Voyance gratuite Spiritualité Esotérisme Paranormal Tarots Runes Amerindiens Reves Pierres Reiki Mandalas Numerologie Reflexologie Chromotherapie Légendes
 
AccueilRechercherS'enregistrerFAQCalendrierConnexion
RAPPEL UNE PRESENTATION EST OBLIGATOIRE DANS LES 15 JOURS DE L INSCRIPTION
PROFITEZ DE L ETE POUR QUESTIONNER NOTRE VOYANTE GRATUITEMENT
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» pensee du jour
Aujourd'hui à 3:03 par ninette72

» ma pensee
Hier à 8:31 par ninette72

» Le hora dans l'astrologie hindoue
Jeu 22 Juin 2017 - 14:42 par Admin FOX

» LA TRAME
Lun 19 Juin 2017 - 22:42 par Chipette

» Nabandonne jamais
Mar 6 Juin 2017 - 13:27 par irina

» L ORIGINE DE NOS MALADIES
Jeu 25 Mai 2017 - 6:38 par Admin FOX

» Coupe de l'Oracle de la Triade
Dim 21 Mai 2017 - 21:56 par Chipette

» PENSEE DU 21 MAI
Dim 21 Mai 2017 - 3:43 par ninette72

» priere a st michel
Ven 19 Mai 2017 - 9:06 par ninette72

» ma pensee du jour
Mer 17 Mai 2017 - 16:06 par lilly80

» auriculothérapie
Mer 17 Mai 2017 - 4:44 par Admin FOX

» nouvelle pensee
Mar 16 Mai 2017 - 22:00 par spodan

» ma pensee
Dim 14 Mai 2017 - 14:24 par lilly80

» rappel soins
Dim 14 Mai 2017 - 13:25 par lilly80

Sujets les plus vus
LA PENSEE DU JOUR
PRIERE POUR EXAUCER 1 VOEU
L'amitié même virtuel.......
NE PAS SE COMPLIQUER LA VIE
LA REFLEXOLOGIE FACIALE
Proverbes sur l'oublie
UNE PENSEE A SUIVRE
REGLEMENT DE RENARD MAGIQUE
PENSEZ Y
l amitie
FACEBOOK
Partenaires
Forum gratuit



Partagez | 
 

 moments pour agir selon la lunaison

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: moments pour agir selon la lunaison   Mer 12 Mai 2010 - 13:34

MOMENTS CLES POUR AGIR
On l'aura compris, si une journée propice ne remplace ni le talent ni la compétence, elle permet en revanche de démarrer un projet au bon moment en donnant un joli coup de pouce à notre réussite.
Un prêt chez son banquier
Tout d'abord, prenons l'exemple d'une démarche qui arrive à beaucoup: aller solliciter un prêt chez son banquier. Imaginons que nous ayons le choix de quatre dates de rendez-vous, une dans chaque quartier de la lune.
Voici le scénario hautement probable de chaque rencontre …
Un rendez-vous pendant les journées de nouvelle lune
Nous sommes dans l'enfance du cycle et notre banquier est naturellement d'une grande méfiance. Serions nous tous à ses yeux d'irresponsables gamins en puissance ? Possible. Alors il va exiger une montagne de garanties. Parents, cautions et hypothèques, tout y passe.
On sort du rendez-vous pétri du doute de notre potentielle insolvabilité… et quelque peu assommé par l'avalanche des contraintes à surmonter.
Un rendez-vous au cours du Premier Quartier
Jeunesse du cycle. C'est devant un banquier dynamique que nous nous retrouvons, prêt à prendre des risques (calculés quand même !) pour ce jeune entrepreneur que nous sommes à ses yeux. (Quel que soit) notre âge, ne nous en inquiétons pas…). Si le projet le titille dans le sens de son audace, il y a bien des chance qu'il nous accorde ce prêt, ou pas loin de la somme demandée. Et en nous raccompagnant, il pourrait bien, complice, nous susurrer ce vieil adage… « Cher ami, vous avez raison, qui ne risque rien n'a rien! »
Le rendez-vous des journées d'excellence
Ce rendez-vous avec notre banquier, nous le préparons depuis des semaines et nous débarquons dans son bureau tableau d'amortissement et calculette en main. C'est pied à pied et avec les meilleurs arguments que nous défendons notre projet, non sans émettre l'information qu'il y a d'autres banques sur la place. Au bout de quelques heures et avec ce dossier parfaitement défendable que nous connaissons sur le bout des doigts, notre banquier pourrait bien baisser le taux d'intérêt tout en nous accordant un peu plus de fonds au passage. Un si beau projet mérite selon lui une belle envergure !
Le rendez-vous des journées de fin de lunaison
Du 22e au 25e jour notre banquier n'est pas avare de ses conseils, il les prodigue d'ailleurs dans tous les contextes et un peu hors de propos. Mais qu'importe, les informations pourront toujours nous servir pour une autre affaire. Il paraît bienveillant, mais ne semble pas sur le chemin d'une réponse claire.
À partir du 26e jour, l'entretien trouve notre banquier encore plus démotivé que nous. D'ailleurs chacun semble se demander ce qu'il vient faire dans cette galère. Ses informations claquent un peu sèchement comme s'il n'avait pas vraiment envie de s'attarder. « À quoi bon… » pourrait être le leitmotiv de ces journées décourageantes.
On l'aura compris, pour voir son banquier, mieux vaut savoir choisir son moment… Il en va de même pour bien des rendez-vous de la vie courante. Mais parfois on ne peut rien modifier : casting, entretien d'embauche, grande manifestation : certaines dates sont fixées d'avance. Le seul avantage que l'on ait dans ce cas, c'est peut-être celui de connaître l'énergie de la journée, de s'y préparer et de s'en servir autant que possible, comme dans certains arts martiaux qui utilisent la force hostile de leur adversaire pour les vaincre.
QUELQUES PRÉCISIONS
Lorsqu'il s'agit de dates d'engagement, la date retenue est toujours la date officielle. Par exemple, si l'on achète une maison, ce n'est pas la date de la promesse de vente qui compte, mais celle de la signature de l'acte de vente.
Si l'on se marie, ce n'est pas le mariage religieux (sauf pour certains pays) qui est pris en compte sur le plan social, mais le mariage civil à la mairie.
Sur le plan spirituel, la date du sacrement d'une union peut également être choisie avec soin en fonction des phases lunaires.
Pour aller plus loin : un jour égale un an
Rappelons-nous de cette proposition astrologique rencontrée un peu plus haut : un jour de vie est égal à une année symbolique de vie.
Elle va nous servir à mieux appréhender l'avenir de notre projet.
Nous savons que la lunaison comporte 29 jours et demi. Si l'on met en route un projet au 10e jour, il va rester environ 19 jours avant la lunaison suivante, donc 19 ans.
Si nous tenons compte des 4 jours de liquidation du cycle, il reste en fait 15 jours, soit 15 ans pour que notre projet fructifie au rythme de la lunaison.
Notre entreprise pourrait ainsi connaître 15 ans de développement avant d'amorcer une phase de transformation de trois à quatre ans, qui conduira soit à son arrêt, soit à son renouveau.
L'achat d'une maison
Acheter une maison, c'est dans la plupart des cas, investir sur l'avenir mais aussi souscrire un crédit. Il faut donc tenir compte de la durée du crédit pour définir la date de signature.
Si l'on achète une maison avec un crédit de quinze ans et que l'on compte y rester au moins jusqu'à la fin du crédit, mieux vaut signer la vente en lune croissante, à partir du 3e jour et au plus tard le 9e jour de la lunaison, (premier quartier plus 2 jours).
En revanche si on paye sa maison ou son appartement au comptant, on peut signer entre le 3e et le 11e jour.
Ce qu'il faut savoir, c'est que le nombre de journées qui séparent la date de la signature du 26e jour de la lunaison sont autant d'années qui nous séparent de travaux importants ou de l'envie de changer de lieu et d'une revente possible.
Créer une affaire
Démarrer une affaire ou signer un contrat demande une phase lunaire bien disposée. Nous avons remarqué que le premier quartier tend davantage vers la créativité et le dernier vers la réflexion et le repos.
Il reste donc du 9e au 20e jour de la lunaison pour faire des affaires et valoriser nos ambitions.
Pour une affaire jeune et dynamique qui démarre, les meilleurs jours se situent du 9e au 12e jour de la lunaison. Ce choix laisse davantage de temps aux jeunes pousses pour s'accrocher et se développer, avec une certaine marge d'erreurs, dites « de jeunesse ».
En ce qui concerne un « contrat d'envergure » destiné à produire des résultats rapides et importants, les 18, 19 et 20e jours de la lunaison sont excellents. Mais attention, les résultats d'une telle montée en puissance ne sauraient durer au-delà de trois ans avant de nécessiter un changement de stratégie. La récolte se doit ici d'être précise et rapide car l'énergie du dernier quartier pointe rapidement.
Le premier rendez-vous
Une rencontre au cours d'un dîner ou chez des amis, un numéro de téléphone échangé… L'envie de se revoir naît rapidement. Oui, mais quand ? Quelle date pourrait être propice à ce premier tête à tête ? Tout dépend de la coloration que l'on veut lui donner. Chaque étape de la lunaison offre une ambiance différente, à nous de bien choisir…
Pour mettre le maximum de chances du côté de cette relation naissante, mieux vaut favoriser une jeune lune, c'est-à-dire peu éloignée de la nouvelle lune.
Jusqu'à l'approche du premier quartier, la créativité est puissante et chacun est plus spontané. Il est facile de lier davantage connaissance, en partageant avec plaisir ses souvenirs d'enfance ou d'adolescence. Le rire est communicatif, et la légèreté de ton conduit à une détente et à une complicité toutes naturelles.
Les journées qui suivent le premier quartier sont parfaites pour fixer un rendez-vous tonique ou sportif.
Par exemple, disputer un mach de tennis, une partie de golf ou bien encore partir pour une journée de ballade ou un week-end campagnard avec des amis communs.
Pendant ces journées c'est le partage d'une activité commune qui soude la relation.
Durant ces phases, il règne dans le ciel un besoin d'émulation mutuelle on se mesurer à l'autre et le défier amicalement font partie du jeu de la séduction.
Les journées de pleine lune sont empreintes de sensualité. Ici nous voici face au désir de l'autre et à ses attentes amoureuses. Ce temps de pleine lune est magique et peut marquer fortement une relation naissante.
Le souhait mutuel est à n'en pas douter de partager ce moment avec raffinement et beauté.
On rêve d'accueillir avec harmonie le désir amoureux dans un cadre exceptionnel et hors du temps. Raffinement et félicité… L'énergie de la lune empreinte de sensualité est ici au maximum de sa puissance.
Trois jours après la pleine lune, nous voici en phase d'excellence et ces journées ou ces soirées conviennent parfaitement à ceux qui se connaissent plutôt bien. Pour les « débutants », mieux vaut éviter ce moment car chacun attend de cette relation une forme de perfection, qui fait osciller nos deux protagonistes de l'exigence à la déception. Quelques jours de patience s'imposent.
La phase de dernier quartier est délicieuse pour les amoureux confirmés. C'est le moment idéal pour rester sous la couette et ne rien faire d'autre que s'aimer. Ceux moins engagés se sentent facilement partant pour une journée de flânerie culturelle, sans objectif précis, prétexte le plus souvent à un déjeuner agréable.
Quant aux trois derniers jours de la lunaison, mieux vaut éviter toute première rencontre ou quelques-unes des suivantes. Tant que la relation n'est pas stabilisée, ces journées prédisposent à une certaine réserve, à un manque d'enthousiasme amoureux qui risquerait d'être mal interprété. Inutile d'installer un sentiment de doute aussi pernicieux que stérile. Se cantonner à voir ses me meilleurs amis semble être ici, une véritable décision de sagesse !
Les premiers pas de la vie commune
Avant de s'engager, nombre de jeunes couples préfèrent s'installer afin de tester leur union. Pour certains, cela peut durer quelques mois avant de se marier et pour d'autres tout une vie. Mieux vaut alors choisir soigneusement cette date d'installation, car elle est non seulement le début d'un nouveau lieu de vie mais aussi celui d'une vie de couple.
Ceux qui emménagent dans un appartement n'ont souvent que le début du mois comme date possible, par commodité ou par nécessité. Dans la mesure du possible, mieux vaut tout de même tenter d'emménager du 3e au 11e jour de la lunaison, ou du 18e au 21e jour (si on ne compte pas rester plus de cinq ans dans le lieu).
Les journées de nouvelle lune (1e et 2e) sont à éviter, surtout s'il y a des travaux à effectuer (sinon on n'en sort jamais !) ainsi que les alentours de la pleine lune, qui traditionnellement ne sont pas très bons pour un emménagement.
En effet, la pleine lune prédispose aux pertes et aux vols durant le déménagement ou parfois expose à d'insolubles problèmes d'eau dont des risques d'inondation.
Enfin le conseil majeur est d'éviter autant que possible d'emménager durant la dernière semaine de la lunaison, à moins de se considérer en transit permanent dans cet appartement et peut-être dans ce couple pendant les premières années.
Le P.A.C.S.
Certains couples qui ne souhaitent pas se marier ou qui ne le peuvent pas ont désormais la possibilité de se pacser. Le choix de cette date importante se rapproche de celle du mariage (voir mariage civil). Dans l'ensemble, les meilleures périodes vont du premier quartier à la pleine lune dépassée de quatre jours.
Le mariage
C'est une date que l'on doit arrêter très longtemps à l'avance, parfois un an et cela donne donc la possibilité de vraiment choisir le meilleur moment du calendrier lunaire.
Cette journée est de la plus haute importance car elle comporte souvent deux engagements déterminants : l'union devant les hommes, le mariage civil et l'union devant Dieu, le mariage religieux.
Il arrive aussi que l'engagement religieux ou spirituel se fasse à une autre date que le mariage civil. Dans ce cas, il faudra choisir soigneusement deux dates lunaires harmonieuses.
Le mariage civil
Le mariage civil est un acte social qui implique des droits et des devoirs entre époux. C'est après avoir dit « oui » à la mairie que l'engagement est effectif devant la loi des hommes. Le mariage est destiné à offrir aux époux un cadre social, familial et juridique. Il est donc important de bien en choisir la date.
De manière générale, il est fortement conseillé de se marier en lune croissante, c'est-à-dire entre la nouvelle lune et la pleine lune.
Pour un jeune couple qui souhaite avoir rapidement des enfants, l'énergie de la nouvelle lune (plus deux jours) au premier quartier est parfaite.
Pour ceux qui s'engagent dans le mariage avec des projets d'accomplissement professionnel et l'envie de se réaliser avant de fonder une famille, l'énergie du premier quartier (plus un jour) à la pleine lune favorise leurs ambitions mutuelles, chacun encourageant l'autre.
La pleine lune est souvent parfaite pour un mariage, puisque traditionnellement elle est symbole de fécondité. En revanche, il arrive qu'elle soit particulièrement mal aspectée par les planètes. Il peut être judicieux de vous reporter au calendrier lunaire qui suit, afin de repérer les meilleures dates pour un mariage.
La période d'excellence (Pleine Lune plus deux jours jusqu'à la veille du dernier quartier) peut très bien convenir à un mariage de maturité, à une union tout à la fois d'amour et de raison, ou pour valider socialement un compagnonnage déjà ancien.
Par ailleurs, l'exigence qu'impose cette phase peut aussi convenir aux mariages arrangés, qui existent encore pour bien des raisons. Ce sera alors un excellent mariage d'affaires, mais dont tout romantisme semble être exclu.
Enfin, se marier civilement après le dernier quartier est peu conseillé. La fin de lunaison n'est pas propice aux clans neufs, y compris ceux du coeur.
Et n'oublions pas qu'en astrologie, une technique prévisionnelle part du principe qu'un jour est égal à un an.
La nouvelle lune est le départ d'un cycle de 29 jours et demi, donc de 29 ans et demi. Si on se marie cinq jours avant la fin de la lunaison, il reste deux jours (c'est-à-dire deux ans) avant le début de la liquidation du cycle et trois jours (donc trois ans) de fin de cycle.
En d'autres termes, il y aura deux années « normales », et ensuite trois ans de changements à affronter avec plus ou moins de vaillance.
Afin de contrebalancer ce pronostic aux apparences funestes, voici l'histoire d'Olivier et de Claire, un jeune couple de mes amis, qui se sont mariés au 27e jour de la lunaison, ce qui m'avait un peu inquiété. Comment les trois premières années de leur union allaient-elles se passer ? Au moment de leur mariage, ils vivaient à Lyon où Claire exerçait une activité très rémunératrice mais liée à une clientèle fixe.
Peu après leur mariage, Olivier ne put éviter une mutation à Lille pour trois ans (!). Impossible de refuser sans mettre en péril leur équilibre économique.
Depuis maintenant deux ans, ils se retrouvent uniquement le week-end et pendant leurs vacances, situation qu'ils affrontent avec philosophie. Mais aux dernières et bonnes nouvelles, Olivier a obtenu son retour sur Lyon pour l'année prochaine, ce qui leur permet d'envisager la venue d'un enfant. Tout cela dans un an, au moment exact de la nouvelle lune symbolique de leur mariage et passage dans la phase « enfance » du prochain cycle soli-lunaire.
Revenir en haut Aller en bas
 
moments pour agir selon la lunaison
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jack CANFIELD - La clé pour vivre selon la Loi de l'Attraction- livre audio .
» Un temps pour penser, un temps pour agir
» Un temps pour penser et un temps pour agir
» "Qu’il soit fait pour moi selon Ta Volonté ," nous demande de répéter le Seigneur Jésus!
» "24h d'éco-gestes à la maison : Agir au quotidien pour la planète" de Bruno Genty et Gaël Virlouvet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE RENARD MAGIQUE :: ASTROLOGIE-
Sauter vers: