Spiritualité Esotérisme Paranormal Tarots Runes Amerindiens Reves Pierres Reiki Mandalas Numerologie Reflexologie Chromotherapie Légendes
 
AccueilRechercherS'enregistrerFAQCalendrierConnexion
INVITEZ VOS AMI(E)S A NOUS REJOINDRE
JEUDI 24 AOUT A 21H00 SOIREE ANGES
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» étapes vers l’abondance
Hier à 2:41 par irina

» emseigner la spiritualite
Dim 13 Aoû 2017 - 18:35 par Admin FOX

» LA PENSEE DU JOUR
Dim 23 Juil 2017 - 15:10 par Admin FOX

» ma pensee
Sam 22 Juil 2017 - 1:45 par Admin FOX

» pensee du jour
Jeu 20 Juil 2017 - 2:35 par Chipette

» purifier l ego
Lun 17 Juil 2017 - 15:12 par Admin FOX

» LES ELIXIRS CALIFORNIENS
Sam 1 Juil 2017 - 14:31 par Admin FOX

» SIGNIFICATION DES CARTES
Sam 1 Juil 2017 - 14:28 par Admin FOX

» pensee du jour
Ven 30 Juin 2017 - 18:42 par Admin FOX

» Le hora dans l'astrologie hindoue
Mar 27 Juin 2017 - 0:10 par irina

» LA TRAME
Lun 19 Juin 2017 - 22:42 par Chipette

» Nabandonne jamais
Mar 6 Juin 2017 - 13:27 par irina

» L ORIGINE DE NOS MALADIES
Jeu 25 Mai 2017 - 6:38 par Admin FOX

» Coupe de l'Oracle de la Triade
Dim 21 Mai 2017 - 21:56 par Chipette

Sujets les plus vus
LA PENSEE DU JOUR
PRIERE POUR EXAUCER 1 VOEU
L'amitié même virtuel.......
NE PAS SE COMPLIQUER LA VIE
LA REFLEXOLOGIE FACIALE
Proverbes sur l'oublie
UNE PENSEE A SUIVRE
REGLEMENT DE RENARD MAGIQUE
PENSEZ Y
l amitie
FACEBOOK
Partenaires
Forum gratuit



Partagez | 
 

 La blessure évolutive CHIRON

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: La blessure évolutive CHIRON   Sam 5 Mar 2011 - 16:13

La blessure évolutive (Kiron).


La peur est en nous, la séduction est en nous, l'opportunisme est en nous. Découvrir à quel point les forces souterraines agissent à la surface, voilà l'enjeu de l'alchimie spirituelle, qui combine l'approche thérapeutique et l'aspiration évolutive. Le vieil animal craintif est encore là dans nos ongles, tandis que l'ange, en quelque sorte, fait son nid dans la glande pinéale. Ce qui est pur au-dessus l'est moins en dessous avec toutes les mémoires qui s'accrochent à la matière. Le lourd tombe, évidemment, et nos résistances se tiennent en bas, non pas dans la partie consciente de notre esprit, mais dans le secteur matériel du corps soumis à la gravitation, et à la loi du territoire. L'astrologie, cette abîme de connaissance que la mécanique quantique ne fait que révéler, modélise nos comportements, et répertorie nos tendances, avec les mêmes options indéterminées que celles qui parcourent la physique d'Heisenberg. Au même moment, avec le même thème de naissance, peuvent naître un saint et un escroc, et je tenais à le souligner immédiatement pour qu'on comprenne que ce traité d'alchimie demeure quantique, lui aussi. Ce qu'il révèle est probablement vrai, mais vous ne pourrez le vérifier qu'en vous engageant dans l'expérience. Une fois la carte dressée et les repères obtenus, les jungles sont peut-être placées par rapport aux points cardinaux, mais c'est à nous de les traverser. On aura tout au plus emporté une boussole, ce qui n'écarte ni les animaux sauvages ni les moustiques. Tout reste à explorer, le passé, le présent, le moi, l'époque, le non-moi.

Les sanctuaires abandonnés sont à revisiter, cette foi naïve de l'enfance encore vierge, bientôt froissée par un manque d'amour, terrassée par un chagrin, un deuil, une déception imprescriptible.

Le temps griffe tel un fauve
le moi meuble qui aime
la blessure apparaît
pour apprendre à guérir.

Le moment peut nourrir comme une eau claire. La durée excite les juridictions du moi dont les attentes sont différentes. Ces descriptions sommaires, caricaturales, des pouvoirs psychologiques sont suffisantes pour commencer à faire des repérages spontanés, voir le lien entre l'objet et ce qu'il représente. Laissez vraiment faire l'esprit, et vous verrez qu'on n'est pas dans le même état quand on achète un bouquet pour un rendez-vous d'amour ou une couronne pour un enterrement. Or, l'on est bien chez le même fleuriste. Approchez-vous davantage, à travers l'événement lui-même cadré dans un contexte objectif, de ce qu'il représente réellement. Aucune situation n'est seulement immédiate, elle représente quelque chose pour notre mémoire d'un côté et pour nos souhaits et nos attentes de l'autre — comme si l'événement présent s'étendait par les pouvoirs inconnus de l'esprit simultanément vers le passé et l'avenir.

Les faits amènent donc à la surface autant de contenus conscients, des états d'esprits assumés et reconnus, actuels donc, que des contenus inconscients latents et intérieurs — dont la manifestation, comme la colère, la peur, le ressentiment, l'angoisse ou le désir brûlant, s'élance depuis les structures psychologiques. Le présent est sans cesse stimulé par les ressacs subtils du passé et les attentes irisées du futur.



7 Le Soi, l'œil impersonnel


Les humeurs intérieures montent vers ce qui se passe, et l'événement appelle des contenus intérieurs oubliés. Le Soi délivre de ce mécanisme. Ce principe constitue le socle de l'alchimie spirituelle: voir quel passé sous-tend le présent, quels archaïsmes président parfois aux décisions dans de nombreux cas de figure où la solution consciente fait défaut par la force des choses. La succession des moments recouvre une identité intemporelle, que l'on peut néanmoins retrouver par une démarche adéquate. Cette identité s'exprime par un moi impersonnel qui se manifeste quand l'ego de la nature s'effondre. C'est le fameux satori, ou éveil transcendant, dont beaucoup parlent sans l'avoir expérimenté, car ils le pourchassent et l'évoquent dans le but d'y parvenir, et qu'ils connaissent la formule qui y mène — traverser l'arrière-plan psychologique pour enfoncer le Présent jusqu'au centre du Moi.

L'accent est mis sur le moment en particulier dans le zen, la méditation fait remonter certains contenus qui empêchent l'attention spontanée, puis les dissout. En thérapie, ces contenus sortent d'une autre manière et les commenter permet de s'en libérer. L'alchimie combat cette tendance humaine à faire disparaître les problèmes par un changement de décor. La somme des ajournements finit par amener cette crise que le mental ne peut plus contourner, puisque le corps physique, lui, ne veut plus mentir.



8 Le bricolage évolutif


Les patients pressés de trouver des solutions à des problèmes graves ou récurrents se comportent dans le prolongement même du stress qu'ils croient combattre. Ils sont en général sous l'emprise des signifiants émotionnels, lune, Mars, Vénus, qui encadrent la terre, et régissent les domaines purement subjectifs. En s'éloignant, on trouve plus de lumière et de fluidité vers le centre (Mercure et soleil) et plus de lourdeur, de matière, de cristallisation vers l'extérieur du système (Jupiter et Saturne). Puis les derniers corps connus en orbite, comme Uranus, Neptune et Pluton, amènent des semences spirituelles et matérielles qui peuvent changer l'Histoire. Chaque être humain évolutif élargit son champ de conscience des deux côtés à la fois et représente ainsi l'univers d'une manière plus profonde. L'Alchimie spirituelle dilate le moi dans la direction de la galaxie vers un Saturne souverain pour évaluer le prix des changements nécessaires, et contrebalance ce mouvement centrifuge en croisant Mercure, l'étincelant, sur le chemin du soleil intérieur. Par amour de lui-même, l'astre d'or décidera de faire tourner autour de lui, en pleine harmonie, toutes les instances psychiques.

Cet élargissement fait exploser la conscience du territoire qui détermine toutes nos réactions rétrogrades.

En d'autres termes, le dharma doit l'emporter sur le karma, l'accepter, le reconnaître, le libérer. C'est inutile d'opposer le dharma au karma, mais il faut souvent la présence d'un maître pour faire comprendre qu'ils collaborent, dans le fond, et que les erreurs servent de marchepied aux progrès évolutifs, que l'ignorance est le socle même de l'aspiration divine. Les débutants ne se doutent pas que des parties de l'être veulent une transformation réelle, mais que d'autres, d'abord muettes et qui semblent d'accord, viendront s'interposer pour maintenir le passé et empêcher l'avenir solaire.

Cette observation précieuse établit que certains matériaux psychiques, homogènes en principe, ont le pouvoir de devenir hétérogènes, de se séparer, de se retourner contre l'ensemble et l'attaquer, puis de diviser le moi pour permettre un mouvement transformateur — auquel ils s'opposent dans leur forme. L'obstacle devient l'allié, célèbre formule supramentale, puisque les mutants s'appuient sur toutes les résistances qui se présentent pour diviniser la matière. Nous savons tous que nous allons vers un homme terrien, aux valeurs universelles, même si les particularismes subsistent pour livrer chacun son diamant de lumière.

Transformer c'est avancer vers l'inconnu — pour être précis et concret le lendemain.

Le délai indéterminé pour «guérir» dans la thérapie ou trouver l'éveil dans l'ascèse est accepté sans coup férir, tandis qu'une intention suprême guide au travers des événements. L'on accueille une période riche où les significations et les valeurs se transforment par des prises de conscience, en tâtonnant, en cherchant des solutions diverses, expérimentales — et non pas en s'acharnant à débusquer des recettes rigides et fiables. Nul ne peut évaluer le délai pour venir à bout d'un trouble intérieur, qui s'est installé. Cela peut prendre trois jours, trois mois, trois ans. Ni le thérapeute, ni le sujet ne peut s'avancer sur cette question. C'est la même chose dans la quête de l'éveil, dont l'échéance ne peut pas être fixée, et, dans le fond, les deux protocoles décapitent le passé pour lui éviter de revenir troubler le présent, bien que l'un mette l'accent sur la qualité pure, et l'autre sur une clarification seulement du moi. Guérir d'une maladie sans symptômes physiques est un pari avec le thérapeute. Guérir de l'ignorance, souhaiter l'éveil, voici l'hypothèse d'une connivence absolue avec un maître, l'univers, ou le Divin. Quelle que soit l'aide extérieure, nous sommes les seuls à pouvoir transformer. Nous quittons définitivement la conscience du territoire, celle qui se satisfait de cet être humain incurable, maladroit, cruel, mesquin, plein de bonnes intentions, mais possédé par les compulsions, et ravi de guerroyer pour des vétilles, de maudire pour un rien, de se plaindre de la pluie. C'est notre esprit qui est malade, et nous ne pouvons même pas incriminer le cerveau. C'est l'organe de la perception qui coordonne les sens et le sentiment du moi, un immense pouvoir de conscience qui assimile le non-moi dans le moi, comme l'appareil digestif transforme la nourriture en énergie pour le corps. Ce mystère-là déborde de notre volonté, il nous dépasse, et appartient en partie à la nature. L'énigme a toujours été réduite à sa plus simple expression dans toutes les cultures. Les seuls qui connaissent réellement l'esprit sont les hommes et les femmes qui se sont donnés intégralement au mystère de la conscience, prêts à renoncer à tout, pour observer, comprendre, remonter à la source de leur existence. L'évolution exige qu'une proportion plus importante d'êtres humains constitue cette catégorie. Ce mystère-là peut en faire à sa guise, surtout si nous voulons l'enfermer, en devenir l'exclusif propriétaire, l'instrumentaliser comme une simple machine. L'animal humain voit son esprit péricliter s'il ne sait plus lui donner à manger le moment, la durée, d'une manière satisfaisant aux lois de l'univers. Si cette image vous interpelle, vous surestimez peut-être les pouvoirs de votre liberté, et remplacez-là par celle-ci.

Si une planète du système solaire décidait de faire cavalier seul, elle entraînerait dans sa chute l'ensemble. Des lois surpuissantes l'empêchent de sortir de son orbite. C'est la même chose pour l'esprit. On peut le tirer ici ou là, et appliquer notre marge de manœuvre à qui mieux-mieux, mais si nous sortons du cadre universel, dont les lois nous échappent, le moi est rappelé à l'ordre. D'un point de vue métaphysique, les pièges, les errances, les erreurs, les détours, et même les fautes, finissent par nous ramener à l'ordre parce que l'esprit souffre et lâche prise, et transforme le soi-disant libre-arbitre égaré. L'esprit involontaire du haut, le moi subliminal, nous jette dans les bras de l'ange, mais l'esprit involontaire du bas, le mental physique, obéit à la mort, et somatise à qui mieux-mieux.

C'est une sorte de loi. Puisque les transformations réelles ne sont pas fondées sur le passé, on ne peut pas s'attendre à les considérer comme un prolongement de ce qui fut, une excroissance du passé — on accueille donc le virage brusque et le saut, l'impasse et la chicane, la mue. Le tâtonnement épaulera la recherche de l'ordre, l'aléatoire et l'imprescriptible danseront ensemble sur le bûcher du passé. Nous voilà les témoins de la démarche exploratoire, les instruments de la Conscience. L'étendue remplace le quadrillage, le souffle la pensée. La patience se dessine.



Revenir en haut Aller en bas
 
La blessure évolutive CHIRON
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CHIRON en maisons ( livre )
» Help, petite souris avec blessure à l'oeil...
» pour la blessure de ma petite de 4 ans
» Une blessure française
» Dysharmonie évolutive 22

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE RENARD MAGIQUE :: ASTROLOGIE-
Sauter vers: