CONTES ET LEGENDES
 
AccueilRechercherS'enregistrerFAQCalendrierConnexion
A PARTIR DE MAINTENANT LE FORUM NE SERAS PLUS CONSACRE QU AUX CONTES ET LEGENDES
Pour nous suivre sur la spiritualite rejoignez nous sur FB Renard Magique Community et sur groupe de renard magique community
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» QUESTION
Ven 22 Sep 2017 - 7:33 par Admin FOX

» Crois-tu que le monde va changer ?
Lun 18 Sep 2017 - 12:21 par irina

» Malheur ou bonheur
Sam 16 Sep 2017 - 14:37 par Admin FOX

» L'histoire du Roi Initié ( solstice d ete)
Ven 15 Sep 2017 - 10:31 par spodan

» LES 3 SOUHAITS
Mer 13 Sep 2017 - 20:38 par spodan

» CONTE DE NOEL
Lun 19 Déc 2016 - 11:49 par spodan

» la légende des guirlandes de Noël
Mar 13 Déc 2016 - 22:26 par spodan

» LE NOEL DES ANIMAUX
Mar 13 Déc 2016 - 22:24 par spodan

» LE MIRACLE DE NOEL
Mar 13 Déc 2016 - 22:20 par spodan

» conte belge
Ven 9 Déc 2016 - 10:27 par ambrejaune

» BABOUCHKA Conte de Noël
Jeu 24 Nov 2016 - 11:32 par spodan

» l’homme qui aimait trop le café
Jeu 24 Nov 2016 - 11:29 par spodan

» HALLOWEEN EN BRETAGNE
Mer 23 Nov 2016 - 11:04 par ambrejaune

» HISTOIRE DE FANTOME
Dim 30 Oct 2016 - 2:35 par spodan

Sujets les plus vus
VOtre FÉe d'après VOtre Anniversaire De Naissance
la fee et le renard
LA FEE ET LE RENARD
LA GROTTE DES KORRIGANS
LE CERCLE DES FEES
FLEURS ET FÉES
LÉGENDE DE LA REINE ÉPINE
le pouvoir des fees
LA FÉE MARGALIDE
DES FEES BIZARRES
FACEBOOK
Partenaires
Forum gratuit



Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Partagez | 
 

 LES APPARENCES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin FOX
Admin
Admin
avatar

Masculin
Date d'inscription : 29/10/2008
Nombre de messages : 4438
Localisation : Calgary Alberta CANADA
Votre état d'esprit du moment : patient

MessageSujet: LES APPARENCES   Jeu 31 Mar 2011 - 8:26

Un jour , une dame devait attendre dans un aérogare , car son vol avait quelques heures de retard . Elle alla dans une boutique pour se trouver un livre , acheta un sac de biscuits , puis s’assit pour le lire .

Bien qu’absorbée dans sa lecture , elle s’aperçut que l’homme à côté d’elle , effronté s’il en fut , prit un ou deux biscuits dans le sac posé entre eux .

Elle lisait , mangeait des biscuits et surveillait le départ des avions , tandis que le « voleur de biscuits » se goinfrait à même ses provisions .

De plus en plus agacée à mesure que le temps passait , elle songea :

« Si je n’étais pas si aimable , je le giflerais » .

Chaque fois qu’elle prenait un biscuit , l’homme sans gêne se servait . Lorsqu’il n’en resta qu’un seul , elle se demanda comment il réagirait . L’air content , il eut un petit rire nerveux, puis il prit le dernier biscuit et le cassa en deux .

L’homme lui offrit une moitié et mangea sa part . Lui arrachant des mains , elle se dit : « Je n’en reviens pas , cet homme a du culot et ne pourrait pas être plus impoli ., vraiment , il ne me dit même pas merci » !

Elle ne se rappelait pas avoir été aussi exaspéré . Aussi, soupira-t-elle , soulagée , lorsque son vol fut annoncé . Rassemblant ses affaires , elle partit prendre son avion , sans même regarder l’ingrat voleur de provisions .

Une fois à bord et confortablement installée , elle chercha son livre qu’elle avait presque terminé . En fouillant dans son sac , elle resta bouche bée , ses biscuits étaient là , sous ses yeux étonnés .

« Si mes biscuits sont ici » pensa-t-elle , désespérée , « alors les autres étaient les siens, qu’il a bien voulu partager » !

Trop tard pour s’excuser , elle se rendit compte , malheureuse , que c’était elle l’impolie, l’ingrate , la voleuse !
Revenir en haut Aller en bas
http://renardmagique.1fr1.net
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: LES APPARENCES   Jeu 7 Avr 2011 - 6:46

Les apparences sont trompeuses !

Revenir en haut Aller en bas
irina
Eclairer
Eclairer
avatar

Féminin
Date d'inscription : 14/01/2010
Nombre de messages : 906
Age : 35
Localisation : TANANARIVE- MADAGASCAR et Toulouse
Votre état d'esprit du moment : JOVIALE

MessageSujet: Re: LES APPARENCES   Dim 24 Avr 2011 - 13:54

j adore cette histoire!!
bisous
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: ne jugeons pas   Mer 22 Juin 2011 - 14:51

j'aime beaucoup cette histoire - un vrai devoir de philosophie - ne pas se fier aux apparences - c'est vraiment la leçon à retenir - ne pas juger trop vite - même ne pas juger du tout - et le même acte n'est chargé de la même intention et peut tout changer - oui, vraiment j'aime beaucoup cette histoire - je crois que je vais la retenir longtemps dans ma façon de vivre

-

cet homme est-il un fainéant ou se repose t-il d'une dure journée de labeur ?
le fait est le même et poutant ?
Revenir en haut Aller en bas
Admin FOX
Admin
Admin
avatar

Masculin
Date d'inscription : 29/10/2008
Nombre de messages : 4438
Localisation : Calgary Alberta CANADA
Votre état d'esprit du moment : patient

MessageSujet: Re: LES APPARENCES   Mer 22 Juin 2011 - 15:45

Les apparences sont bien trompeuses
Il vous est sans doute arrivé d'observer dans des circonstances que vous préciserez, une personne inconnue et d'imaginer son existence d'après son apparence et son comportement.
Ce matin-là, je venais de prendre mon petit-déjeuner à l'intérieur de la péniche, où je séjournai en centre de vacances et je me rendis sur le pont. Un de mes animateurs était en train de retenir la corde qui permettait de stopper le navire, au passage d'une écluse, sur le canal Saint Martin. Je lui proposai alors de l'aider, et comme que je tendais la corde, j'aperçus un homme, à la démarche nonchalante, sur les bords du canal.
À la vue de l’individu, les passants faisaient un détour. En effet, il n'avait rien de très attirant. Malgré la canicule qui sévissait déjà depuis plusieurs semaines le pauvre hère portait au pied des chaussures d'hiver, très usées, qui laissaient apparaître des chaussettes devenues noires. Un large pantalon kaki, maintenu par une cordelette, lui tombait en dessous des genoux dévoilant des mollets filiformes et il revêtait une chemise qui devait être à l’origine à carreaux .L’homme avançait, indolent et il semblait inspecter l’eau du canal comme s’il avait perdu quelque chose .Il devait être âgé d’une quarantaine d’année car ses cheveux, hirsutes ,étaient encore d’un noir profond, et son visage émacié ne trahissait pas de rides .Cependant malgré son apparence piètre, son regard dévoilait une douceur et une souffrance mêlée. Il s’arrêta quelques secondes et sortit de sa poche un cadre, l’observa quelques secondes ,le serra contre sa poitrine et s’essuya les yeux du revers de sa chemise.
Cet homme me troubla et je me sentis d’un seul coup très mal à l’aise. Mille et une questions et réflexions se bousculèrent en moi. Peut-être avait-il eu une vie difficile, semée d'embûcheS. Peut-être avait-il eu une femme, des enfants ? Que lui restait-il désormais ? Sa vie était probablement ratée, comme beaucoup d'autres vies, d’ailleurs !A-t-il déjà été heureux ? Oui, je le pense, car pour verser une larme, il faut avoir eu du bonheur auparavant. Peut-être en a-t-il eu jadis ? Il avait sûrement un métier, car il avait eu l’opportunité de mener une vie de famille. Mais, peut-être qu'un jour tout a basculé .Un soir il n'est pas rentré… Il n'a peut-être pas eu l’énergie nécessaire d'annoncer à sa famille qu'il devrait tout vendre, partir, chercher un nouvel emploi. Le chômage devait l'avoir probablement atteint et il s'était alors échoué dans un bistrot. Sans le sou, il a dormi sur les bancs, sur le pavé, dans les parcs, dans les bouches de métro… On pouvait jurer qu'il connaissait tout Barbès, tout Denfert-Rochereau. Ses meilleures nuits, quand les avait-il passées? Et où ? Dans un commissariat peut-être ? Dans une cellule de garde-à-vue, accusé de vol de pommes ou de noix ? Qu'était devenu ses chers dîners familiaux? Que mangeait-il maintenant qu'il appartenait au peuple de la rue ?Des épis de maïs cuits à la sauvette sur un chariot? De la salade dérobée sur un marché?
Je fus tiré de mes pensées par mes camarades qui ,tout comme moi avaient aperçu ce « gueux » Les railleries allaient bon train quand soudain je compris de quoi était composé ses repas !Le quidam venait d’apercevoir un poisson mort dans le canal. Il s’allongea au bord même du quai, retroussa sa manche ,plongea sa main et retira la « friture » De nombreux badauds s’arrêtèrent, médusés. Mais, l’individu ne prêta aucune attention au mouvement de foule sur les quais, pressa le pas emportant précieusement le poisson qu’il venait de prendre .Bientôt ,je ne devinai plus que sa silhouette au loin.Ca y est il avait disparu.
Je songeai à cet homme toute la journée et il est vrai que je me sentis préoccupé et démuni devant cette misère. Le soir, pendant le repas, j’étais comme absent. Je revoyais la scène du poisson. Ainsi ce curieux personnage satisfaisait sa faim de cette manière.
Le lendemain matin, alors que l'on était amarré dans le bassin de La Villette, nous fûmes réveillés par un imposant mouvement de foule, des cris et des grésillements de flash d'appareil photo se faisaient ressentir. Nous montâmes alors sur le pont et sur le quai, nous aperçûmes des camionnettes du CNRS. Près du bateau, un journaliste parlait, tout en montrant de temps en temps l'eau. Et là, je réussis à distinguer des brèves du discours : « …chercheur…pollution…Seine et les canaux de Paris …taux de plomb supérieur à la moyenne…catastrophe écologique…poisson mort » et le journaliste vint interroger… « le pauvre hère » de la veille : ce n’était pas un marginal, mais un chercheur du CNRS !
Ainsi, il ne faut pas juger les gens sur leur apparence ou leur comportement, mais pour ce qu’ils sont. Les apparences sont bien trompeuses !
Revenir en haut Aller en bas
http://renardmagique.1fr1.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LES APPARENCES   

Revenir en haut Aller en bas
 
LES APPARENCES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
LE RENARD MAGIQUE :: CONTES ET LEGENDES :: CONTES ET LEGENDES :: CONTES ET LEGENDES-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: