néfaste pour ceux possédant dans leur thème natal ces astres en débilité et en mauvais aspect, etc.
Quand on construit un schéma électrique ou radio, par exemple pour lancer une fusée, on pré-règle en quelque sorte des milliers d'opérations distinctes, dépendant les unes des autres. Si l'une rate, toutes les autres échouent. Il faut donc qu'à l'origine du monde, une intelligence impossible à concevoir et embrassant toutes les causes ait « pré-réglé » les événements, les rapports de ces événements entre eux et leur suite naturelle, logique et nécessaire, portant sur des milliards d'années, dans des milliards de mondes, se croisant et se recroisant tout en s'influençant, dans une proportion de milliards portés à la puissance de milliards hors de notre conception. Dans la nuit de l'éternité, les lumières des astres sont le signe de cette intelligence et sa façon de nous hausser vers elle, vers l’Unité propre à ses desseins, sa nature et ses univers.
L'astrologue est ainsi amené, s'il a quelque sens philosophique (au sens propre du mot l'intelligence de cette Intelligence transcendante) à réfléchir sur le monde qu'il recrée mentalement. L'astrologie coiffe toutes les sciences, exactement comme une clé de voûte ajuste symétriquement toute une construction et en assure la solidité, car elle seule est capable de donner un sens à toutes les techniques et de rappeler à l'homme la primauté du divin ainsi que l'exemplaire nécessité qui devrait l'y conduire.
Bien d'autres considérations militent en faveur d'une signification importante des planètes à leur lieu natal. Après en avoir souligné l'importance, expliquons-en la signification :
- Retour des planètes lourdes :
Pluton n'a pas la possibilité de revenir à son lieu natal, Neptune non plus, mais Uranus qui boucle un tour du Zodiaque en 84 ans le fait quelquefois.

Retour de la lune a son lieu ou aux lieux des autres planètes :

Si les planètes se trouvent en des lieux contraires à leurs positions dans le radix, (par exemple en carré ou en opposition), l'indication qui doit en être tirée montre des difficultés.

Si la Lune de Révolution retourne :
- à son lieu radical : elle produit les effets du natal, selon ses aspects et sa dignité ;
- au lieu de Saturne radical : tendance à édifier, à construire, à approcher un pouvoir ou une connaissance quelconque, mais pessimisme. Santé mauvaise pour l'entourage féminin (pour la Mère, en particulier) ;
- au lieu de Jupiter radical : signifie un voyage, une prospérité, une naissance possible, des richesses et des honneurs ;
- au lieu de Mars radical : rend aventureux et imprudent, expose à diverses querelles et débats. Provoque les incendies et les opérations (notamment pour la femme). En cas de bons aspects du natal : entraîne à faction risquée mais heureuse ;
- au lieu du Soleil radical : donne de l'éclat, une dignité, une distinction. Peut mettre des choses secrètes en relief ou donner de l'intérêt pour elles. Année importante ;
- au lieu de Vénus radical : bons revenus et gage heureux pour l'amour ;
- au lieu de Mercure radical : signifie des voyages et de multiples rentrées d'argent. Donne un esprit affairé ;
- au lieu d'Uranus radical : accroît fortement l'indépendance ; on rencontre souvent cette position lunaire dans les années de divorce ou de séparation. Intérêt pour l'occultisme ;
- au lieu de Neptune radical : accroît la suggestion, l'inspiration ou affaiblit la volonté au profit d'une drogue quelconque;
- au lieu de Pluton radical : année montrant une direction toute nouvelle et souvent un décès ou un bouleversement par la fatalité.

MERCURE DE REVOLUTION :

Si Mercure de Révolution retourne :
- à son lieu radical : il produit les aspects du natal, pour le natif ou ses frères, selon ses aspects et sa dignité ;
- au lieu de la Lune radicale : accroît les travaux intellectuels et un rapport possible avec les livres, le commerce, etc. Fait voyager et augmente la renommée ;
- au lieu de Vénus radicale : augmente ou provoque la correspondance amoureuse, donne des ambitions ou curiosités littéraires, peut faire obtenir une liaison avec quelqu'un de plus jeune que le natif ou la native ;
- au lieu de Mars radical : suscite des controverses et des périls en voyage, soit pour le Natif soit pour son frère. Marque les vols, les fausses écritures ou tout simplement une activité sportive, la chasse, etc.
- au lieu de Jupiter radical : le Natif peut être récompensé pour ses travaux littéraires ou voir une expansion de son commerce. Promet distinction et oriente vers un enseignement ;
- au lieu de Saturne radical : dénote l'architecture, des ambitions politiques, etc. suivant l'état de Saturne ;
- au lieu d'Uranus radical : marque de nouvelles amitiés et des projets intellectuels, la découverte d'une technique (vol à voile par exemple) ou d'une connaissance (astrologie, par exemple). Voyages aériens possibles ;
- au lieu de Neptune radical : marque généralement des projets utopiques, sauf pour un artiste (inspiration) ;
- au lieu de Pluton radical : bouleversement des idées, approfondissement, intérêt pour des sciences occultes ou des techniques spécialisées (cryptographie, spéléologie, criminologie, sexologie, etc.).

VENUS DE REVOLUTION :

Si Vénus de Révolution retourne :
- à son lieu radical : elle renouvelle les promesses du thème natal pour le Natif, selon ses aspects et ses dignités ou débilités ;
- au lieu de la Lune radicale : procure de l'amitié, de nouvelles relations féminines et semble augmenter le confort et les conditions de vie (résidence secondaire, aménagement du home, etc., par exemple).
- au lieu de Mars radical : provoque les relations entre les sexes et la passion (partagée ou non : voir la situation de Vénus radical).
C'est quelquefois l'année du mariage ou d'une rencontre sentimentale décisive.
- au lieu du Soleil radical : augmente l'idéalisme et l'esthétisme ; est surtout important pour une femme ;
- au lieu de Jupiter radical : tend à améliorer la santé, à provoquer la rencontre de l'amour à l'étranger ou en voyage et amène quelquefois la régularisation d'une liaison. Favorise les dignités et une naissance ;
- au lieu de Saturne radical : marque un empêchement ou une affliction en amour ;
- au lieu d'Uranus radical : tend à provoquer une rencontre dans des conditions inattendues. Fait quelquefois rompre le mariage, si Uranus et cet astre sont mal aspectés dans le natal. Favorable toutefois pour le succès artistique ;
- au lieu de Neptune radical : marque la venue - souvent obsédante - d'une passion secrète ; augmente à la fois la sensualité et le magnétisme.

MARS DE REVOLUTION :

Si Mars de Révolution retourne :
- à son lieu natal : entraîne une hyper-activité, l'intervention de biens par l'industrie, le commerce, l'art militaire, etc. une santé plus active
- au lieu du Soleil radical : risque par la chaleur ou accident cardiaque. Contestations et combats. Bon toutefois pour une carrière militaire (ou militante).
- au lieu de la Lune natale : donne quelques tribulations conjugales et des difficultés sociales. Accroît toutefois l'énergie. Maladie passant rapidement.
- au lieu de Mercure radical : difficultés financières ou par des écrits, contestations d'opinion, mauvais pour le frère. - au lieu de Vénus radicale : accroît la sensualité et provoque une rencontre amoureuse ; d'après les Anciens, « le né usera voluptueusement des femmes » (pour une nativité féminine : passion, mariage ou liaison). Maux de gorge et maladie de la circulation.
- au lieu de Jupiter radical : provoque des voyages et donne des honneurs ou dignités ;
- au lieu de Saturne radical : risque de blessures, voyages à l'étranger.
- au lieu d'Uranus radical : tend vers une action sociale, selon les liaisons de ces deux planètes. Activité sportive ou politique ;
- au lieu de Neptune radical : le natif agira sur plusieurs plans, conversion ou ralliement à une idéologie ;
- au lieu de Pluton radical : tendance à une action secrète, négation ou rébellion.

JUPITER DE REVOLUTION :

Si Jupiter de Révolution retourne :
- à son lieu radical : il confirme les promesses et les dignités du thème natal ;
- au lieu du Soleil radical : apporte souvent un double bénéfice, spirituel et temporal. Accentue les données de célébrité si elles existaient dans le natal. Pour un thème féminin : souvent l'année du mariage. Fait rencontrer alors « l'homme de sa vie » ;
- au lieu de la Lune radicale : accroît fortement les possibilités de naissance (sauf si ces astres étaient dans le natal en signes stériles). Popularité et possibles achats immobiliers. Prospérité ;
- au lieu de Mercure radical : accroît les sources de richesse, notamment par le commerce, les transactions, la presse, etc. Erudition ;
- au lieu de Vénus radicale : chance et popularité (dans le domaine sentimental, tendance au mariage) ;
- au lieu de Mars radical : prodigalité, voyages ; bon pour les sports et les activités de plein air. Quelquefois : enseignement ou occultisme ;
- au lieu de Saturne radical : favorable aux biens immo, biliers, à la politique et à l'enseignement. Fait souvent construire ;
- au lieu d'Uranus radical : chance par relations ;
- au lieu de Neptune radical : rencontre d'une foi ou d'une idéologie ;
- au lieu de Pluton radical : héritage possible, magnétisme ;

SATURNE DE REVOLUTION :

Si Saturne de Révolution retourne :
- à son lieu radical : S'il se trouvait bien disposé dans le natal, il augmente le savoir et procure: pouvoir ou ascendant sur autrui, par les significations de sa propre dignité ;
- au lieu de la Lune radicale : néfaste à la mère. Procure quelquefois une maladie chronique ;
- au lieu de Mercure radical : donne de l'ingéniosité mais du pessimisme et fait vivre souvent dans le passé. Favorable à l'étude et à la méditation ;
- au lieu de Vénus radicale : maléficie les relations d'amour et dénote un empêchement ou un retard dans le domaine sentimental ;
- au lieu de Mars radical : affliction pour les frères, agite et trouble la vie. Difficultés sociales ;
- au lieu de Jupiter radical : augmentation de la fortune et stabilité à moins de débilité de Saturne dans le natal. Nuit toutefois aux enfants ;
- au lieu de Uranus radical : difficultés avec autrui, retards ou impopularité ;
- au lieu de Neptune radical : montre des ambitions d'ordre mystique ou politique ;
- au lieu de Pluton radical : suspend ou limite les transformations et l'évolution. Marque quelquefois la fin de la vie sexuelle, la ménopause, etc










.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LES REVOLUTIONS SOLAIRES : LEUR INTERET   

Revenir en haut Aller en bas
 
LES REVOLUTIONS SOLAIRES : LEUR INTERET
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LES REVOLUTIONS SOLAIRES
» DEUX REVOLUTIONS SOLAIRES:1922 et 1974 par Astrologue Tchen THEME NATAL DE MARCEL PAGNOL né le 28 février 1895 à Aubagne a 17h
» Les Métiers et leur Histoire. Les Boulangers
» redecouverte de la astrophoto des taches solaires
» interet de l'amniocentese

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE RENARD MAGIQUE :: ASTROLOGIE-
Sauter vers: