Voyance gratuite Spiritualité Esotérisme Paranormal Tarots Runes Amerindiens Reves Pierres Reiki Mandalas Numerologie Reflexologie Chromotherapie Légendes
 
AccueilRechercherS'enregistrerFAQCalendrierConnexion
RAPPEL UNE PRESENTATION EST OBLIGATOIRE DANS LES 15 JOURS DE L INSCRIPTION
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» pensee du jour
Hier à 21:58 par Chipette

» Le hora dans l'astrologie hindoue
Hier à 14:42 par Admin FOX

» ma pensee
Mer 21 Juin 2017 - 23:47 par Chipette

» LA TRAME
Lun 19 Juin 2017 - 22:42 par Chipette

» Nabandonne jamais
Mar 6 Juin 2017 - 13:27 par irina

» L ORIGINE DE NOS MALADIES
Jeu 25 Mai 2017 - 6:38 par Admin FOX

» Coupe de l'Oracle de la Triade
Dim 21 Mai 2017 - 21:56 par Chipette

» PENSEE DU 21 MAI
Dim 21 Mai 2017 - 3:43 par ninette72

» priere a st michel
Ven 19 Mai 2017 - 9:06 par ninette72

» ma pensee du jour
Mer 17 Mai 2017 - 16:06 par lilly80

» auriculothérapie
Mer 17 Mai 2017 - 4:44 par Admin FOX

» nouvelle pensee
Mar 16 Mai 2017 - 22:00 par spodan

» ma pensee
Dim 14 Mai 2017 - 14:24 par lilly80

» rappel soins
Dim 14 Mai 2017 - 13:25 par lilly80

Sujets les plus vus
LA PENSEE DU JOUR
PRIERE POUR EXAUCER 1 VOEU
L'amitié même virtuel.......
NE PAS SE COMPLIQUER LA VIE
LA REFLEXOLOGIE FACIALE
Proverbes sur l'oublie
UNE PENSEE A SUIVRE
REGLEMENT DE RENARD MAGIQUE
PENSEZ Y
l amitie
FACEBOOK
Partenaires
Forum gratuit



Partagez | 
 

 Les meilleurs sports pour votre signe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Les meilleurs sports pour votre signe   Sam 29 Jan 2011 - 6:43

Les meilleurs sports pour votre signe


Vous en êtes déjà convaincu : pour vous garder en bonne santé il est nécessaire de faire du sport. Il n'est pas question pour vous de viser une quelconque médaille olympique. Vous voulez pratiquer le sport surtout comme un moyen de détente et de maintien de la bonne forme. Mais quel sport pratiquer ?


Ce dossier se propose de vous indiquer les meilleurs sports pour vous en fonction de votre signe astral. Ses indications sont basées, d'une part, sur la nature spécifique de chaque sport ; et, d'autre part, sur les attributs caractérologiques de votre signe.


Votre signe : Bélier
Les sports recommandés : jogging, judo


Le Jogging

Le Jogging (la course à pied) est un véritable plaisir. Il entretient le corps et l'esprit. Difficile d'imaginer ce que vous apporte la pratique de ce sport après une journée de travail stressante. Après le bureau, sautez dans vos baskets et dans votre survêtement pour aller courir dans les bois, respirer cet air pur, sentir cet état de bien-être vous envahir et vous libérer du stress. Le jogging vous apportera un meilleur fonctionnement de l'organisme, une bonne hygiène de vie et un aspect positif dans la vie de tous les jours.


L'échauffement est une phase importante de votre entraînement. Dans cet échauffement on peut y insérer des exercices de montée des genoux, montée de talons-fesses, foulées bondissantes, montées d'escaliers...


Contrairement aux hommes qui abordent parfois le jogging pour des raisons de performance, les femmes pratiquent la course à pied comme un moyen de détente privilégié ou de remise en forme. Les hommes rechignent bien souvent à passer le début de soirée tout seul et subissent l'absence de leur femme comme un abandon du domicile conjugale. La solution : proposer à son compagnon de venir avec soi et de devenir son partenaire. D'ailleurs, la pratique du sport en couple est recommandée pour une meilleure harmonie dans le couple.



Le Judo

En observant les branches chargées de neige et voyant les plus grosses casser sous le poids de l’agresseur naturel et les plus souples s’en débarrasser en pliant, un moine japonais fit le constat suivant : le souple peut vaincre le fort.


S’inspirant de cette observation et des techniques de combat des samouraïs, Jigoro Kano posa en 1882 les principes fondateurs d’une nouvelle discipline : le Judo, littéralement "voie de la souplesse".


En proposant un développement physique, moral et spirituel, le Judo permet aux judokas de s’épanouir en harmonie avec eux-mêmes et surtout avec les autres.


En France, le judo apparaît dans les années trente, mais il se développe surtout après la deuxième guerre mondiale sous l’impulsion de Maître Kawaishi et de Paul Bonét-Maury, président-fondateur de la Fédération Française de Judo en décembre 1946.


A partir des années 60, le courant sportif devient dominant. Le judo est inscrit au programme des Jeux Olympiques de Tokyo en 1964. Brillants lors des compétitions européennes, les judokas français obtiennent leurs premiers succès en 1972 aux Jeux de Munich, puis au Championnat du monde de Vienne en 1975 où Jean-Luc Rougé devient le premier champion du Monde français.


Depuis, les résultats français n’ont fait que progresser tant chez les garçons que chez les filles. En 2000, aux Jeux Olympiques de Sydney, David Douillet devient le judoka le plus titré de tous les temps. (4 fois Champion du Monde et 2 fois Champion Olympique).


Franchi en 2003, le cap des 580.000 licenciés place désormais la FFJDA comme la troisième fédération "olympique" en France. Cette réussite est l’histoire d’une passion partagée depuis toujours par tous les acteurs du Judo français, dirigeants, professeurs et pratiquants dans le respect des valeurs morales conformes à l’éthique du Judo.


Pour vous informer sur le Judo consultez le site de la Fédération Française de Judo.

Votre signe : Taureau Les sports recommandés : tennis de table, aquagym
Le Tennis de table

Les origines du Tennis de table sont assez ténébreuses. Contrairement à ce que l'on serait porté à croire, ce ne sont pas les Asiatiques qui ont inventé ce jeu. En fait, le tennis de table trouve ses origines en Angleterre dans le dernier quart du XIXe siècle. À l'époque, on utilisait une balle de caoutchouc, une planche servait de filet, et les raquettes ressemblaient aux raquettes de tennis ordinaires avec des cordes en coton et un manche assez long.


En 1890, un ingénieur anglais du nom de James Gibbs découvre, chez nos bons amis les Américains, des balles en plastique destinées à un jouet d'enfant. Il a alors l'idée d'utiliser ces balles, beaucoup plus légères que les balles en caoutchouc, pour jouer au ping-pong. Sa trouvaille lui permet d'améliorer grandement ce sport et lui donne un second souffle auprès de l'aristocratie anglaise. Pourtant, les balles utilisées à cette époque étaient très différentes de celles que nous utilisons aujourd'hui : un livre datant de 1905 mentionne que la balle de celluloïd avait un diamètre de 2,0 cm, soit la moitié moins que les balles actuelles.


L'invention du revêtement de caoutchouc par l'Anglais Goode en 1902, permit la confection de palettes assez proches de celles que nous utilisons de nos jours. Très vite, le jeu se répand partout sur le continent européen, importé par les touristes et les étudiants. Le son de la balle frappant contre la table et la raquette donna lieu à la création du terme "ping-pong".


Toutefois, lorsque le ping-pong prit de l'ampleur et suscita des compétitions sérieuses, on préféra donner le nom de "tennis de table" à ce sport, pour des raisons légales, le nom "ping-pong" étant déjà utilisé. Dès 1903, le jeu se codifie et devient un sport à part entière.


C'est au championnats mondiaux de Stockholm en janvier 1928 qu'on décide de compter 21 points pour une manche. Le jeu évolue encore et les joueurs de défense prennent le pas sur les joueurs axés sur l'attaque, ce qui a pour effet d'éterniser les parties. En 1951 apparaît le revêtement de caoutchouc mousse qui révolutionne littéralement la pratique de ce sport. L'après-guerre est marqué par l'entrée des pays asiatiques sur la scène mondiale. Depuis ce temps, les Asiatiques ont dominé la plupart des compétitions internationales et sont encore une puissance de nos jours. Leur agilité, leurs réflexes, leur parfaite maîtrise technique et leur excellente condition physique font en sorte qu'ils ont une longueur d'avance sur les autres joueurs.


Perçu par plusieurs comme un "jeu pour enfant", le tennis de table est en fait un sport à part entière qui requiert une bonne forme physique et une maîtrise technique sans pareille. La balle file à des vitesses variant de 40 à 170 Km/h, ne laissant au joueur qu'un temps de réaction qui va de 0,07 à 0,25 secondes. Outre une énorme capacité de réaction et de concentration, le tennis de table implique une grande faculté d'anticipation.


Pour vous informer sur le Tennis de table consultez le site de la Fédération Française de Tennis de table.



L'Aquagym

Si vous aimez barboter dans l'eau, liez l'utile à l'agréable en y faisant de l'exercice : ça s'appelle de l'aquagym et c'est une excellente façon de sauver votre silhouette.


Et même si vous n'habitez pas près de la mer, sachez que l'aquagym est accessible à tous puisqu'elle se pratique en piscine. Dans l'eau, il y a moins de gravité terrestre, du coup, notre corps est comme en apesanteur, les mouvements de gym sont facilités mais la résistance à l'eau les rend plus efficaces. Alors, jetez vous à l'eau !


Mais attention, finie l'aquagym mémère en bonnet de bain dans le grand bassin; aujourd'hui, on l'a même rebaptisée "aquafitness" : ce sont des exercices de musculation et de relaxation ludiques, dans un bassin où on a pied sur une musique sympa et dans une eau plutôt chaude.


En plus, vous pouvez choisir parmi plusieurs cours d'aquagym en fonction de vos besoins : pour le renforcement musculaire, pour améliorer vos capacités cardio-respiratoires, ou pour la relaxation.


Et puis l'aquagym permet d'éviter courbatures, élongations et autres claquages parce que ce sont des mouvements doux qui ne traumatisent ni les muscles ni les articulations mais qui activent la circulation sanguine, améliorent votre souplesse et l'oxygénation des tissus grâce à l'effet massant de l'eau.

Votre signe : Gémeaux Les sports recommandés : natation, judo

La Natation

Il existe peu de contre-indications absolues à la pratique de la natation en dehors de celles pouvant induire une noyade par la survenue d’une perte de connaissance (malaise cardiaque, diabète mal équilibré, épilepsie mal contrôlée...). Il existe également des contre-indications relatives, c'est-à-dire limitées au temps de la guérison, telles les infections broncho-pulmonaires, les infections de la sphère ORL ( sinusite, rhino-pharyngites, otites...), les plaies cutanées, certaines maladies de peau (eczéma en phase suintante...), les allergies au brome ou au chlore.


La natation est un sport à dominante aérobie ce qui a pour conséquence de solliciter de façon relativement "douce" les appareils cardio-vasculaire et pulmonaire. Pour les asthmatiques, c’est une pratique à conseiller (saturation en vapeur d’eau au raz de l’eau et augmentation de la capacité pulmonaire par la sollicitations des muscles respiratoires responsables du développement de la cage thoracique).


En raison du principe d’Archimède, la natation se pratique en état de quasi-apesanteur, le squelette et les articulations sont donc déchargés du poids du corps. Elle peut donc être pratiquée par les personnes souffrant de problèmes de dos ou de problèmes articulaires. La natation est d'ailleurs souvent utilisée pour la rééducation de sports terrestres, en cas de blessure des membres supérieurs ou inférieurs. Elle est également utilisée en tant qu'activité décontractante après avoir fait de l'athlétisme ou un sport collectif par exemple.


Il n'y a pas de limites d'âge pour pratiquer la natation, il existe même des "bébés nageurs". En fait, l'âge idéal pour apprendre à nager se situe vers 6 ou 7 ans. Avant, on apprend essentiellement à flotter. Dès qu'ils savent nager, les enfants peuvent commencer la compétition. Il n'existe pas non plus de limite d'âge supérieure. Au contraire, chez les gens âgés, la natation est le sport conseillé, puisqu'il préserve les articulations et peut être adapté au rythme de chacun.


Le port du bonnet de bain est très important tant par mesure d’hygiène que pour la protection des cheveux. Les lunettes sont fortement conseillées, notamment dans les piscines grand public, où l'eau est très chlorée. Elles permettent d'éviter les irritations des yeux et donc les microlésions de la cornée induites par le chlore. Les personnes qui ont des problèmes d'oreille peuvent porter des bouchons adaptés.



Le Judo

En observant les branches chargées de neige et voyant les plus grosses casser sous le poids de l’agresseur naturel et les plus souples s’en débarrasser en pliant, un moine japonais fit le constat suivant : le souple peut vaincre le fort.


S’inspirant de cette observation et des techniques de combat des samouraïs, Jigoro Kano posa en 1882 les principes fondateurs d’une nouvelle discipline : le Judo, littéralement "voie de la souplesse".


En proposant un développement physique, moral et spirituel, le Judo permet aux judokas de s’épanouir en harmonie avec eux-mêmes et surtout avec les autres.


En France, le judo apparaît dans les années trente, mais il se développe surtout après la deuxième guerre mondiale sous l’impulsion de Maître Kawaishi et de Paul Bonét-Maury, président-fondateur de la Fédération Française de Judo en décembre 1946.


A partir des années 60, le courant sportif devient dominant. Le judo est inscrit au programme des Jeux Olympiques de Tokyo en 1964. Brillants lors des compétitions européennes, les judokas français obtiennent leurs premiers succès en 1972 aux Jeux de Munich, puis au Championnat du monde de Vienne en 1975 où Jean-Luc Rougé devient le premier champion du Monde français.


Depuis, les résultats français n’ont fait que progresser tant chez les garçons que chez les filles. En 2000, aux Jeux Olympiques de Sydney, David Douillet devient le judoka le plus titré de tous les temps. (4 fois Champion du Monde et 2 fois Champion Olympique).


Franchi en 2003, le cap des 580.000 licenciés place désormais la FFJDA comme la troisième fédération "olympique" en France. Cette réussite est l’histoire d’une passion partagée depuis toujours par tous les acteurs du Judo français, dirigeants, professeurs et pratiquants dans le respect des valeurs morales conformes à l’éthique du Judo.


Pour vous informer sur le Judo consultez le site de la Fédération Française de Judo.

Votre signe : Cancer
Les sports recommandés : tennis de table, natation

Le Tennis de table

Les origines du Tennis de table sont assez ténébreuses. Contrairement à ce que l'on serait porté à croire, ce ne sont pas les Asiatiques qui ont inventé ce jeu. En fait, le tennis de table trouve ses origines en Angleterre dans le dernier quart du XIXe siècle. À l'époque, on utilisait une balle de caoutchouc, une planche servait de filet, et les raquettes ressemblaient aux raquettes de tennis ordinaires avec des cordes en coton et un manche assez long.


En 1890, un ingénieur anglais du nom de James Gibbs découvre, chez nos bons amis les Américains, des balles en plastique destinées à un jouet d'enfant. Il a alors l'idée d'utiliser ces balles, beaucoup plus légères que les balles en caoutchouc, pour jouer au ping-pong. Sa trouvaille lui permet d'améliorer grandement ce sport et lui donne un second souffle auprès de l'aristocratie anglaise. Pourtant, les balles utilisées à cette époque étaient très différentes de celles que nous utilisons aujourd'hui : un livre datant de 1905 mentionne que la balle de celluloïd avait un diamètre de 2,0 cm, soit la moitié moins que les balles actuelles.


L'invention du revêtement de caoutchouc par l'Anglais Goode en 1902, permit la confection de palettes assez proches de celles que nous utilisons de nos jours. Très vite, le jeu se répand partout sur le continent européen, importé par les touristes et les étudiants. Le son de la balle frappant contre la table et la raquette donna lieu à la création du terme "ping-pong".


Toutefois, lorsque le ping-pong prit de l'ampleur et suscita des compétitions sérieuses, on préféra donner le nom de "tennis de table" à ce sport, pour des raisons légales, le nom "ping-pong" étant déjà utilisé. Dès 1903, le jeu se codifie et devient un sport à part entière.


C'est au championnats mondiaux de Stockholm en janvier 1928 qu'on décide de compter 21 points pour une manche. Le jeu évolue encore et les joueurs de défense prennent le pas sur les joueurs axés sur l'attaque, ce qui a pour effet d'éterniser les parties. En 1951 apparaît le revêtement de caoutchouc mousse qui révolutionne littéralement la pratique de ce sport. L'après-guerre est marqué par l'entrée des pays asiatiques sur la scène mondiale. Depuis ce temps, les Asiatiques ont dominé la plupart des compétitions internationales et sont encore une puissance de nos jours. Leur agilité, leurs réflexes, leur parfaite maîtrise technique et leur excellente condition physique font en sorte qu'ils ont une longueur d'avance sur les autres joueurs.


Perçu par plusieurs comme un "jeu pour enfant", le tennis de table est en fait un sport à part entière qui requiert une bonne forme physique et une maîtrise technique sans pareille. La balle file à des vitesses variant de 40 à 170 Km/h, ne laissant au joueur qu'un temps de réaction qui va de 0,07 à 0,25 secondes. Outre une énorme capacité de réaction et de concentration, le tennis de table implique une grande faculté d'anticipation.


Pour vous informer sur le Tennis de table consultez le site de la Fédération Française de Tennis de table.



La Natation

Il existe peu de contre-indications absolues à la pratique de la natation en dehors de celles pouvant induire une noyade par la survenue d’une perte de connaissance (malaise cardiaque, diabète mal équilibré, épilepsie mal contrôlée...). Il existe également des contre-indications relatives, c'est-à-dire limitées au temps de la guérison, telles les infections broncho-pulmonaires, les infections de la sphère ORL ( sinusite, rhino-pharyngites, otites...), les plaies cutanées, certaines maladies de peau (eczéma en phase suintante...), les allergies au brome ou au chlore.


La natation est un sport à dominante aérobie ce qui a pour conséquence de solliciter de façon relativement "douce" les appareils cardio-vasculaire et pulmonaire. Pour les asthmatiques, c’est une pratique à conseiller (saturation en vapeur d’eau au raz de l’eau et augmentation de la capacité pulmonaire par la sollicitations des muscles respiratoires responsables du développement de la cage thoracique).


En raison du principe d’Archimède, la natation se pratique en état de quasi-apesanteur, le squelette et les articulations sont donc déchargés du poids du corps. Elle peut donc être pratiquée par les personnes souffrant de problèmes de dos ou de problèmes articulaires. La natation est d'ailleurs souvent utilisée pour la rééducation de sports terrestres, en cas de blessure des membres supérieurs ou inférieurs. Elle est également utilisée en tant qu'activité décontractante après avoir fait de l'athlétisme ou un sport collectif par exemple.


Il n'y a pas de limites d'âge pour pratiquer la natation, il existe même des "bébés nageurs". En fait, l'âge idéal pour apprendre à nager se situe vers 6 ou 7 ans. Avant, on apprend essentiellement à flotter. Dès qu'ils savent nager, les enfants peuvent commencer la compétition. Il n'existe pas non plus de limite d'âge supérieure. Au contraire, chez les gens âgés, la natation est le sport conseillé, puisqu'il préserve les articulations et peut être adapté au rythme de chacun.


Le port du bonnet de bain est très important tant par mesure d’hygiène que pour la protection des cheveux. Les lunettes sont fortement conseillées, notamment dans les piscines grand public, où l'eau est très chlorée. Elles permettent d'éviter les irritations des yeux et donc les microlésions de la cornée induites par le chlore. Les personnes qui ont des problèmes d'oreille peuvent porter des bouchons adaptés.

Votre signe : Lion Les sports recommandés : aquagym, tennis

L'Aquagym

Si vous aimez barboter dans l'eau, liez l'utile à l'agréable en y faisant de l'exercice : ça s'appelle de l'aquagym et c'est une excellente façon de sauver votre silhouette.


Et même si vous n'habitez pas près de la mer, sachez que l'aquagym est accessible à tous puisqu'elle se pratique en piscine. Dans l'eau, il y a moins de gravité terrestre, du coup, notre corps est comme en apesanteur, les mouvements de gym sont facilités mais la résistance à l'eau les rend plus efficaces. Alors, jetez vous à l'eau !


Mais attention, finie l'aquagym mémère en bonnet de bain dans le grand bassin; aujourd'hui, on l'a même rebaptisée "aquafitness" : ce sont des exercices de musculation et de relaxation ludiques, dans un bassin où on a pied sur une musique sympa et dans une eau plutôt chaude.


En plus, vous pouvez choisir parmi plusieurs cours d'aquagym en fonction de vos besoins : pour le renforcement musculaire, pour améliorer vos capacités cardio-respiratoires, ou pour la relaxation.


Et puis l'aquagym permet d'éviter courbatures, élongations et autres claquages parce que ce sont des mouvements doux qui ne traumatisent ni les muscles ni les articulations mais qui activent la circulation sanguine, améliorent votre souplesse et l'oxygénation des tissus grâce à l'effet massant de l'eau.



Le Tennis

Le tennis a pour ancêtre le Jeu de Paume. Le Jeu de Paume a été inventé en France au XIII°siècle. Le premier Jeu de Paume aurait été conçu par des moines qui voulaient faire un peu d’exercice. En utilisant le sol, les murs et les poutres du cloître, les moines jouaient avec une balle et la paume de la main. D’où le nom "Jeu de Paume". Au fil des siècles, le Jeu de Paume connut diverses formes. Pendant longtemps, on jouait soit avec les mains, soit avec des gants. Mais vers la fin du XV°siècle, les gants furent renforcés avec des sortes de cordage. Puis les battoirs en bois firent leur apparition mais ils restaient rudimentaires. Ce n’est qu’au XVI° siècle que l’on créa la première raquette dotée d’un long manche et d’un cordage en boyaux de mouton.


Jeu complet mobilisant toute la personne, le tennis répond au besoin d’activité physique de l’homme moderne et à son instinct de lutte, qui est son plus puissant stimulant. C’est un sport qui met en jeu des qualités de vitalité, de ténacité et de maîtrise de soi et qui requiert une capacité d’attention aiguë maintenant le joueur constamment en haleine et lui procurant une excitation sans rivale. Vitesse et précision, souplesse et mesure du geste en font un des sports les plus séduisants. Jeu engendrant l’harmonie du corps et de l’esprit, le tennis amuse, captive, rassemble les individus et leur assure plaisir et garantie d’accroître leur capital santé.


Un danger qui guette le joueur de tennis est le tennis elbow. Les joueurs atteints de ce mal sont légion. Il s'agit d'une tendinite au coude, mais en fait ce sont les tendons d'insertion du système extenseur des doigts et de la main qui sont malades : c'est donc une atteinte liée surtout à une mauvaise utilisation de tout l'avant-bras et de la main. C'est le cas par exemple de l'autodidacte qui a une prise de revers pas du tout conforme, qui utilise une raquette avec un cordage hypertendu et sans système antivibratoire, etc. Traitement : repos non pas du coude mais du bras, arrêt momentané du tennis, mais aussi au maximum de tous les gestes de serrage et des gestes répétitifs de la main. Il faut donc pendant quelques semaines être très prudent et faire attention à chaque instant.

Votre signe : Vierge
Les sports recommandés : tennis, basket-ball

Le Tennis

Le tennis a pour ancêtre le Jeu de Paume. Le Jeu de Paume a été inventé en France au XIII°siècle. Le premier Jeu de Paume aurait été conçu par des moines qui voulaient faire un peu d’exercice. En utilisant le sol, les murs et les poutres du cloître, les moines jouaient avec une balle et la paume de la main. D’où le nom "Jeu de Paume". Au fil des siècles, le Jeu de Paume connut diverses formes. Pendant longtemps, on jouait soit avec les mains, soit avec des gants. Mais vers la fin du XV°siècle, les gants furent renforcés avec des sortes de cordage. Puis les battoirs en bois firent leur apparition mais ils restaient rudimentaires. Ce n’est qu’au XVI° siècle que l’on créa la première raquette dotée d’un long manche et d’un cordage en boyaux de mouton.


Jeu complet mobilisant toute la personne, le tennis répond au besoin d’activité physique de l’homme moderne et à son instinct de lutte, qui est son plus puissant stimulant. C’est un sport qui met en jeu des qualités de vitalité, de ténacité et de maîtrise de soi et qui requiert une capacité d’attention aiguë maintenant le joueur constamment en haleine et lui procurant une excitation sans rivale. Vitesse et précision, souplesse et mesure du geste en font un des sports les plus séduisants. Jeu engendrant l’harmonie du corps et de l’esprit, le tennis amuse, captive, rassemble les individus et leur assure plaisir et garantie d’accroître leur capital santé.


Un danger qui guette le joueur de tennis est le tennis elbow. Les joueurs atteints de ce mal sont légion. Il s'agit d'une tendinite au coude, mais en fait ce sont les tendons d'insertion du système extenseur des doigts et de la main qui sont malades : c'est donc une atteinte liée surtout à une mauvaise utilisation de tout l'avant-bras et de la main. C'est le cas par exemple de l'autodidacte qui a une prise de revers pas du tout conforme, qui utilise une raquette avec un cordage hypertendu et sans système antivibratoire, etc. Traitement : repos non pas du coude mais du bras, arrêt momentané du tennis, mais aussi au maximum de tous les gestes de serrage et des gestes répétitifs de la main. Il faut donc pendant quelques semaines être très prudent et faire attention à chaque instant.



Le Basket-ball

Le basket-ball est un sport collectif par essence où les qualités physiques et morales d’un joueur ne peuvent s’exprimer que s’il fait pleinement partie de l’équipe. Le contact physique avec l’adversaire, initialement interdit, est omniprésent et souvent rude. Les enfants pratiquent le basket-ball dès l’âge de 7 à 8 ans en éducation physique et sportive.


Les vertus pédagogiques de ce sport en font un outil très apprécié des enseignants et des élèves. En effet, ce sport développe de nombreuses qualités : la force musculaire, la vitesse de course, l'agilité, l'habileté, l'anticipation du jeu, l'affirmation de soi, l'esprit d’équipe, etc.


Il n’y a pas de contre-indication particulière à la pratique du basket-ball. Il faut juste être attentif aux éventuels problèmes cardio-vasculaires ou articulaires, comme dans tous les autres sports. Dans tous les cas un certificat de non contre-indication doit être délivré par un médecin.


Les traumatismes les plus fréquents sont les entorses de la cheville lors de mauvaises réceptions de sauts. Les doigts sont également touchés lors de contacts avec le ballon ou le panier.


En France, le basket de rue connaît un succès qui ne cesse de s’élargir. Il ne nécessite presque aucun équipement : le terrain peut être un parking, une place, et s’accompagne d’un fond musical, du rap le plus souvent.

Votre signe : Balance

Les sports recommandés : basket-ball, aquagym

Le Basket-ball

Le basket-ball est un sport collectif par essence où les qualités physiques et morales d’un joueur ne peuvent s’exprimer que s’il fait pleinement partie de l’équipe. Le contact physique avec l’adversaire, initialement interdit, est omniprésent et souvent rude. Les enfants pratiquent le basket-ball dès l’âge de 7 à 8 ans en éducation physique et sportive.


Les vertus pédagogiques de ce sport en font un outil très apprécié des enseignants et des élèves. En effet, ce sport développe de nombreuses qualités : la force musculaire, la vitesse de course, l'agilité, l'habileté, l'anticipation du jeu, l'affirmation de soi, l'esprit d’équipe, etc.


Il n’y a pas de contre-indication particulière à la pratique du basket-ball. Il faut juste être attentif aux éventuels problèmes cardio-vasculaires ou articulaires, comme dans tous les autres sports. Dans tous les cas un certificat de non contre-indication doit être délivré par un médecin.


Les traumatismes les plus fréquents sont les entorses de la cheville lors de mauvaises réceptions de sauts. Les doigts sont également touchés lors de contacts avec le ballon ou le panier.


En France, le basket de rue connaît un succès qui ne cesse de s’élargir. Il ne nécessite presque aucun équipement : le terrain peut être un parking, une place, et s’accompagne d’un fond musical, du rap le plus souvent.



L'Aquagym

Si vous aimez barboter dans l'eau, liez l'utile à l'agréable en y faisant de l'exercice : ça s'appelle de l'aquagym et c'est une excellente façon de sauver votre silhouette.


Et même si vous n'habitez pas près de la mer, sachez que l'aquagym est accessible à tous puisqu'elle se pratique en piscine. Dans l'eau, il y a moins de gravité terrestre, du coup, notre corps est comme en apesanteur, les mouvements de gym sont facilités mais la résistance à l'eau les rend plus efficaces. Alors, jetez vous à l'eau !


Mais attention, finie l'aquagym mémère en bonnet de bain dans le grand bassin; aujourd'hui, on l'a même rebaptisée "aquafitness" : ce sont des exercices de musculation et de relaxation ludiques, dans un bassin où on a pied sur une musique sympa et dans une eau plutôt chaude.


En plus, vous pouvez choisir parmi plusieurs cours d'aquagym en fonction de vos besoins : pour le renforcement musculaire, pour améliorer vos capacités cardio-respiratoires, ou pour la relaxation.


Et puis l'aquagym permet d'éviter courbatures, élongations et autres claquages parce que ce sont des mouvements doux qui ne traumatisent ni les muscles ni les articulations mais qui activent la circulation sanguine, améliorent votre souplesse et l'oxygénation des tissus grâce à l'effet massant de l'eau.

Votre signe : Scorpion
Les sports recommandés : basket-ball, tennis de table

Le Basket-ball

Le basket-ball est un sport collectif par essence où les qualités physiques et morales d’un joueur ne peuvent s’exprimer que s’il fait pleinement partie de l’équipe. Le contact physique avec l’adversaire, initialement interdit, est omniprésent et souvent rude. Les enfants pratiquent le basket-ball dès l’âge de 7 à 8 ans en éducation physique et sportive.


Les vertus pédagogiques de ce sport en font un outil très apprécié des enseignants et des élèves. En effet, ce sport développe de nombreuses qualités : la force musculaire, la vitesse de course, l'agilité, l'habileté, l'anticipation du jeu, l'affirmation de soi, l'esprit d’équipe, etc.


Il n’y a pas de contre-indication particulière à la pratique du basket-ball. Il faut juste être attentif aux éventuels problèmes cardio-vasculaires ou articulaires, comme dans tous les autres sports. Dans tous les cas un certificat de non contre-indication doit être délivré par un médecin.


Les traumatismes les plus fréquents sont les entorses de la cheville lors de mauvaises réceptions de sauts. Les doigts sont également touchés lors de contacts avec le ballon ou le panier.


En France, le basket de rue connaît un succès qui ne cesse de s’élargir. Il ne nécessite presque aucun équipement : le terrain peut être un parking, une place, et s’accompagne d’un fond musical, du rap le plus souvent.



Le Tennis de table

Les origines du Tennis de table sont assez ténébreuses. Contrairement à ce que l'on serait porté à croire, ce ne sont pas les Asiatiques qui ont inventé ce jeu. En fait, le tennis de table trouve ses origines en Angleterre dans le dernier quart du XIXe siècle. À l'époque, on utilisait une balle de caoutchouc, une planche servait de filet, et les raquettes ressemblaient aux raquettes de tennis ordinaires avec des cordes en coton et un manche assez long.


En 1890, un ingénieur anglais du nom de James Gibbs découvre, chez nos bons amis les Américains, des balles en plastique destinées à un jouet d'enfant. Il a alors l'idée d'utiliser ces balles, beaucoup plus légères que les balles en caoutchouc, pour jouer au ping-pong. Sa trouvaille lui permet d'améliorer grandement ce sport et lui donne un second souffle auprès de l'aristocratie anglaise. Pourtant, les balles utilisées à cette époque étaient très différentes de celles que nous utilisons aujourd'hui : un livre datant de 1905 mentionne que la balle de celluloïd avait un diamètre de 2,0 cm, soit la moitié moins que les balles actuelles.


L'invention du revêtement de caoutchouc par l'Anglais Goode en 1902, permit la confection de palettes assez proches de celles que nous utilisons de nos jours. Très vite, le jeu se répand partout sur le continent européen, importé par les touristes et les étudiants. Le son de la balle frappant contre la table et la raquette donna lieu à la création du terme "ping-pong".


Toutefois, lorsque le ping-pong prit de l'ampleur et suscita des compétitions sérieuses, on préféra donner le nom de "tennis de table" à ce sport, pour des raisons légales, le nom "ping-pong" étant déjà utilisé. Dès 1903, le jeu se codifie et devient un sport à part entière.


C'est au championnats mondiaux de Stockholm en janvier 1928 qu'on décide de compter 21 points pour une manche. Le jeu évolue encore et les joueurs de défense prennent le pas sur les joueurs axés sur l'attaque, ce qui a pour effet d'éterniser les parties. En 1951 apparaît le revêtement de caoutchouc mousse qui révolutionne littéralement la pratique de ce sport. L'après-guerre est marqué par l'entrée des pays asiatiques sur la scène mondiale. Depuis ce temps, les Asiatiques ont dominé la plupart des compétitions internationales et sont encore une puissance de nos jours. Leur agilité, leurs réflexes, leur parfaite maîtrise technique et leur excellente condition physique font en sorte qu'ils ont une longueur d'avance sur les autres joueurs.


Perçu par plusieurs comme un "jeu pour enfant", le tennis de table est en fait un sport à part entière qui requiert une bonne forme physique et une maîtrise technique sans pareille. La balle file à des vitesses variant de 40 à 170 Km/h, ne laissant au joueur qu'un temps de réaction qui va de 0,07 à 0,25 secondes. Outre une énorme capacité de réaction et de concentration, le tennis de table implique une grande faculté d'anticipation.


Pour vous informer sur le Tennis de table consultez le site de la Fédération Française de Tennis de table.

Votre signe : Sagittaire
Les sports recommandés : natation, basket-ball

La Natation

Il existe peu de contre-indications absolues à la pratique de la natation en dehors de celles pouvant induire une noyade par la survenue d’une perte de connaissance (malaise cardiaque, diabète mal équilibré, épilepsie mal contrôlée...). Il existe également des contre-indications relatives, c'est-à-dire limitées au temps de la guérison, telles les infections broncho-pulmonaires, les infections de la sphère ORL ( sinusite, rhino-pharyngites, otites...), les plaies cutanées, certaines maladies de peau (eczéma en phase suintante...), les allergies au brome ou au chlore.


La natation est un sport à dominante aérobie ce qui a pour conséquence de solliciter de façon relativement "douce" les appareils cardio-vasculaire et pulmonaire. Pour les asthmatiques, c’est une pratique à conseiller (saturation en vapeur d’eau au raz de l’eau et augmentation de la capacité pulmonaire par la sollicitations des muscles respiratoires responsables du développement de la cage thoracique).


En raison du principe d’Archimède, la natation se pratique en état de quasi-apesanteur, le squelette et les articulations sont donc déchargés du poids du corps. Elle peut donc être pratiquée par les personnes souffrant de problèmes de dos ou de problèmes articulaires. La natation est d'ailleurs souvent utilisée pour la rééducation de sports terrestres, en cas de blessure des membres supérieurs ou inférieurs. Elle est également utilisée en tant qu'activité décontractante après avoir fait de l'athlétisme ou un sport collectif par exemple.


Il n'y a pas de limites d'âge pour pratiquer la natation, il existe même des "bébés nageurs". En fait, l'âge idéal pour apprendre à nager se situe vers 6 ou 7 ans. Avant, on apprend essentiellement à flotter. Dès qu'ils savent nager, les enfants peuvent commencer la compétition. Il n'existe pas non plus de limite d'âge supérieure. Au contraire, chez les gens âgés, la natation est le sport conseillé, puisqu'il préserve les articulations et peut être adapté au rythme de chacun.


Le port du bonnet de bain est très important tant par mesure d’hygiène que pour la protection des cheveux. Les lunettes sont fortement conseillées, notamment dans les piscines grand public, où l'eau est très chlorée. Elles permettent d'éviter les irritations des yeux et donc les microlésions de la cornée induites par le chlore. Les personnes qui ont des problèmes d'oreille peuvent porter des bouchons adaptés.



Le Basket-ball

Le basket-ball est un sport collectif par essence où les qualités physiques et morales d’un joueur ne peuvent s’exprimer que s’il fait pleinement partie de l’équipe. Le contact physique avec l’adversaire, initialement interdit, est omniprésent et souvent rude. Les enfants pratiquent le basket-ball dès l’âge de 7 à 8 ans en éducation physique et sportive.


Les vertus pédagogiques de ce sport en font un outil très apprécié des enseignants et des élèves. En effet, ce sport développe de nombreuses qualités : la force musculaire, la vitesse de course, l'agilité, l'habileté, l'anticipation du jeu, l'affirmation de soi, l'esprit d’équipe, etc.


Il n’y a pas de contre-indication particulière à la pratique du basket-ball. Il faut juste être attentif aux éventuels problèmes cardio-vasculaires ou articulaires, comme dans tous les autres sports. Dans tous les cas un certificat de non contre-indication doit être délivré par un médecin.


Les traumatismes les plus fréquents sont les entorses de la cheville lors de mauvaises réceptions de sauts. Les doigts sont également touchés lors de contacts avec le ballon ou le panier.


En France, le basket de rue connaît un succès qui ne cesse de s’élargir. Il ne nécessite presque aucun équipement : le terrain peut être un parking, une place, et s’accompagne d’un fond musical, du rap le plus souvent.

Votre signe : Capricorne
Les sports recommandés : cyclisme, basket-ball


Le Cyclisme

En faisant du vélo, vous savez doser votre effort. Grâce au fait que vous êtes assis sur la selle, vous épargnez votre dos et vos articulations. L'avantage de faire du vélo est que vous pouvez incorporer ce sport dans votre vie quotidienne. Utilisez votre vélo pour aller au travail, pour faire les courses, pour visiter des amis...


Prévoyez de bonnes chaussures avec un bon profil afin d'avoir une bonne adhérence sur les pédales. Pour votre sécurité, portez des vêtements avec des réflecteurs ou des couleurs très voyantes pour vous faire voir dans la circulation. N'oubliez pas votre casque ! Faites du vélo le plus souvent possible mais 2 fois par semaine suffit. Au début, alternez un jour vélo par un jour de repos.


Utilisez un vélo à votre grandeur. Echauffez-vous en pédalant calmement pendant 5 minutes avant de pédaler à fond. Pédalez à un bon rythme. Changez de rythme quand vous sentez la fatigue. Écoutez votre corps, ne vous forcez pas. N'arrêtez pas abruptement votre balade, mais pédalez encore doucement pendant 5 minutes avant d'arrêter.



Le Basket-ball

Le basket-ball est un sport collectif par essence où les qualités physiques et morales d’un joueur ne peuvent s’exprimer que s’il fait pleinement partie de l’équipe. Le contact physique avec l’adversaire, initialement interdit, est omniprésent et souvent rude. Les enfants pratiquent le basket-ball dès l’âge de 7 à 8 ans en éducation physique et sportive.


Les vertus pédagogiques de ce sport en font un outil très apprécié des enseignants et des élèves. En effet, ce sport développe de nombreuses qualités : la force musculaire, la vitesse de course, l'agilité, l'habileté, l'anticipation du jeu, l'affirmation de soi, l'esprit d’équipe, etc.


Il n’y a pas de contre-indication particulière à la pratique du basket-ball. Il faut juste être attentif aux éventuels problèmes cardio-vasculaires ou articulaires, comme dans tous les autres sports. Dans tous les cas un certificat de non contre-indication doit être délivré par un médecin.


Les traumatismes les plus fréquents sont les entorses de la cheville lors de mauvaises réceptions de sauts. Les doigts sont également touchés lors de contacts avec le ballon ou le panier.


En France, le basket de rue connaît un succès qui ne cesse de s’élargir. Il ne nécessite presque aucun équipement : le terrain peut être un parking, une place, et s’accompagne d’un fond musical, du rap le plus souvent.

Votre signe : Verseau
Les sports recommandés : judo, cyclisme

Le Judo

En observant les branches chargées de neige et voyant les plus grosses casser sous le poids de l’agresseur naturel et les plus souples s’en débarrasser en pliant, un moine japonais fit le constat suivant : le souple peut vaincre le fort.


S’inspirant de cette observation et des techniques de combat des samouraïs, Jigoro Kano posa en 1882 les principes fondateurs d’une nouvelle discipline : le Judo, littéralement "voie de la souplesse".


En proposant un développement physique, moral et spirituel, le Judo permet aux judokas de s’épanouir en harmonie avec eux-mêmes et surtout avec les autres.


En France, le judo apparaît dans les années trente, mais il se développe surtout après la deuxième guerre mondiale sous l’impulsion de Maître Kawaishi et de Paul Bonét-Maury, président-fondateur de la Fédération Française de Judo en décembre 1946.


A partir des années 60, le courant sportif devient dominant. Le judo est inscrit au programme des Jeux Olympiques de Tokyo en 1964. Brillants lors des compétitions européennes, les judokas français obtiennent leurs premiers succès en 1972 aux Jeux de Munich, puis au Championnat du monde de Vienne en 1975 où Jean-Luc Rougé devient le premier champion du Monde français.


Depuis, les résultats français n’ont fait que progresser tant chez les garçons que chez les filles. En 2000, aux Jeux Olympiques de Sydney, David Douillet devient le judoka le plus titré de tous les temps. (4 fois Champion du Monde et 2 fois Champion Olympique).


Franchi en 2003, le cap des 580.000 licenciés place désormais la FFJDA comme la troisième fédération "olympique" en France. Cette réussite est l’histoire d’une passion partagée depuis toujours par tous les acteurs du Judo français, dirigeants, professeurs et pratiquants dans le respect des valeurs morales conformes à l’éthique du Judo.


Pour vous informer sur le Judo consultez le site de la Fédération Française de Judo.



Le Cyclisme

En faisant du vélo, vous savez doser votre effort. Grâce au fait que vous êtes assis sur la selle, vous épargnez votre dos et vos articulations. L'avantage de faire du vélo est que vous pouvez incorporer ce sport dans votre vie quotidienne. Utilisez votre vélo pour aller au travail, pour faire les courses, pour visiter des amis...


Prévoyez de bonnes chaussures avec un bon profil afin d'avoir une bonne adhérence sur les pédales. Pour votre sécurité, portez des vêtements avec des réflecteurs ou des couleurs très voyantes pour vous faire voir dans la circulation. N'oubliez pas votre casque ! Faites du vélo le plus souvent possible mais 2 fois par semaine suffit. Au début, alternez un jour vélo par un jour de repos.


Utilisez un vélo à votre grandeur. Echauffez-vous en pédalant calmement pendant 5 minutes avant de pédaler à fond. Pédalez à un bon rythme. Changez de rythme quand vous sentez la fatigue. Écoutez votre corps, ne vous forcez pas. N'arrêtez pas abruptement votre balade, mais pédalez encore doucement pendant 5 minutes avant d'arrêter.

Votre signe : Poissons
Les sports recommandés : cyclisme, natation


Le Cyclisme

En faisant du vélo, vous savez doser votre effort. Grâce au fait que vous êtes assis sur la selle, vous épargnez votre dos et vos articulations. L'avantage de faire du vélo est que vous pouvez incorporer ce sport dans votre vie quotidienne. Utilisez votre vélo pour aller au travail, pour faire les courses, pour visiter des amis...


Prévoyez de bonnes chaussures avec un bon profil afin d'avoir une bonne adhérence sur les pédales. Pour votre sécurité, portez des vêtements avec des réflecteurs ou des couleurs très voyantes pour vous faire voir dans la circulation. N'oubliez pas votre casque ! Faites du vélo le plus souvent possible mais 2 fois par semaine suffit. Au début, alternez un jour vélo par un jour de repos.


Utilisez un vélo à votre grandeur. Echauffez-vous en pédalant calmement pendant 5 minutes avant de pédaler à fond. Pédalez à un bon rythme. Changez de rythme quand vous sentez la fatigue. Écoutez votre corps, ne vous forcez pas. N'arrêtez pas abruptement votre balade, mais pédalez encore doucement pendant 5 minutes avant d'arrêter.



La Natation

Il existe peu de contre-indications absolues à la pratique de la natation en dehors de celles pouvant induire une noyade par la survenue d’une perte de connaissance (malaise cardiaque, diabète mal équilibré, épilepsie mal contrôlée...). Il existe également des contre-indications relatives, c'est-à-dire limitées au temps de la guérison, telles les infections broncho-pulmonaires, les infections de la sphère ORL ( sinusite, rhino-pharyngites, otites...), les plaies cutanées, certaines maladies de peau (eczéma en phase suintante...), les allergies au brome ou au chlore.


La natation est un sport à dominante aérobie ce qui a pour conséquence de solliciter de façon relativement "douce" les appareils cardio-vasculaire et pulmonaire. Pour les asthmatiques, c’est une pratique à conseiller (saturation en vapeur d’eau au raz de l’eau et augmentation de la capacité pulmonaire par la sollicitations des muscles respiratoires responsables du développement de la cage thoracique).


En raison du principe d’Archimède, la natation se pratique en état de quasi-apesanteur, le squelette et les articulations sont donc déchargés du poids du corps. Elle peut donc être pratiquée par les personnes souffrant de problèmes de dos ou de problèmes articulaires. La natation est d'ailleurs souvent utilisée pour la rééducation de sports terrestres, en cas de blessure des membres supérieurs ou inférieurs. Elle est également utilisée en tant qu'activité décontractante après avoir fait de l'athlétisme ou un sport collectif par exemple.


Il n'y a pas de limites d'âge pour pratiquer la natation, il existe même des "bébés nageurs". En fait, l'âge idéal pour apprendre à nager se situe vers 6 ou 7 ans. Avant, on apprend essentiellement à flotter. Dès qu'ils savent nager, les enfants peuvent commencer la compétition. Il n'existe pas non plus de limite d'âge supérieure. Au contraire, chez les gens âgés, la natation est le sport conseillé, puisqu'il préserve les articulations et peut être adapté au rythme de chacun.


Le port du bonnet de bain est très important tant par mesure d’hygiène que pour la protection des cheveux. Les lunettes sont fortement conseillées, notamment dans les piscines grand public, où l'eau est très chlorée. Elles permettent d'éviter les irritations des yeux et donc les microlésions de la cornée induites par le chlore. Les personnes qui ont des problèmes d'oreille peuvent porter des bouchons adaptés.


Revenir en haut Aller en bas
 
Les meilleurs sports pour votre signe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Merci pour votre accueil (Beloeil,Belgique, 60 ans)
» Saint Romuald Abbé et commentaire du jour "Ne vous faîtes pas tant de souci pour votre vie"
» Mes meilleurs voeux pour 2011 à tous les membres des APN !
» Pour votre santé, évitez de manger trop gras, trop sucré, tr
» Merci pour votre accueil.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE RENARD MAGIQUE :: ASTROLOGIE-
Sauter vers: